logo blog LegiPermis

Interdiction des écouteurs en vélo, des amendes possibles

interdiction des écouteurs à vélo
Interdiction des écouteurs en vélo, des amendes possibles

A partir du 1er juillet 2015, tous les conducteurs en voiture ou en moto ne pourront plus utiliser des oreillettes, écouteurs et autres casques. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que cette interdiction est étendue aux cyclistes. La lutte contre l’usage du smartphone au volant est une des clés, avec l’abaissement de l’alcoolémie limite, du ministère de l’intérieur pour lutter contre l’insécurité routière auprès des jeunes notamment.

Quelle est l’amende prévue ?

Ecouter de la musique à vélo sera interdit tout comme s’entraîner en audio avec des applications comme Runtastic ou Nike+ qui donnent des instructions régulières dans les écouteurs des sportifs. Bien sûr, il sera toujours possible d’utiliser ces applications mais sans casque ou alors pour une autre activité comme la course à pieds.

L’amende prévue pour utiliser des écouteurs à vélo est de 135€, la même que pour un automobiliste ou un usager de deux roues motorisé.

Peut-on perdre des points ?

Non, comme pour toute infraction routière, un cycliste ne peut pas perdre de points.

Interdiction es oreillettes au 1er juillet

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Pourquoi interdire les casques et les écouteurs aux vélos ?

L’objectif est de ne pas disperser la concentration du conducteur de cycle. Les écouteurs, notamment intra-auriculaires (voire même avec des systèmes d’annulation de bruit actifs), isolent complètement les cyclistes dans une bulle. Ces derniers peuvent ne pas entendre une voiture qui les dépasseny par exemple.

Cette mesure est dans l’ensemble bien accueillie comme en témoigne la réaction de Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes :

« Interdire l’oreillette est une mesure de bon sens car il ne nous viendrait pas à l’idée de conduire avec des boules Quies dans les oreilles. »

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (67)

  • adam Reply

    Avec la nouvelle loi qui va entrer en vigueur le 1 juillet 2015 qui interdit tout type d oreillettes ect…. Puis l interdiction de mettre de la musique forte pour être à l écoute de la circulation.
    Ma question est :
    Est ce que les personnes malentendants qui porte des oreillettes ( appareils auditif) auront une amende ?
    Car apparemment que j ai compris c est tout type d oreillettes.
    Puis pour la musique, je suis d accord mais faut il interdire de conduire les personnes sourds et malentendants car une personne sourde n est pas à l écoute de la circulation et la personne malentendants est beaucoup moins à l écoute de la circulation.
    Donc est-ce que ses personnes la ( sourd et malentendants) auront une amende parce qu il ne sont pas à l écoute de la circulation ?
    Sinon si les forces de l ordres applique strictement la loi alors les malentendants et sourds auront des amendes constamment.
    Merci de me répondre.
    Cordialement

    21 juin 2015 at 1 h 24 min
    • Frédéric
      Frédéric Reply

      Bien évidemment une personne malentendante n’aura pas d’amende avec une prothèse auditive.
      Les personnes sourdes et malentendantes sont souvent très attentives du fait du handicap.
      Leur interdire de conduire serait une discrimination.

      22 juin 2015 at 23 h 11 min
      • Bordovelo Reply

        Pour info, pour pouvoir conduire en France on doit avoir un minimum de capacité. Si une de ces capacité n’était pas satisfaisante, la personne ne pourrait pas se présenter à l’examen. Exemple, la vue, les deux bras handicapés, …. La sécurité de cette personne et des autres usagers en dépend. Donc une personne malentendante sans correctif auditif ne doit pas conduire.

        21 septembre 2015 at 21 h 51 min
      • xin Reply

        est-ce que les casque à conduction osseuse sont aussi interdits?

        4 janvier 2016 at 19 h 51 min
  • Seb. Reply

    La comparaison entre le cycliste avec des ecouteurs et l’automobiliste avec des boules quies n’est pas pertinente. En vélo avec des écouteurs on entend mieux les bruits que enfermé dans son habitacle.

    23 juin 2015 at 8 h 16 min
    • Frédéric
      Frédéric Reply

      Tout dépend de quel type d’écouteurs vous parlez. Avec des intra-auriculaires, croyez moi on entend rien. Et aujourd’hui, vous avez même des écouteurs avec annulation de bruit actif. Et là on entend absolument rien.

      23 juin 2015 at 8 h 58 min
      • Seb. Reply

        Avec tous les écouteurs que j’ai essayés, y compris intra oriculaire, j’entends les bruits de la route mieux que dans un habitacle, au point parfois de ne plus entendre la musique lorsque la circulation est dense.

        23 juin 2015 at 19 h 11 min
      • Seb. Reply

        Après effectivement il existe des écouteurs plus perfectionnés, mais leur usage en vélo reste marginal. Je trouve disproportionnée cette disposition, le cycliste est surtout un danger pour lui même. Il y a un certain nombre d’applications utiles en vélo qui nécessitent des écouteurs, notamment le GPS. Désormais, si j’ignore comment me rendre à un endroit en ville je ne peux plus m’y rendre en vélo, c’est idiot je trouve.

        23 juin 2015 at 19 h 20 min
        • cycloche Reply

          Seb, vous pourrez placer un support vélo pour votre téléphone et suivre les indications du gps sur l’écran. Si si, c’est beaucoup plus sûr de quitter la route des yeux que des oreilles, vous verrez !;) Il y a même des casques de moto ultra perfectionnés à 1000 euros qui propose l’affichage tête haute d’un tas d’informations sur la visière. Ca arrivera bien en version pour vélo, ne soyez pas impatient et en attendant économisez.

          25 juin 2015 at 22 h 50 min
          • Seb.

            Sur les systèmes velib ça me paraît compliqué. En outre un écran de smartphone est relativement petit, j’imagine mal lire une carte en roulant. Pour ce qui est des casques à venir, l’intérêt du vélo c’est notamment sa simplicité et son caractère abordable, s’il faut désormais un équipement perfectionné, spécifique et onéreux ce moyen de locomotion perd de son intérêt.

