logo blog LegiPermis

Trottinette et amendes : vitesse max, trottoirs interdits

Trottinette électrique interdite sur les trottoirs et vitesse max de 25 km/h : amendes et décret de septembre 2019
Trottinette et amendes : vitesse max, trottoirs interdits
Mis à jour le 09/05/2019.

En ville, avec les trottinettes électriques c’est devenu la jungle à tous les étages ! A l’hôpital les services d’orthopédie vous le diront, il est grand temps d’établir de nouvelles règles pour la sécurité des usagers de la route. C’est ainsi le sens d’un projet de décret du ministère des Transports et révélé par le journal Le Parisien dont l’application est prévue pour la rentrée de septembre 2019, c’est-à-dire le 2 septembre 2019. Cette nouvelle réglementation visera à faire entrer dans le Code de la route tous les « Engins de Déplacement Personnels » (EDP), comme les trottinettes électriques, les monoroues, les gyropodes ou encore les hoverboards. Voici les principales mesures annoncées par le gouvernement.

Trottoirs interdits

Cette interdiction est déjà en vigueur à Paris, les trottinettes électriques et les autres NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels) n’auront pas le droit de rouler sur les trottoirs même à moins de 6 km/h. Pour pouvoir rentrer dans un magasin ou tout simplement chez soi ou chez un riverain, il faudra descendre et la pousser à la main sans utiliser le moteur électrique.

La sanction prévue pour une circulation sur un trottoir est de 135 euros d’amende forfaitaire (contravention de classe 4) sans perte de point (comme toutes les infractions à vélo par exemple).

Pistes cyclables ou routes limitées à 50 km/h

L’autre nouvelle règle concerne la possibilité de circuler sur les pistes cyclables et les routes limitées à 50 km/h. Alors que jusqu’à présent les EDP bénéficiaient d’une tolérance de fait à coté des vélos, le Code de la route sera dorénavant plus explicite sur cette question. En revanche, les trottinettes seront interdites de circulation en dehors des agglomérations sauf sur une piste cyclable ou sur une voie verte.

25 km/h maximum

La plupart des trottinettes électriques sont déjà limitées d’usine à 25 km/h, c’est le cas par exemple d’un des modèles les plus vendus en France comme la Xiaomi M365. Rappelons qu’au delà de 25km/h, un véhicule doit être immatriculé et posséder une carte grise (le certificat d’immatriculation). L’amende prévue en cas de vitesse excessive est de 1500€ maximum (contravention de classe 5).

Outre une sanction, le fait de débrider sa trottinette et de circuler à plus de 25 km/h présente un risque supplémentaire de sécurité en cas de collision et/ou de chute. En outre, l’appareil n’est pas conçu pour circuler à 30km/h (dans le cas de la M365 par exemple), les performances du frein sont modifiées et la durée de vie de la batterie peut être raccourcie.

Il est à noter que certaines sociétés qui proposent des trottinettes à la demande (comme Lime, Bolt, Bird, Wind, Flash, Tier, Hive, Voi, Dott etc.) ont commencé à anticiper le problème de la vitesse et proposent des limitations de vitesse automatiquement appliquées dans certaines rues ou zones très fréquentées dans les grandes villes comme Lyon ou Paris.

Casque, sonnette et âge minimum

Les autres mesures de ce projet de décret sont les suivantes : un âge minimum fixé à 8 ans pour conduire une trottinette électrique ou tout autre EDP, l’interdiction des écouteurs et autres casques (rappel : les écouteurs sont déjà interdits à vélo), l’obligation d’avoir un casque pour les enfants de moins de 12 ans (comme à vélo), l’obligation d’avoir un avertisseur sonore ainsi que des feux avant / arrière et de dispositifs rétro-réfléchissants. Il est précisé aussi qu’en cas de visibilité insuffisante de nuit ou de jour, les usagers devront porter un gilet rétro-réfléchissant.

Le fait de ne pas respecter les règles de circulation sera sanctionné par une contravention de classe 2 avec 35€ d’amende.

Dernière précision et non des moindres, le transport de passagers sera interdit, ce qui veut dire qu’il ne sera plus autorisé de circuler à plusieurs sur une trottinette électrique. Une pratique à la mode et dangereuse de certains usagers, notamment des nouveaux services à la demande.

Résumé des nouvelles règles

Ces règles s’appliqueront à la trottinette électrique et tous les autres EDP (gyropodes, monoroues, rollers électriques, skateboard électrique, Speedbike etc.) et entreront en vigueur après application du nouveau décret en septembre 2019 :

  • Trottoirs interdits;
  • Pistes cyclables et routes limitées à 50 autorisées;
  • Circulation hors agglomération interdite (hors piste cyclable et voie verte);
  • Vitesse limitée à 25 km/h;
  • Âge minimum de 8 ans;
  • Interdiction des écouteurs et casques audio;
  • Casque obligatoire en dessous de 12 ans;
  • Sonnette obligatoire;
  • Feux avant et arrière obligatoires;
  • Gilet rétro-réfléchissant (gilet jaune) en cas de mauvaise visibilité;
  • Interdiction de transporter un passager (ou plusieurs);
Nouvelles règles pour les trottinettes électriques

Source de l’image : ministère des Transports et ministère de l’Intérieur.

 

 

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.