logo blog LegiPermis

Ethylotest électronique NF : Comment choisir ?

Éthylotest électronique NF
Ethylotest électronique NF : Comment choisir ?

Pour savoir si l’on peut prendre le volant après avoir bu de l’alcool, l’éthylotest norme NF reste la solution la plus sûre à condition de choisir un modèle fiable. Rappelons que si la possession d’un éthylotest est obligatoire en théorie depuis le 1er juillet 2012, à l’exception des cyclomoteurs et des véhicules équipés d’un éthylotest électronique anti-démarrage (EAD), l’infraction au Code de la route elle n’est pas verbalisée par la Police ou la gendarmerie contrairement à une contravention ou un délit d’alcool au volant (amende et perte de points). Comment choisir un éthylotest fiable ? Voici quelques éléments qui peuvent vous aider.

Éthylotest chimique ou électronique

Un éthylotest ou alcootest permet de dépister rapidement un homme ou une femme désirant prendre un volant après un verre (ou plus). Seul l’éthylomètre à la norme AFNOR NF X20-701 est normalement utilisé de manière légale pour obtenir le taux d’alcool avec une grande précision (voir différences entre éthylotest et éthylomètre). Il existe 2 types d’éthylotests norme NF (normes NFX 20-702 et NFX 20-704) :

  • L’éthylotest chimique : il s’agit du traditionnel ballon jetable à usage unique pour le dépistage dans lequel il faut souffler. Sa coloration passe du jaune au vert en cas de test positif. Faire attention à la durée de validité de l’alcotest qui est en général de 2 ans. Il est mieux d’en avoir toujours deux à bord d’un véhicule.
  • L’éthylotest électronique : il permet d’obtenir un résultat rapide en fonction de la limite d’alcoolémie légale grâce une sonde réagissant à l’éthanol, il peut être réutilisé plusieurs fois et sa mesure est rapide. Il faut néanmoins avoir des piles avec du courant, changer d’embout à chaque usage et penser à le ré-étalonner une fois par an (calibrage).

Nous vous conseillons d’opter plutôt pour un éthylotest électronique homologué à la fiabilité supérieure pour la sécurité routière.

Ethylotest électronique NF

D’une manière générale, les éthylotests électroniques sont plus fiables que les éthylotests chimiques. Nous vous conseillons de prendre un éthylotest électronique norme NF.

Il est conseillé de faire vérifier son éthylotest électronique une fois par an pour bien vérifier la conformité de l’appareil. Il faut noter que de nombreux éthylotests qui n’ont pas la norme NF ne sont que de simples gadgets malgré un certain aspect ludique (porte-clefs etc.).

Attention : un éthylotest électronique norme NF indique des valeurs jusqu’au seuil légal ( taux d’alcoolémie >= 0,5 g/l de sang ou >= 0,2g/L pour les jeunes conducteurs en permis probatoire). Au-delà, il indique simplement que le seuil est dépassé. Un éthylotest n’est pas un éthylomètre homologué avec mesure précise ! Si un éthylotest se prend pour un éthylomètre, ce n’est pas bon signe.

Acheter un éthylotest, petit comparatif

Ethylotest chimique norme NF Le classique ballon éthylotest norme NF, toujours efficace et économique.
Ethylotest électronique VicTsing Economique et apprécié pour son petit prix et son écran LCD, néanmoins il n’est pas à la norme NF et est donc potentiellement moins fiable.
Ethylotest Ethylec norme NF   Ethylec norme NF Un prix plus élevé, mais un des éthylotests les plus fiables à la norme NF.

 

Commentaires (3)

  • Avatar
    Carole Reply

    Bonjour,

    Où peut-on faire vérifier son éthylotest électronique?

    Merci par avance.

    Carole

    11 juillet 2018 at 16 h 05 min
    • Avatar
      deprez Reply

      Votre éthylotest doit-être calibré tous les ans ou au bout d’un certain nombre de souffles préconisés par le fabricant.
      Cette intervention doit-être réalisée par le fabricant ou le distributeur du produit.
      Dans le cadre des produits normés et certifiés les informations pour le calibrage sont sur la notice du produit.

      30 juillet 2018 at 16 h 27 min
  • Avatar
    GERAUD Reply

    J’ai été contrôlé par la brigade motorisée du (24) de la façon suivante:

    1° souffle: ça ne marche pas!
    2° souffle: 0,18
    3° souffle: 0,28
    4° souffle: 0,15
    5° souffle: 0,25
    contrôle éthylomètre: donc
    6°souffle ça ne marche pas
    7° souffle il n’est pas assez chaud (température environnante 20 à 25°)
    8° souffle: rien ne c’est allumé.
    9° contrôle: j’ai pu lire sur la soufflette écrit « positif » en alphabétique!…
    Résultat, j’ai 6points en moins et une amande de 40€;
    J’ai été averti de mon retrait de points 1ans plus tard (contrôlé fin octobre 2015 reçu en mars 2017).
    A savoir qu’une altercation avait eu lieu une dizaine de jour avant en venant aux mains.

    2 octobre 2018 at 9 h 01 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.