            Une infraction pénale, en ce qu’elle constitue une restriction de liberté, selon la constitution doit être nécessaire. Selon la constitution toujours, les peines doivent être proportionnees. Je ne vois en quoi cette interdiction faite aux cyclistes est nécessaire au regard du risque qu’ils représentent.

            1 juillet 2015 at 13 h 32 min
          • Seb.

            Oups, je n’avais pas perçu l’ironie

            1 juillet 2015 at 13 h 39 min
  • Alex Reply

    Je comprend les raisons pour lesquelles les écouteurs seront interdits, cependant je trouve que l’amende encourue est un peu élevée, je suis moi même souvent à vélo et je peux vous dire que ça serait un bon début si les automobilistes respectent un peu plus les cyclistes car on se fait insulter beaucoup trop souvent car trop lents sur la route sans compter ceux qui ne respectent pas les distances de sécurité derrière et pour dépasser. A bon entendeur, je ne dis pas que tout le monde est dans ce cas. . .

    23 juin 2015 at 16 h 54 min
  • Djibe Reply

    De quelle discrimination parle-t-on ? Un automobiliste peut écouter la radio dans sa voiture, un motard avec un casque équipé d’oreillettes intégrées aussi et pas un cycliste ! Frédéric ne doit jamais avoir mis un casque audio en vélo pour en ignorer autant les lois de l’acoustique. Un casque avec un anti-bruit actif ne fonctionne pas en vélo, le bruit du vent sur les micros empêche le système d’être efficace. Personnellement je ne l’utilise que dans les transports en commun où le ronronnement stable et continue peut être annulé par opposition de phase.
    Je profite des quelques jours légaux qu’il me reste pour continuer d’écouter la radio à vélo et ce matin encore j’ai fait 2 écarts dangereux pour des voitures sur la piste cyclable ou en double file, je me suis rangé pour laisser passer une ambulance entendu de loin même avec mes écouteurs et évité de justesse une portière grâce à mes yeux vigilants. La vérité c’est que la sécurité à vélo passe déjà par l’application des lois existantes qui imposent un plus grand respect des espaces piétonniers et cyclables plutôt que par de nouvelles lois. Mais à entendre le représentant des 40 millions d’automobilistes on comprend que c’est uniquement pour ne pas stigmatiser les voitures (pourtant la seule bonne cible). Son argument ne tient pas la route (c’est le cas de le dire) : la perte d’audition est dangereuse (d’après quelles études ?) mais alors un malentendant ou sourd devrait être interdit de conduite. Automobiliste aussi à mes heures, Il m’arrive de mettre justement des boules Quies en conduisant pour éviter la fatigue auditive liée au bruit du moteur et accessoirement aux cris des enfants à l’arrière. Je continuerai croyez-moi, pour ma sécurité et celles des autres. Et je reprendrai ma voiture plutôt que le vélo pour continuer d’écouter musiques et émissions en toute impunité. A qui s’adresse cette loi en pleine transition énergétique ?

    23 juin 2015 at 21 h 28 min
    • Frédéric
      Frédéric Reply

      Je n’ai jamais eu de casque avec réduction active c’est vrai. J’en ai testé un en boutique sans être convaincu par la qualité audio (avec un prix très élevé en plus). Par contre je fais pas mal de vélo, et rien qu’avec des intra-auriculaires classiques j’entend franchement pas grand chose. D’ailleurs je ne mettais qu’un écouteur sur deux car je trouve ça franchement dangereux.
      Pour vous dire le fond de ma pensée, je trouve ça même dangereux en tant que piéton sur un passage clouté. En ville, j’en enlève un sur deux avant de traverser une rue.

      24 juin 2015 at 10 h 31 min
      • Djibe Reply

        Sans doute vous trouvez sincèrement que c’est dangereux (personnellement je n’aime pas non plus les intra sur un vélo) mais pour autant vous trouveriez liberticide d’en interdire tout à chacun dans l’espace commun (en métro les intra sont plus agréable pour l’entourage !). Malheureusement, ceux qui pondent ces lois et le ministre en premier n’ont probablement jamais fait de vélo en ville et encore moins portés des écouteurs, associés à une jeunesse inconsciente qu’il faut éduquer. Ils légifèrent sur des pré-supposés et en fonction des gains politiques (une manif de vélos leur fait moins peur que celle des taxis). Manque de bol, j’ai 45 ans, je porte des écouteurs en vélo depuis les walkmans à K7, et maintenant en bluetooth en gardant les mains sur le guidon, j’écoute des podcasts pour me cultiver tout en passant près d’1 heure par jour sur un vélo. Vous trouvez ça dangereux soit, mais j’ai appris à faire 2 choses à la fois comme un pilote de rallye apprend à écouter son copilote et suivre la route. Maintenant j’apprends à mes enfants plutôt à regarder à droite et à gauche avant de traverser plutôt que de fermer les yeux et de se fier aux sons, surtout en milieu urbain bruyant. En général, quand vous entendez la voiture il est déjà trop tard.

        26 juin 2015 at 0 h 32 min
      • Xav Reply

        Pour résumer, cher Frédéric, vous êtes le seul cycliste mélomane (ou à moitié mélomane puisque vous ne portez qu’une oreillette sur deux) sur cette page à ne plus rien entendre dès qu’il met ses intras (et encore, des intras simples sans réduction de bruits, ces derniers n’étant pourtant d’aucune utilité sur un vélo, comme l’explique bien Seb.)… Quelle chance alors que vous soyez justement la voix de la sécurité routière 😉

        « Croyez-moi », J’admire vos efforts…

        Prochaines étapes pour dégoûter un peu plus les cyclistes (ce qui fera forcément baisser le nombre d’accidents…) : Contrôle technique bi-annuel pour les vélos ? Plaque d’immatriculation ? Casque intégral ? Triangle de sécurité obligatoire lorsqu’on répare une crevaison ? Roue de secours ? Les pistes ne manquent pas…

        Cordialement.

