logo blog LegiPermis

8 salariés sur 10 ont une conduite dangereuse en déplacement

8 français sur 10 conduisent dangereusement au travail
8 salariés sur 10 ont une conduite dangereuse en déplacement

Précédemment nous avions vu lors d’un sondage inquiétant et une infographie sur la conduite des français que beaucoup de sondés déclarent avoir de mauvaises habitudes au volant comme ne pas mettre de clignotant ou envoyer des SMS. Aujourd’hui, il faut rapprocher cette analyse avec l’attitude des automobilistes lors des déplacements professionnels avec véhicules de fonction. A une autre occasion, nous avions abordé la question de la responsabilité du paiement d’une contravention pour excès de vitesse au travail. Aujourd’hui, c’est une enquête commandée par l’assureur MMA et menée par l’IFOP qui apporte des précisions à ces comportements dangereux des français au travail.

7 sur 10 font des excès de vitesse

C’est le premier enseignement de cette étude. Un commercial, un médecin est souvent pris par un emploi du temps démentiel. Sous la pression de son employeur, ou par la pression économique, ou pour combler un retard pour un rendez-vous, 7 français sur 10 déclarent faire des excès de vitesse. Le stress fait commettre en parallèle souvent d’autres infractions et rend la conduite moins courtoise notamment à l’égard des autres acteurs présents sur la route. Nous avions déjà évoqué que 51% des français déclarent ne pas céder systématiquement la priorité aux piétons sur les passages protégés et qu’ils sont la moitié à déclarer oublier le clignotant fréquemment.

16% ont déjà conduit en étant alcoolisé

Alors qu’ils sont 8 sur 10 à déclarer avoir déjà pris le volant lors d’un déplacement professionnel en étant trop fatigués, un autre chiffre est très inquiétant. Ils seraient 16% à prendre le volant en ayant trop bu, à savoir plus de 2 verres d’alcool. Rappelons que la limite pour les jeunes conducteurs sera bientôt abaissée à 0,2g/L de sang, soit moins d’un verre d’alcool.

Les 3/4 disent téléphoner au volant

Alors que dans l’enquête pour Axa prévention, ils étaient 38% à déclarer téléphoner au volant, ils sont ici près de 75%, même s’ils sont 53 % à indiquer utiliser le kit mains libres. Rappelons que les écouteurs et oreillettes avec ou sans fils seront interdits à partir du 30 juin 2015. Le contexte professionnel semble renforcer l’utilisation du téléphone au volant. L’envoi de SMS ou la consultation d’applications est en forte augmentation.

Certains au contraire sont plus prudents

Certains dans le cadre d’un déplacement professionnel adoptent une attitude différente et sont plus prudents. Ainsi, près de 30% déclarent respecter les limitations de vitesse avec plus d’attention et 40% font plus attention à leur taux d’alcoolémie. On a donc 2 catégories de conducteurs, ceux qui font plus attention et ceux qui sont pris dans le feu de l’action du travail. En effet, ils ne sont que 13 % à déclarer avoir déjà perdu des points lors d’un déplacement privé.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

D’une manière générale, la sensibilisation à la sécurité routière en entreprise est jugée trop faible. Près de 50% des salariés souhaiteraient une journée ou une formation dédiée aux risques routiers à l’image des stages de rattrapage de points. Rappelons que les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les salariés, la conduite en milieu professionnel cause plus de 20.000 accidents du travail soit environ 3 % des accidents du travail avec donc une gravité accrue.

 

Crédit photo : octobremtl1, photo modifiée.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.