logo blog LegiPermis

1/3 des français admettent d’avoir déjà conduit en ayant trop bu

Etude sur les français et l'alcool au volant
1/3 des français admettent d’avoir déjà conduit en ayant trop bu
Mis à jour le 25/11/2015.

D’après une étude publiée par les associations Prévention routière et Assureurs Prévention les français seraient près d’un tiers à admettre qu’ils ont déjà conduit en ayant trop bu. Les sorties et l’alcool sont très ancrées dans les habitudes notre pays, elles ont ainsi une connotation culturelle et traditionnelle pour tout un chacun.

83% des français boivent lors des sorties

Les français sortent en moyenne une fois par mois. Le premier enseignement de cette étude est qu’ils sont 83% à boire systématiquement lors d’une sortie festive qui pour dans 77% des cas se déroule près de chez eux (dans les 25km). Pour 38% des français, le refus de boire peut être mal perçu et ils sont plus de la moitié (51,3%) à ne pas connaître la limite du taux d’alcoolémie légal qui est on le rappelle encore de 0,5 gramme par litre de sang.  Pire, pour 1/5ème de la population française l’alcool est un élément de réussite indispensable à une sortie festive.

les français et l'alcool

Les sorties les plus fréquentes ont lieu chez des amis ou la famille notamment lors d’événements nationaux comme le réveillon du 31 Décembre ou la fête de la musique. Le vin, la bière et le champagne sont les types d’alcool les plus représentés, l’aspect culture est ici confirmé. Rappelons que 2 verres d’alcool sont une limite à ne pas dépasser de manière générale. Les hommes en consommerait en moyenne 6 contre 3,3 pour les femmes.

Un tiers à conduire en ayant dépassé le taux limite

C’est le principal enseignement de l’étude nationale basée sur 6774 conducteurs de 18 à 64 ans. Près d’un tiers (28,8%)  des conducteurs déclarent avoir déjà conduit en ayant dépassé le taux limite qu’ils sont par ailleurs près de la moitié à ne pas connaître. Inquiétant. Enfin, ils sont 27,5% des français à déclarer être déjà monté avec un conducteur ayant trop bu. Et ces chiffres sont peut être minorés par la peur d’avoir honte de la situation.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture
Conduire en ayant dépassé le taux d'alcoolémie légal

Source : www.preventionroutiere.asso.fr

Des solutions pour lutter contre l’alcoolémie au volant

Lorsqu’on leur pose la question, de nombreux français sont tout de même sensibilisés aux problèmes liés à l’alcoolémie au volant. Bien que les sorties chez des amis ou en famille sont de loin les plus représentées, ce sont les sorties de discothèques ou de soirées étudiantes et le réveillon du 31 décembre qui sont les moments les plus critiques dans l’esprit des français, avec un pic le samedi soir.

Les moyens pour lutter contre ce fléau qui cause près de 30% des morts sur la route (une certaine similitude entres certains chiffres est troublante) sont d’ordres différents :

  • A tort: Ils sont près de 25% à penser qu’il suffit de boire de l’eau ou du café pour « faire passer ».
  • A tort : Conduire lentement (11,9%) , cela est une précaution qu’on ne peut appliquer à cette occasion bien qu’il soit toujours mieux de modérer son allure en toute situation.
  • A tort : Prendre des routes peu empruntées : 6,9%.
  • A raison : Désigner un capitaine de soirée SAM (46,4%). Nous avons vu que de nouvelles idées de Start-up sont en train de naître sur le sujet pour trouver un SAM.
  • A raison : Dormir sur place (44,5%).
  • A raison : Evidemment de limiter sa consommation d’alcool (44,5%).

D’une manière générale, designer un conducteur responsable (SAM) ou tout simplement de ne pas boire, nous paraissent être les meilleurs solutions. Dormir sur place a aussi la faculté d’éviter le danger que constituent les autres.

 

Crédits photos : Frédéric Vissault, Laurent Silvani.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.