        6 juillet 2015 at 21 h 09 min
        • Frédéric
          Frédéric Reply

          C’est gentil de me considérer comme la voix de la sécurité routière. Non en effet. Il est dangereux de faire du vélo en ville en écoutant de la musique. Je maintiens c’est mon avis. Vous n’êtes pas obligé de le partager et vous pouvez vous exprimer. Peut-être que j’écoute trop fort la musique. Peut-être je suis un mauvais cycliste.

          7 juillet 2015 at 9 h 43 min
          • netbeforme

            Je me suis hier fait verbalisé par un gendarme pour pour de casque audio, mais qui pour m’attrapé est arrivé à mon niveau à toute vitesse et m’a serré contre le trottoir, heureusement que j’ai su sauter sur le trottoir car sinon je me il me serai rentré dedans: preuve en est que le danger en vélo n’est pas le port de dispositif d’écoute musicale mais les automobilistes qui soit ne se rendent absolument pas compte de ce qu’il font soit ne se soucient tout simplement pas de la présence éventuelle d’un cycliste aux environ de leur véhicules (que cela soit sur la piste cyclable ou sur la chaussée partagé). Je peut également avérer mes dire par le fait que depuis plus de dix ans que je circule quotidiennement à vélo en ville en écoutant de la musique mes seuls accidents ou ceux évitée de très près étaient uniquement le fait d’automobiliste totalement irresponsable (par exemple tournant à droite sans mettre le clignotant ni regardant le présence éventuelle d’un cycliste sur la piste cyclable) ou le fait d’un piéton traversant sans regarder. Cette loi me révolte comme un grande partie des personne ici présents, qui je pense comme moi sont les seuls à ceux rendre compte que après avoir essayé à maintes reprises l’écoute de musique à vélo n’est absolument pas dangereuse, et de toute façon en ville (en tout cas personnellement) je suis si concentré à faire attention au automobilistes imprudents que ma musique n’est que faiblement audible, et que l’attention en vélo se fait principalement par la vue. En espérant être compréhensible.

            24 septembre 2015 at 22 h 05 min
          • Phillipe

            Bonjour cher Frederic,
            Je vous témoigne, contrairement aux autres, l’appui de vos arguments.
            L’analogie avec les handicapés ne tient pas la route.
            De plus, ceux qui se ventent d’avoir des comportements dangereux depuis plusieurs années avec des gamins à l’arrière devraient songer aux risques inutiles au lieu de dire « oui mais j’ai rien, c’est que c’est pas dangereux ».
            Quant aux autres qui nient l’évidence du danger que représente ne serait-ce qu’une atténuation du bruit, vous êtes bien sot. Un cycliste ne fait le poids face à aucun élément de la route qu’il croise, moto voiture poteau buisson… C’est pour ça, que plus que quiconque, le cycliste doit être vigilent sur tout les fronts.
            Et si la musique ou la radio comptent tant que ça, mettez votre casque sur les tempes, ou utilisez une radio portable dans votre sac/sur votre guidon. Ce sont mes solutions personnelles, elles marchent même en plein vacarme marseillais, et vous dégagent les oreilles pour une spatialisation et une écoute parfaite. À bon entendeurs messieurs les égoïstes.

            5 novembre 2015 at 12 h 24 min
          • Nicolas

            Je suis personnellement effaré par cette loi. J’ai un casque annulateur de bruit et c’est tout au contraire remarquablement efficace pour mieux entendre la circulation et baisser le bruit ambiant pour justement ne plus entendre que les bruits proches ou inhabituels. Cela permet aussi de reposer beaucoup les oreilles qui souffrent énormément des bruits des moteurs autour de nous, les cyclistes : des études scientifiques récentes recommandent même aux moto & cyclistes de porter des boules quies pour limiter les effets néfastes de la circulation sur leurs oreilles ! Je suis toujours effaré à quel point le volume sonore extérieur est élevé lorsque je retire mon casque arrivé à ma destination et à quel point j’entends moins bien le trafic autour de moi lorsque je circule sans mon casque. Je continuerai à porter mon casque annulateur de bruit pour ma propre sécurité et celle de ceux qui m’entourent. Cette loi est absurde et repose des a priori qui ne tiennent pas un examen approfondi. D’autant que l’isolation fournie par ces casques est infiniment inférieure à celle fournie par les habitacles des automobiles où pour le coup on n’entend vraiment rien du trafic, ce qui n’empêche pas les automobilistes de conduire !

            10 juin 2016 at 14 h 05 min
    • Lessi Reply

      En soit, les casques pour moto ne sont pas interdits aux cyclistes

      13 janvier 2017 at 19 h 33 min
  • Sat Reply

    Bientôt les écouteurs seront interdis en marchant car on ne sera pas assez attentif aha

