logo blog LegiPermis

Reconfinement : +50% de grands excès de vitesse

excès de vitesse de plus de 50 km/h pendant le confinement et le reconfinement du covid-19 en 2020
Reconfinement : +50% de grands excès de vitesse

Comme au printemps 2020, les conducteurs ont tendance à franchement appuyer sur le champignon en période de confinement du COVID-19. Depuis le début du deuxième confinement, les grands excès de vitesse ont augmenté de 50%.

+50% des grand excès de vitesse

Alors que le trafic a moins baissé que pendant le premier confinement, les autorités constatent une tendance similaire que lors du premier confinement avec une augmentation de 50% du nombre de grands excès de vitesse constatés par les radars automatiques d’après les chiffres de la délégation à la sécurité routière révélé à l’AFP.

On rappelle qu’un grand excès de vitesse correspond à un dépassement de la vitesse autorisée de plus de 50 km/h. Il s’agit d’une contravention de classe 5 jugée au tribunal de Police et sanctionné par une amende pénale pouvant aller jusqu’à 1500€, un retrait de 6 points sur le permis de conduire et une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 6 mois.

Un trafic pourtant plus élevé qu’au printemps

Cette tendance est inquiétante alors que le trafic routier a moins baissé qu’en mars-avril 2020 d’après les chiffres de l’agence Cerema.

  • Confinement mars- avril 2020 : -75% ;
  • Reconfinement novembre 2020 : -21% ;
Evolution du trafic routier en France pendant les périodes de confinement du COVID-19 d'après l'agence Cerema
Source : Cerema

“C’est inquiétant, mais malheureusement pas étonnant. On avait imputé, pendant le confinement, la hausse des très grands excès de vitesse à la tentation des gens d’accélérer devant une route très dégagée. Là, la circulation est moins dégagée. L’explication qui paraît la plus naturelle mais méritera d’être affinée, c’est que ces personnes, qui subissent de fortes contraintes liées au confinement, jugé pesant, aient envie dans d’autres domaines de s’affranchir des contraintes.”

Marie Gautier-Melleray, la Déléguée interministérielle à la sécurité routière.

Les chiffres des autres excès de vitesse

Les autres excès de vitesse ont augmenté pour les chiffres du 2 au 15 novembre avec une augmentation de 22% pour les dépassements de 40 à 50 km/h par rapport à 2019. En revanche, les “petits” excès de vitesse de moins de 20 km/h ont diminué de 30% sur la même période par rapport à l’année dernière.

Malgré ces comportements, la sécurité routière prévoit une baisse de l’accidentalité routière déjà constatée en octobre (-22,6%) avec la baisse du trafic engendrée par la combinaison du couvre-feu puis du reconfinement du 29 octobre annoncé par Emmanuel Macron.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.