logo blog LegiPermis

943 excès de vitesse à l’occasion des 24h du Mans

24h du mans 2015 excès de vitesse
943 excès de vitesse à l’occasion des 24h du Mans

Cette année à l’occasion de la course mythique des 24h du Mans, les forces de l’ordre en place, à savoir les 140 gendarmes de l’Orne de l’EDSR (escadron départemental de la sécurité routière), ont relevé 943 excès de vitesse pour près de 2000 véhicules contrôlés. L’ensemble des contrôles ont eu lieu du 12 ou 14 juin 2015.

Des excès de vitesse et des retraits de permis

En tout, les gendarmes ont constatés 291 excès de vitesse par l’intermédiaire de radars mobiles et 652 clichés le biais d’une voiture équipée d’un radar automatique. 943 excès de vitesse donc dont 11 retrait de permis avec 8 automobilistes qui ont été contrôlés pour des dépassement de vitesse supérieur à 50Km/h. Il faut préciser que beaucoup de contrevenants étaient de nationalité anglaise et qu’il convient de préciser les règles qui s’appliquent en cas d’infractions à l’étranger. En l’occurrence ici, les accords passés avec les autres pays européens ne s’appliquent toujours pas avec le Royaume-Uni.

Néanmoins, aucun accident n’a été constaté aux abords du circuit pendant ce week-end de compétition que ce soit dans le sens des départs ou des retours fort heureusement.

Une analyse facile à faire

Derrière ces contrôles, une analyse est facile à faire. Les amateurs de cette course ont souvent des véhicules de sport (quand ils peuvent se le permettre du moins), et si le son du moteur et l’approche esthétique du véhicule est importante, la vitesse est souvent une passion. Il faut tout de même ajouter qu’on a pas besoin d’avoir une voiture de sport pour dépasser la vitesse autorisée. Déjà, à l’avant-première du dernier volet de Fast and Furious, on avait pu relever 71 excès de vitesse à la sortie de la séance près de La Réunion. Une nouvelle approche plus sociologique de l’infractionniste routier pourrait ainsi naître, à la manière d’un ciblage marketing.

Il convient de rappeler que la vitesse reste une cause majeure d’accident et un facteur aggravant de tous les accidents de la route. L’énergie déployée par la vitesse n’est pas linéaire, mais suit un développement au carré propre à l’énergie cinétique.

 

Crédit photo: Falcon Photography, circuit du Mans, photo modifiée.

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.