    25 juin 2015 at 10 h 16 min
  • cycloche Reply

    Alors soyons pratique : que veut interdire le législateur ? L’isolation des bruits extérieurs ou la déconcentration dû à une conversation téléphonique ou les 2 ? Si c’est pour permettre au cycliste d’être à l’écoute de son environnement, on devrait autoriser l’usage des casques ouverts ou mieux des casques à conduction osseuse comme les AfterShokz Bluez qui ne repose pas sur l’oreille mais sur la tempe. Mais avant d’investir une centaine d’euros dans ce type d’appareil, je voudrais être sûr que la maréchaussée comprenne la différence. Est-ce qu’il y aura une certaine tolérance ? J’en doute, ce sera tellement plus facile de verbaliser tous types d’écouteurs. Si la loi veut lutter contre la déconcentration au volant, pourquoi un système main libre sur haut parleur est toléré ? J’attends de voir des systèmes similaires sur un vélo, ça va être très sympa pour les personnes autour ! La vérité c’est que c’est incontrôlable dans l’habitacle bien isolé de la voiture (ou celui d’un casque de moto) et qu’on va brimer les seules usagers de la route très minoritaires (donc sans poids politiques) pas qui ne peuvent pas se planquer. On comprends que les représentants des associations d’automobilistes s’en félicitent, ils passent pour des gens responsables tout en sachant que ça ne les lèsera absolument pas dans leur pratique du téléphone au volant (une fois le véhicule bien équipé, les plus pauvres attendront). L’état veut me protéger de moi même ! Très bien, alors qu’il protège aussi les piétons avec téléphones et casques audio qui sont hélas les premières victimes en ville bien devant les cyclistes. Aussi absurde comme le dit Sat. Ma liberté c’est aussi de choisir mes pratiques et d’en comprendre les risques (notion très subjective) comme d’autres fument, font de l’escalade ou de la course automobile.

    25 juin 2015 at 22 h 26 min
  • Vlo Reply

    Pour information, on ne roule pas en voiture « à l’oreille ».
    Alors, si en effet des écouteurs isolent, on peut aussi rouler à vélo sans environnement sonore omniprésent : je suis cycliste amateur, mes sorties font au minimum 100 km, j’en suis à quelques dizaines de milliers de kilomètres parcourus, je respecte le code de la route de la même manière qu’en voiture, et je ne suis pas un danger pour autant.
    Je suis passablement énervé par cette loi : le vélo m’a permis de perdre beaucoup de poids en étant ainsi beaucoup plus efficace que toutes les mesures de santé stériles qui coûtent des millions du style « 5 fruits et légumes », les oreillettes me permettent de rouler en musique et me protègent des otites : aujourd’hui, je suis désormais bloqué chez moi et je ne peux tout simplement plus faire de vélo sans oreillettes. C’est un loisir sain, dans lequel j’en investi quelques économies pour du matériel de qualité. Que me reste-t-il, des boules Quiès ? A priori, elles ne sont pas interdites : alors, n’est-ce pas encore plus crétin…

    28 juin 2015 at 17 h 09 min
  • Anonyme Reply

    Les écouteurs interdits en ville pour les cyclistes d’accord bien que a mon avi, comme pour beaucoup de chose, si ils sont utilisés raisonnablement on ne risque pas grand chose …
    Mais les écouteurs sont ils interdit sur les chemins de campagne ou les pistes cyclables ? On ne risque pas de ne pas entendre une voiture arriver sur un chemin où les voitures motos scoot sont interdits alors pouvons nous aussi avoir une amende pour l’utilisation des écouteurs sur ce type de chemin ?

    29 juin 2015 at 13 h 28 min
  • Séébastien Reply

    Au point où en sont nos autorités, elles peuvent tout se permettre en terme d’idiotie et ne s’en privent pas.
    Premier constat, le danger est nécessairement bruyant selon les autorités ! Le bruit sur la route est en majorité dû aux trafic des véhicules à moteur donc, le danger principal sont les véhicules à moteur. Cette nouvelle réglementation ne fait que pallier à l’incompétence de nos autorités qui n’ont été capable de dresser que 392 procès verbal pour dépassement dangereux pour l’année 2013 – 0,0024% des infractions constatées hors stationnement (http://www.cnsr-ae.org/spip.php?article425)). Des campagnes de préventions avec des actions « coup de poing » sur la question du dépassement des vélos auraient été plus efficaces pour protéger les cyclistes plutôt que ces dispositions totalement idiotes à propos des écouteurs.
    De même, j’attends avec impatience des campagnes de la sécurité routière pour sensibiliser les automobilistes sur les questions de stationnement sur les aménagements cyclables, sur le fait de regarder dans le rétro avant d’ouvrir sa portière, sur les questions de priorités….
    J’attends aussi des opérations de police sur la vitesse, notamment dans les zones limitées à 30 km/h plutôt que sur les routes nationales.

    Nous pouvons toujours attendre…

    Le véritable but de nos autorités, au delà de l’accidentologie, est de fluidifier le réseau routier afin de l’optimiser dans le cadre des échanges marchands. De fait, les aménagement cyclable sont pensés avant tout pour fluidifier le trafic (chacun son espace et ces emmerdeurs de cyclistes ne m’emmerdent plus sur leurs aménagement) et l’accélération.

    Le réseau routier français n’est pensé que sous le prisme de l’automobile et ça ne change guère avec le temps.

    Il faut s’intéresser à ces gens qui nous représentent. Le parlement français est devenu une gériatrie (moyennes d’âge : – député 59 et 5 mois – sénateur 61 ans et 9 mois) et nos parlementaires d’un autre âge se vautrent dans leurs privilèges avec indécence. Nos vieux parlementaires n’en ont rien à battre des cyclisme (sauf le tour de france), tout simplement parce que le vélo, ça demande un effort physique qui est inenvisageable pour la majorité des vieux qui nous représentent (Moins de 15% du corps électoral a voté pour les députés actuels). Ces gens préfèrent se vautrer avec indécence dans le confort de leurs petits privilèges républicains. En dessous d’eux, on a la police assortie et en accord avec les vieux parlementaires au dessus d’eux.

    30 juin 2015 at 15 h 20 min
  • Lo Reply

    Quid des trotinettes??
    Pour le moment ils ont dit vélos…. et apres recherche et d’apres l’article R412-34 II 1° on peut lire que sont assimilés aux piétons « les personnes qui conduisent une voiture d’enfant, de malade ou d’infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension sans moteur ….on est donc consideré comme pieton.

