Conduire sans assurance auto 2017

L'assurance est obligatoire pour conduire et circuler avec un véhicule terrestre motorisé. Rouler sans assurance auto ou moto est un délit dont les conséquences et les risques sur le plan pénal sont lourds. Les sanctions les plus fréquentes sont une amende de 3750€, une suspension de permis et la confiscation de la voiture ou du deux-roues. Si vous n'êtes convert, vous pouvez faire un devis d'assurance auto en ligne très rapidement.

Attention à partir de courant 2017, la conduite sans assurance (hors récidive) sera sanctionnée par une amende forfaitaire de 500€ (minorée à 400 euros pour un règlement dans les 15 jours ou majorée à 1000 euros au bout de 45 jours) sans passer au tribunal en application de la nouvelle loi de modernisation de la justice du 21ème siècle (J21) dont la disposition a été adoptée le 12 octobre 2016. Cette infraction restera néanmoins un délit bien que traitée en pratique comme une contravention.

Assurance Auto
Comparer 200 contrats en 3 minutes
et bénéficiez de 45% d’économie.

Circuler sans avoir souscrit de contrat d'assurance

En cas de conduite sans assurance, le propriétaire risque une amende et les peines complémentaires suivantes :

  • Une amende pouvant aller jusqu'à 3750€.
  • Une suspension du permis pour une durée pouvant aller jusqu'à 3 ans y compris pour la conduite dans le cadre d'une activité professionnelle.
  • Une annulation du permis de conduire avec interdiction de passer le permis au cours des trois prochaines années maximum.
  • Un stage de sensibilisation à la sécurité routière doit être effectué obligatoirement et à vos frais.
  • Une interdiction de conduire des véhicules terrestres à moteur avec ou sans permis pour une durée de 5 ans maximum.
  • Une confiscation du véhicule possible.
  • Une immobilisation du véhicule peut être envisagée.
  • Une peine de travail d'intérêt général.
  • Une peine de jours-amende.
  • Pas de point retiré du permis de conduire.

Selon l'article L324-2 :

"Le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l'article L. 211-1 du code des assurances est puni de 3 750 euros d'amende."

Nouvel outil de devis en ligne > Nouveau Votre Simulation de devis d'assurance auto
défaut d'assurance

Certificat et attestation d'assurance

La non présentation de l’attestation assurance (la vignette verte) lors d'un contrôle routier ou l'absence de certificat sont punis par une contravention de seconde classe :

  • Une amende forfaitaire de 35€
  • Une amende minorée de 22€
  • Une amende majorée de 75€
  • Pas de perte de points
Amende attestation ou certificat d'assurance absents
Contravention de 2ème classe
Prix de l'amende
Minoré Forfaitaire Majoré Maxima
22 35 75 150
Retrait de 0 Point

Certificat d'assurance

Lors de la souscription d'un contrat, l'assureur remet un certificat d'assurance à apposer sur le véhicule dans les 15 jours de la souscription.

La vignette verte doit être lisible de l'extérieur et doit se situer en bas à droite du pare-brise pour les véhicules à 4 roues. Pour les motos ou autres véhicules à 2 ou 3 roues, le certificat doit être positionné à l'avant du plan formé comme par exemple sur le garde-boue avant (partie protégeant la roue avant).

Attestation d'assurance

En cas de contrôle routier, ce document doit être à jour et conforme. Il précise le souscripteur de l'assurance ainsi que l'adresse où le véhicule est assuré.

En cas de refus de présentation d'attestation d'assurance, une amende de 2ème classe est attribuée. Il vous sera alors demandé de présenter cette attestation au cours des 5 prochains jours sans quoi le montant de l'amende augmentera.

L'absence de document présenté dans les 5 jours constitue une contravention de 4ème classe :

  • Amende forfaitaire de 135€
  • Amende minorée de 90€
  • Amende majorée de 375€
Amende délai de présentation de l'attestation ou du certificat d'assurance dépassé
Contravention de 4ème classe
Prix de l'amende
Minoré Forfaitaire Majoré Maxima
90 135 375 750
Retrait de 0 Point

Texte de loi

D'après le code de la route et le code des assurances, l'article R233-3 précise:

"Sera punie de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe toute personne qui, invitée à justifier dans un délai de cinq jours de la possession d'un des documents mentionnés à l'alinéa précédent, n'aura pas présenté ce document avant l'expiration de ce délai.[..]Art.R. 211-21-5-Sera puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de deuxième classe tout souscripteur d'un contrat d'assurance relatif à un véhicule mentionné à l'article R. 211-21-1 qui aura omis d'apposer sur le véhicule concerné le certificat prévu aux articles R. 211-21-2 et R. 211-21-3 ou aura apposé un certificat non valide."

