Non respect du cédez-le-passage à un piéton sur un passage clouté

Selon le code de la route, le piéton est prioritaire aux abords des passages piétons et son non-respect constitue un refus de priorité donnant suite à une amende et une perte de points.

Contravention liée au passage piéton

Amende refus de priorité au piéton
Contravention de 4ème classe
Prix de l'amende
Minoré Forfaitaire Majoré Maxima
90 135 375 750
Retrait de 4 Points

Le non respect du passage clouté ou le refus de la priorité au piéton lors de sa traversée sur la chaussée est punie d'une contravention de 4ème classe avec :

  • Un retrait de 4 points sur le permis de conduire,
  • Amende forfaitaire de 135€,
  • Amende minorée de 90€,
  • Amende majorée de 375€.

Stage de Récupération de Points
drapeau-francais+4 points | en 2 jours | 1 fois par an
fleche Trouver un Stage
> Stage agréé : +4 points en 2 jours.
Refus de priorité au piéton

La réglementation du code de la route sur le passage clouté

En cas de manifestation claire du piéton dans son intention de traverser depuis le trottoir ou lorsque celui-ci est déjà engagé sur la chaussée, l'automobiliste est tenu de le laisser passer. Selon l'article R415-11 du code de la route, le conducteur doit :

En cas de manifestation claire du piéton dans son intention de traverser depuis le trottoir ou lorsque celui-ci est déjà engagé sur la chaussée, l'automobiliste est tenu de lui céder le passage. Selon l'article R415-11 du code de la route, le conducteur doit :

"Tout conducteur est tenu de céder le passage aux piétons régulièrement engagés dans la traversée d'une chaussée et à ceux circulant dans une zone de rencontre ou une aire piétonne".

La nouvelle loi de 2011 a changé légèrement les choses. Avant il fallait que le piéton s'engage pour qu'il ait la priorité. Alors que maintenant un piéton qui prend la direction du passage clouté ("régulièrement engagés") ou qui manifeste par son attitude son intention de s'engager (par son attente et/ou son regard) est prioritaire. C'est à l'automobiliste de juger des intentions des autres. Griller un passage piéton est devenu ainsi très facile.

Le stationnement ou l'arrêt d'un véhicule sur un passage piéton est considéré comme gênant, il n'y a pas de perte de point pour cette contravention de quatrième classe dont l'amande forfaitaire est de 135€ depuis la mise en place des 26 mesures du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve. Avant le 30 Juin 2015, cette infraction constituait une contravention de deuxième classe au prix de 35€ pour l'amende forfaitaire. Tout de même, il faut savoir que le stationnement gênant peut donner lieu à une mise en fourrière.

La loi pour le piéton

Il ne faut pas négliger les devoirs du piéton. La personne se déplaçant à pied doit privilégier les passages cloutés quand ils se situent à moins de 50m ne serait-ce pour sa sécurité et être vu. Il est recommandé au piéton de privilégier les passages cloutés à l'aplomb d'un feu tricolore et de passer lorsque le feu piéton est vert. D'après l'article R412-37 :

"Les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules. Ils sont tenus d'utiliser, lorsqu'il en existe à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention".

passages piétons à paris victimes

Le piéton peut se voir délivrer une amende de 4€ s'il ne respecte pas le code de la route.

A Paris en 2012 et d'après le bilan de la préfecture de police, on comptait 1893 blessés contre 2497 en 2002, soit une baisse de 24,19% sur 10 ans. De plus, on constate que la traversée irrégulière du piéton représente plus de la moitié des causes d'accidents impliquant un piéton (51%). On dénombrait en 2012, 18 victimes piétonnes.

Les usagers considérés comme piétons

Toute personne à pied est considérée comme piétonne même si elle porte un vélo en main, tout comme les handicapés en chaise roulante.

L'article R412-34 assimile les usagers suivants comme piétons:

  • "Les personnes qui conduisent une voiture d'enfant, de malade ou d'infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension sans moteur."
  • "Les personnes qui conduisent à la main un cycle ou un cyclomoteur."
  • "Les infirmes qui se déplacent dans une chaise roulante mue par eux-mêmes ou circulant à l'allure du pas."

Stationnement aux abords d'un passage piéton

Suite à une augmentation de la mortalité des personnes vulnérables sur nos routes (+8% pour les piétons en 2014 par rapport à 2013), le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé 26 mesures dès 2015. Ainsi, il est interdit de stationner en voiture à moins de 5 mètres des passages piétons afin d'améliorer la visibilité entre les piétions et les conducteurs. Les deux-roues ne sont pas consernés par cette mesure.

Crédit photo Tommie Hansen, photo modifiée.

Mise à jour le 25/08/2016.
Stages de récupération de points en France