    30 juin 2015 at 17 h 07 min
  • Seb. Reply

    D’après un article sur le monde.fr, il n’y a pas de différence entre téléphoner avec des oreillettes ou téléphoner avec un kit main libre intégré au véhicule, mais faute de pouvoir interdire le second le gouvernement a choisi d’interdire oreillette et écouteurs pour tout usager de la route.
    .
    En résumé on peut continuer à téléphoner en conduisant un véhicule de plus d’une tonne roulant à 50 km/h en ville, mais on ne peut plus écouter de musique lorsque l’on circule à moins de 20km/h en fait moins de 100kg, parce que on voudrait interdire aux automobiles de téléphoner en conduisant mais que l’on en est incapable.
    .
    Les automobiles vont d’équiper et ceux qui ne le feront pas, faute de pouvoir conduire avec leurs oreillettes que pensez vous qu’ils vont faire lorsque leur téléphone va sonner et qu’ils conduisent ? Et bien ceux là, dans les 3/4 des cas, vont décrocher, ce qui est finalement plus dangereux que de conduire au téléphone avec oreillette ou kit main libre.

    1 juillet 2015 at 19 h 53 min
  • QUentin Reply

    « Interdire l’oreillette est une mesure de bon sens car il ne nous viendrait pas à l’idée de conduire avec des boules Quies dans les oreilles. »
    Enfin quand on a la musique a fond dans la voiture ça reviens au même.

    Maintenant interdire les écouteurs, oreillette de musique mais ne pas rendre obligatoire le port du casque en vélo n’est-ce pas un peu absurde?

    1 juillet 2015 at 20 h 58 min
    • Seb. Reply

      Même sans la musique à fond vous êtes plus isolé des bruits extérieurs dans l’habitacle d’une voiture que sur un vélo avec des écouteurs, j’en ai fait régulièrement l’expérience.

      1 juillet 2015 at 22 h 18 min
      • Djibe Reply

        Oui, cette mesure concernant les vélos ne repose que sur une opinion couramment admise même par des cyclistes, qu’on ne peut pas faire du vélo les oreilles bouchées, mais au fond elle n’a aucune tenu scientifique. En fait, comme pour le casque (pas audio celui là) les études peuvent montrer que son obligation peut être contre-productive pour la sécurité et ce site même ne fait que le conseiller en laissant la liberté aux usagers. Je pousserai même le paradoxe en disant que le port des écouteurs m’a fait économiser en frais de santé des milliers d’euros en 20 ans en m’isolant du stress de la ville et en rendant mes déplacements quotidiens moins fatigants. C’est une opinion personnelle qui vaut bien celle du ministre. Bref c’est du pur affichage politique pour faire passer la pilule aux automobilistes en leur montrant qu’ils ne seront pas les seuls à faire les frais de la répression routière. Malheureusement les cyclistes seront les seuls à ne pas pouvoir la contourner.

        1 juillet 2015 at 23 h 04 min
  • Seb. Reply

    Très peu de morts sur la route parmi les cyclistes et c’est généralement le fait de l’imprudence d’automobiles

    http://transports.blog.lemonde.fr/2012/10/12/un-cycliste-tue-a-paris-un-seul-pas-20-ni-100-ni-500/

    2 juillet 2015 at 10 h 41 min
  • Bouvier Reply

    Bonjour,

    Ayant appris cette nouvelle loi concernant les verbalisations possible pour le port des écouteurs, la musique trop forte en voiture, cela me met en colère.
    Le gouvernement ne sachant plus où trouver de l’argent pour renflouer le trou, il faut bien encore taper sur les habitants. Alors qu’eux ont le droit de prendre l’avion… et de ne pas baisser leur train de vie.
    Ont-ils encore pensée aux conséquences des fabricants de baladeur et autres équipements dont les gens ont investis pour leur sport ou leur voiture.
    Il faut un jour ou l’autre que les français se réveil et dissent non.

    3 juillet 2015 at 9 h 25 min
  • NightSpirit Reply

    Moi aussi ça me fout en rogne. Cette mesure est particulièrement anti-vélo.

    CITATION
    Seb, vous pourrez placer un support vélo pour votre téléphone et suivre les indications du gps sur l’écran. Si si, c’est beaucoup plus sûr de quitter la route des yeux que des oreilles, vous verrez !;) Il y a même des casques de moto ultra perfectionnés à 1000 euros qui propose l’affichage tête haute d’un tas d’informations sur la visière. Ca arrivera bien en version pour vélo, ne soyez pas impatient et en attendant économisez.
    FIN DE CITATION

    Déjà, c’est étonnant qu’ils aient pas encore interdit le gps en voiture et en vélo. Mais ça viendra à coups sûrs.
    Pour ce qui est d’investir, c’est bien gentil de coller des interdictions à tout va, mais aucune solution alternative n’est proposée pour les vélos ! Et du reste, devoir acheter dans du nouveau matériel, mais est-ce que le gouvernement va nous filer un coup de main pour ca??? Parce que les impôts, faudra quand même les payer au bout du compte, et on a pas le salaire de Sarkozy, ou de Hollande !
    Le coup du gilet de sécurité, ou du port du casque obligatoire ça pouvait encore passer, mais rouler sans écouter de la musique, sans pouvoir s’occuper l’esprit, c’est mort. Je préfère arrêter le vélo.

    3 juillet 2015 at 16 h 32 min
  • Siebert Reply

    4 ans que je me rends en vélo au bureau tous les jours avec un trajet de 6.5km. Avec un casque audio OUVERT et j’entends ce qu’il y a à entendre de la circulation… sans encombre. Les seuls facteurs de danger que je rencontre ce sont les voitures qui changent subitement de file sans mettre leur clignotant (pour gagner une place dans la file au feu rouge ouuuaiiiis c’est moi l’patron) et les abrutis qui vous ouvrent leur portière sous le nez. Bien sûr, les taxis si chers à notre gouvernement sont une catégorie à part qui est bien plus dangereuse que tout le reste tant Paris leur appartient et le nombre de leurs infractions est inquantifiable (stationnement en double file sur les pistes cyclables, arrêt et changement de file intempestifs, dépassement des vélo risqués et en excès de vitesse, demi tour sur les avenues de préférence quand il y a une intersection… etc). Un vélo quand le danger vient de derrière, ne peut rien faire, entendre les sirènes des pompiers, d’une ambulance ou des policiers n’est pas gêné par le port d’écouteurs, je quitte la circulation dès que je les entend (et croyez moi, je les entend venir de loin tant leurs sirènes sont puissantes).