Avoir un accident responsable

Rouler sans assurance et avoir un accident responsable est grave voire dramatique si les victimes sont blessées ou décédées. En tant qu'auteur d'un accident responsable vous devrez rembourser les sommes versées par le FGA (fonds de garantie automobile) à la ou les victimes. C'est ce fonds qui est chargé d'indemniser les victimes en cas de défaut d'assurance de la part de partie qui est responsable de l'accident.

Enfin, vous ne serez pas indemnisé pour vos propres dommages corporels et matériels. Vous ne toucherez rien. L'assurance "tous risques" est la seule permettant de vous couvrir en cas d'accident responsable. L'assurance responsabilité civile obligatoire couvre les dommages causés aux tiers.

Assurance Auto
Comparer 200 contrats en 3 minutes
et bénéficiez de 45% d’économie.

Qui doit avoir une assurance auto ?

L'ensemble des véhicules à moteurs terrestres ont l'obligation d'être assurés. Il s'agit:

  • Tous types de voitures que ce soit une automobile particulière, un véhicule de fonction, un utilitaire.
  • Les voitures sans permis.
  • Les 2 roues comme les 3 roues motorisés. Cela comprend les motos, les scooters, les quads et autres engins même non homologués.
  • Les tondeuses auto-portées avec siège.

Assurer sa voiture aux tiers

Le propriétaire du véhicule ou autres personnes habilitées doivent souscrire à une assurance. L'assurance au tiers couvre la responsabilité civile qui est la garantie minimale à consentir.

Elle permet en cas d'accident responsable réalisé avec le véhicule de couvrir les dommages causés à autrui. Ainsi, en cas d'accident envers un piéton ou d'un accrochage avec un autre véhicule, l'assurance prend en charge les blessures causées à toute autre personne y compris des passagers considérés comme des tiers.

L'assurance aux tiers ne rembourse pas le conducteur responsable pour les dommages subis. Les pare-chocs éraflés ou les autres éléments de carrosserie endommagés de son propre véhicule seront à la charge du conducteur responsable.

Assurance intermédiaire

L’assurance intermédiaire s’adresse aux conducteurs désireux d’étendre la couverture de leur assurance auto sans pour autant souscrire une assurance tous risques bien plus coûteuse. Les sinistres sont alors pris en charge par des garanties matérielles : vol et incendie, bris de glace ou encore catastrophes naturelles. Cette formule d’assurance est particulièrement indiquée pour les véhicules de plus de 5 ans mais qui conservent une valeur importante.

Assurance tous risques

A contrario de l'assurance "aux tiers", l'assurance "tous risques" permet de couvrir le véhicule du conducteur quel que soit le type d'accident même en cas d'accident responsable. Ce contrat d'assurance plus onéreux est toutefois fortement recommandé pour les véhicules neufs ou récents.

Assurance Auto
Comparer 200 contrats en 3 minutes
et bénéficiez de 45% d’économie.

Les exclusions de garantie

Les contrats d’assurance auto comportent systématiquement des exclusions de garantie qui détaillent les situations non prises en charge par la couverture. Selon l’article L.112-4 du Code des assurances, les exclusions de garanties doivent être formulées clairement dans le contrat, en caractères très apparents. Si les assureurs peuvent décider d’inclure des exclusions de garantie spécifiques dans les clauses de leurs contrats, certains comportements sont automatiquement exclus des couvertures d’assurance, comme la conduite sans permis de conduire ou la non-conformité aux conditions nécessaires de sécurité.

Faut-il assurer une voiture immobilisée ?

Le Code des assurances stipule que tout véhicule terrestre à moteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique doit obligatoirement être couvert par une assurance auto. Même immobilisé, un véhicule doit impérativement être assuré a minima au tiers. Seul un véhicule hors d’état de circuler, sans roues ni carburant ni batterie, peut être dispensé de couverture auto.

Se réassurer après une résiliation

Tout assureur peut choisir de résilier le contrat d’assurance d’un client après de multiples sinistres, un comportement frauduleux ou un manquement au paiement des cotisations. Au-delà des difficultés à trouver une nouvelle compagnie pour le couvrir, un conducteur résilié devra s’acquitter d’une surprime appliquée à sa cotisation. Pour répondre à cette demande, certains assureurs spécialisés dans les profils à risques proposent des contrats d’assurance auto pour automobilistes résiliés. En dernier recours (après plus de deux refus d’assureurs), les automobilistes peuvent saisir le Bureau Central de Tarification, chargé d’intervenir directement auprès de la compagnie d’assurance choisie pour fixer le montant de la prime annuelle.

Nouvel outil de devis en ligne > Nouveau Votre Simulation de devis d'assurance auto
Mis à jour le 24/11/2016.