logo blog LegiPermis

Flashé à 178km/h en allant à son stage de récupération de points

flashé en excès de vitesse en allant à son stage de récupération de points
Flashé à 178km/h en allant à son stage de récupération de points
Mis à jour le 30/05/2020.

C’est une histoire peu commune qui nous allons vous raconter aujourd’hui. Un automobiliste de 59 ans surement très pressé de récupérer des points sur son permis de conduire a été flashé à 179km/h au lieu de 100km/h sur la D82, entre Dax et Mont-de-Marsan. Les gendarmes ont eu une double surprise en verbalisant cet automobiliste pour excès de vitesse.

La première est que ce dernier venait juste de récupérer son permis, un habitué en quelque sorte. Et la deuxième est qu’il se rendait à un stage de sensibilisation à la sécurité routière dont le programme du stage permis à points contient pourtant un volet dédié à la prise de conscience des dangers de la vitesse et autres comportements à risque. Gageons qu’il n’a pas eu le temps de bénéficier des conseils de cette précieuse formation qui permet de récupérer jusqu’à 4 points sur son permis une fois par an. Là le bilan de cette opération sera négatif à n’en point douter.

Pour cet excès de vitesse, le contrevenant risque le retrait immédiat du permis de conduire, une amende de 1500 euros, un retrait de 6 points et une suspension du permis de 3 ans.

Il faut savoir que la plupart des participants à ces stages sont des habitués qui considèrent parfois la route comme un espace de liberté sans frontières. On a pu le voir dans le film de Coline Serreau Tout est permis : un film qui retrace parfaitement l’expérience d’échanges que l’on retrouvent dans ces sessions dirigées par 2 animateurs : l’un de la sécurité routière, l’autre psychologue. Les participants ne se sentent jamais coupables, le danger c’est toujours l’autre.

Crédit photo : Olivier CABARET.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture
Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.