    Le premier juillet un chauffeur de VTC m’a interpellé à un feu rouge pour me dire que les casques audio sont interdits, je lui ai répondu tout naturellement sans enlever mon casque en lui faisant remarquer que j’entendais tout ce qu’il me disait et que je voyais pas où est le problème… Mais voilà, les français sont des veaux, c’est interdit alors c’est mal. [Censuré]

    [Censuré] Embêter le cycliste pour faire avaler la pilule aux automobilistes voila à quoi sert cette loi.

    5 juillet 2015 at 21 h 18 min
  • Xav Reply

    Devant les arguments avancés qui font rire quiconque fait du vélo et écoute de la musique au casque, on a surtout l’impression que ces mesures anti vélos n’ont d’autre but que de faire passer la pilule auprès des automobilistes.
    Cela fait 20 ans que je fais du VTT avec de la musique dans les oreilles, et je ne compte pas m’arrêter, il suffit simplement de ne pas mettre trop fort !
    Croyez-moi, les intras sont bien loin de couper de tout bruit , et quel cycliste conduit au bruit ?
    Cordialement.

    5 juillet 2015 at 23 h 30 min
  • Hito Reply

    Moi, j’ai acheté un haut-parleur bluetooth connecté à mon smartphone que je met à fond dans ma poche de veste de vélo … C’est agréable pour personne !

    9 juillet 2015 at 11 h 26 min
  • JM Reply

    Bonjour,
    Cette nouvelle loi est idiote. Les kits mains libres Bluetooth se sont généralisés justement afin d’éviter de prendre le mobile en main et ainsi focaliser toute l’attention à sa manipulation. Là, on les interdit. Donc retour à la case départ.

    A vélo c’est une autre histoire. Je fais 10000km/an en moyenne avec une oreillette BT. L’autre oreille (gauche) me permet « d’entendre » les véhicules. Quand on m’appelle je m’arrête, impossible de m’entendre en roulant aven le bruit du vent même avec du matériel dernier cri.
    Mais, est-ce que ceux qui ont fait cette loi font du vélo régulièrement ? Entendent ils les véhicules derrière eux alors qu’un vent de face leur fouette le visage et interdit toute audition naturelle (surtout avec un casque) ?
    L’autoradio dans une voiture ne distrait il pas le conducteur ? Le passager qui parle ?
    Quand on ne sait pas de quoi on parle ..

    9 juillet 2015 at 18 h 44 min
  • bertrand Reply

    Pour être franc je préfère risquer une amende que de circuler sans musique à vélo . Je trouve cette nouvelle mesure inapplicable , les agents de police font passer leur journée à mettre des amendes à 135 euros , et au bout d’un moment je pense juste que soit ils vont finir par fermer les yeux soit demander au gens de ranger leurs écouteurs ou leurs casques audio .

    10 juillet 2015 at 14 h 15 min
  • pierre Reply

    Le Législateur a tout simplement oublié les PIETONS. Combien de fois en vélo, j’engueule les piétons qui traversent la chaussée en baissant les yeux sur leurs chaussures et en conversant à l’aide de leur smartphone ?
    C’est tous les jours que cette absence de civisme se produit.
    Si l’on supprime les oreillettes des conducteurs il faut aussi verbaliser les piétons pour leur insouciance.
    Une seule solution : interdire conducteurs et piétons !

    18 juillet 2015 at 13 h 46 min
  • Patinec Reply

    Cette loi me met un peu en colère
    Je pense qu’il faudrait arrêter le tour de France car tous les cyclistes ont une oreillette dans l’oreille !!
    Moi je m’évade sur un vélo en écoutant de la musique, et je continuerai.
    On fait un effort pour la planète, on ne prend pas notre voiture pour aller au boulot et on se prend 135 euro dans le cul parce qu’on a pris notre vélos pour aller au maille.
    Je pense que celui qui a pondue cette loi ne fait pas de vélo !!

    24 juillet 2015 at 22 h 25 min
  • TERRIEN Reply

    Mon fils a 22ans sans ressource. Il recherche une entreprise pour faire une licence en alternance. Ce jeudi 30 juillet il a eu la très bonne idée de partir s’aérer en montant sur son vélo. Il a eu la bonne idée de mettre un écouteur dans une de ses oreilles , car la musique adoucit les moeurs. Par contre il a croisé sur son chemin 4 fonctionnaires de la POLICE NATIONNALE en quête …. Amende : palpations , alcool-test,et tout ce qui va avec……………… BRAVO et merci les ministres pour cette loi qui la preuve en est sera appliquée……..SANS AUCUNE ANALYSE DE SITUATION… STUPIDEMENT………. Quel recours quand on n’a pas d’argent??????? Et vive le vélo.

    31 juillet 2015 at 11 h 34 min
  • Jessica Reply

    Est-ce que les montres connectées (Samsung Gear, I Watch) sont considérées comme dispositif audio ?

    4 août 2015 at 14 h 16 min
  • Chaussette Reply

    Personnellement cette loi me révolte et je suis d’accord avec une grande partie des commentaires ici présent. Je me sent moins seule, mais je comprend d’autant moins comment une telle loi a pu passer… Je continue également à venir travailler en musique sur mon vélo, mais tan qu’à faire payer 135euro j’ai choisi de dépenser ses sous dans un casque à raisonnance osseuse, dommage, rien dans l’oreille, j’entends tout. Ils ne pourrons pas verbaliser ça s’ils tiennent à leurs arguments. La pratique du vélo devrait être encouragée. Au lieu de ça ils offrent des arguments contre. Les dangers ne viennent que rarement des cycles qui doivent redoubler de vigilances face aux véhicules qui n’ont aucune courtoisie. Verbaliser quelqu’un qui gruge la priorité d’un vélo ou qui ouvre sa portière juste devant ? rarement vu…

    17 août 2015 at 11 h 14 min
  • annette Reply

    Bon ben amende ce matin à Paris sur mon trajet domicile-travail pour oreillette sur mon vélo, je suis bouillant de colère ! Sans même parler du sermon infantilisant servi par un flic particulièrement borné.
    J’avais pensé que des instructions de tolérance pour les cyclistes seraient données, ce n’est pas le cas. Il ne reste plus qu’à se mobiliser en masse pour modifier cet arrêté ministériel absurde même pas débattu au Parlement (Cazeneuve, adepte pathétique et méprisable de la gesticulation liberticide, mimant l’action pour tenter de masquer qu’il n’a prise sur rien). Je vais de ce pas m’inscrire à MDB (mieux se déplacer à bicyclette).

    18 août 2015 at 10 h 16 min
    • Jibe Reply

      J’ai fait le tour des associations en questionnant notamment la Fubicy (Fédération des Usagers de la Bicyclette). Le problème est qu’elles cautionnent plutôt cette interdiction. Cela en même troublant quand on lit des dossiers bien argumentés sur leur opposition au port du casque (tout court) obligatoire, pointant l’effet contre-productif d’une telle mesure sur la pratique du vélo. Bref on est bien seul et je crains qu’aucune association ne prenne la défense des écouteurs à vélo. C’est rageant de voir que même des cyclistes militants se désolidarisent devant certaines lois pourtant injuste à leur égard. Les automobilistes se serrent d’avantage les coudes, j’en veux pour preuve une pétition qui circule contre l’interdiction de l’oreillette et qui a déjà réuni des dizaines de milliers de signatures. L’ironie c’est que probablement les cyclistes contrevenants vont d’avantage casquer (sans jeux de mot !) que les autos moins repérables et pouvant s’équiper de système téléphonique intégré et invisible. (Gros soupirs).

      7 novembre 2015 at 22 h 48 min
  • Brucehunter Reply

    Quant n’est il des casques osseux ? Autorisée ou pas ?

    21 août 2015 at 7 h 29 min
  • Bountii Reply

    Pour moi ce sont des conneries. J’ai toujours pédalé avec les écouteurs et même en étant sourde d’une oreille, j’ai toujours très bien entendu la circulation. Je peux comprendre les raisons de ces mesures mais je pense que le fait d’utiliser le kit main libre est déjà une prise de conscience. À la base, c’est justement fait pour rouler plus en sécurité. Bientôt les piétons n’auront, eux non plus, le droit d’utiliser les écouteurs parce qu’ils n’entendront pas la circulation pour traverser et on aura plus le droit d’écouter la radio dans sa bagnole ou de parler à son passager Parce que ça déconcentre, si ça continue –‘ À un moment donner faut arrêter de deconner ! Après c’est à chacun de gérer le volume correctement. Comme je l’ai dit je n’ai jamais eu de problème à ce niveau là… Surtout que pour de « longs » trajets, c’est toujours sympa de rouler avec un peu de musique. Bref, j’avoue que moi, ça me saoul, ça me dépasse un peu fait … J’ai vraiment l’impression que ça devient n’importe quoi.

    25 août 2015 at 12 h 11 min
  • Cessna51 Reply

    L’objectif de cette loi est d’assurer une concentration  » totale » sur la route. Là je suis pour mais si on roule avec un seul écouteur dans l’oreille risque-t-on quelque chose ?

    Ma question est simple mais mon idée est plus compliquée.  » J’utilise  » mon téléphone sur route car j’ai acheté, il n’y à pas très longtemps un support pour fixer sur mon vélo mon téléphone où GPS. Cela fais un certain temps que je vis dans ma ville actuelle 4 ans environs et j’utilise mon vélo pour me déplacer de plus plus loin dans ma région, il y a des pistes cyclable qui relis les villages entre eux. mais comme je me déplaçais en voiture et côté passager les piste je ne savait pas ou elles étaient. Et j’utilise plus les départemental que les pistes car c’est un peu plus directe. Et je effectuer une formation qui se passe à plus de 25 km de chez moi. Il y a les trains, d’accord mais il me restera toute un ville a traverser entièrement et cela fais plus de 2 ans que je n’y suis plus aller. Donc mon portable me sert de GPS et franchement je ne l’entend pas sans au moins un écouteur même si pour la musique c’est pas génial sans les deux.

    Puis-je « à votre avis  » continuez à rouler avec un seul écouteur, et est-ce que je risque quelque chose?

    Car entre nous cela fait au moins 4 à 5 voiture de police que je croise de temps en temps et on ne ma jamais stopper pour ça.

    26 août 2015 at 20 h 11 min
    • Seb. Reply

      Lorsque qu’il pleut, j’écoute la musique en vélo, la capuche dissimule mes écouteurs.

      Pour ce qui est du port d’un seul écouteur, je pense que c’est verbalisable.

      27 août 2015 at 21 h 01 min
  • Fred Reply

    Quand j’ai appris cette mesure, je n’y ai pas prêté vraiment attention car je fais partie des personnes malentendantes depuis une grave maladie et n’ai plus le bonheur d’écouter de la musique en vélo. Pour autant, cette loi me fait enrager car j’en vois ses dégâts collatéraux sur les gens comme moi. A cette occasion, sur les forums, beaucoup de monde découvrent que, nous les sourds, avons le droit de faire du vélo et même de la voiture. Effectivement, ça ne pose aucun problème et je ne me suis jamais senti handicapé pour ça. Mais alors pourquoi un ministre déclare que « les oreilles sont les rétroviseurs du cycliste » ? Bien sûr, nous continuerons à pouvoir faire du vélo mais désormais je me sens stigmatisé et j’imagine bien qu’un jour un cycliste procédurier argue devant la justice que, si les sourds peuvent faire du vélo, c’est une inégalité devant la loi et que si ce n’est pas l’isolation de son environnement qui est en cause avec des oreillettes mais la déconcentration lié à l’écoute, pourquoi les autoradios sont autorisés en voiture ? Mais est-ce qu’on pourra compter sur Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion pour nous défendre auprès de M. Cazeneuve, j’en doute.

    27 août 2015 at 16 h 26 min
  • mxp Reply

    A vélo en ville, le rétroviseur est bien plus utile que les oreilles, mais personne ne s’en préoccupe.
    Sans casque audio et sans bandeau pour protéger les oreilles du froid (qui au passage atténue les bruits, ce sera sans doute bientôt obligatoire de se geler les oreilles l’hiver et d’attraper des otites, au train où les lois stupides sont promulguées), j’entends surtout en ville un bruit diversifié assourdissant qui m’interdit de distinguer quoi que ce soit et surtout pas le danger, et en plus provoque une fatigue nerveuse qui réduit la vigilance. Le son atténué procuré par un casque fermé, qui permet de laisser le son à un niveau bas, me permet d’entendre à la fois la circulation et la radio, en tout cas bien mieux qu’en voiture avec les vitres fermées et même sans autoradio. Je suis beaucoup plus zen, beaucoup plus prudent et beaucoup moins agressif quand je réduis le niveau sonore ambiant de 80db (voire plus) à 60db, et en plus je suis au courant de ce qui se passe dans le monde. Je mettrai désormais un bandeau ou un bonnet été comme hiver, et pourquoi pas des boules Quiès qui ne sont toujours pas interdites, pour essayer sans y arriver d’être aussi stupide que le législateur.

    9 septembre 2015 at 14 h 03 min
  • laurent Reply

    je viens d’etre verbalisé dans un embouteillage sur le port de la trinité pour avoir écouté de la musique à vélo.
    Bien sur toutes les remarques pleine de bon sens et d’humour peuvent résumer mes états d’Âmes .cela fait plus de 30 ans que je roule à vélo en utilisant des écouteurs ( les sorties sportives de 4 heures ou plus me sont coutumières et la musique m’aide plus à me concentrer sur la route qu’à diminuer mon attention) Je trouve cette loi liberticide…
    Le procés verbal ne stipulant pas le type de véhicule et l’agent verbalisateur n’ayant fait preuve d’aucune indulgence (tel qu’il est précisé dans le BO , (je ne connaissais pas cette loi ) je vais contester cette infraction et je ne vais pas me priver d’envoyer une lettre à mon cher député pour lui montrer l’absurdité de la loi qu’il a voté.( lui il a une voiture avec chauffeur)… et pourquoi ne sanctionne t on pas les piétons, pourquoi autorise t on certains dispositifs couteux …pour le même effet … allez !!! allons jusqu’au bout : interdisons la musique … Et on s’étonne que les gens manque de plus en plus de civisme..

    17 septembre 2015 at 18 h 18 min
    • Djibe Reply

      Hélas Laurent, c’est bien ce que je craignais, nous ne sommes plus à l’abri de l’arbitraire des forces de l’ordre qui appliqueront la loi ou pas selon l’humeur du jour. J’ai beaucoup roulé avec écouteurs ces dernières semaines sans être arrêté mais pas toujours très à l’aise pour autant. Hier j’étais un cycliste mélomane, aujourd’hui un délinquant à vélo. Pour comprendre comment les cyclistes sont les victimes collatéral de la lutte contre la recrudescence des accidents de la route, il faut lire l’interview d’Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière : « Il y a des gens qui textotent ou qui postent sur Facefook, c’est effrayant. On a donc interdit le port des écouteurs et des oreillettes, mais il serait très difficile d’interdire les appels au volant. Il faut être vigilant face à l’acceptabilité des règles : dans notre domaine , on s’est rendu compte que si vous faites la règle de trop, ça peut contribuer au non-respect de toutes les autres. » Tout est dit, c’est le téléphone en voiture qui était visé, et au final on a l’interdiction de l’oreillette en vélo (cherchez le rapport direct), et on admet que les automobilistes continueront à passer des coups de fil au volant bien planqués derrière leur pare-brise avec un kit Bluetooth. Est-ce la règle de trop ? Personnellement je ne la respecterai pas mais je sais que je serai particulièrement visible et vulnérable face à la vigilance de la maréchaussée. On peut juste espérer que les cyclistes se mobilisent pour défendre leur liberté en justice et que ça fasse jurisprudence.

      19 septembre 2015 at 16 h 51 min
  • François Reply

    En tant que cycliste régulier vélotaff et sportif le week-end je trouve cette interdiction ridicule. Déjà elle ne sera pas respectée et ne sera pas appliquée car la France fait des lois mais ne se donne pas les moyens de les faire appliquer.
    Ensuite chacun est libre de faire ce que bon lui semble. Un cycliste ne mettra pas en danger autrui dans un flot de circulation motorisé où il est le plus faible : sa vitesse est lente, il n’a pas de protection et sa surface visible plus faible.
    De fait, bien des automobiliste ne font pas attention. Pour preuve, j’ai eu 3 accidents en 1 ans pour 6000km parcouru, à chaque fois sans écouteurs.
    1- Une première fois un voiture m’a coupé la route devant moi, j’ai fait une belle glissade, elle est partie il ne me restait que mes yeux pour pleurer et rentrer à pied (15km de la maison).
    2- Une autre fois, dans un rond point l’automobiliste ne m’avait « pas vu ». J’étais pourtant équipé d’une veste jaune fluo et de phare très puissant de mon VAE.
    3- Et enfin une dernière fois le coup de lapin par l’arrière alors que je frenais pour laisser passer un piéton. Le choc a été très violent et mon vélo très endommagé – cela fait 6 mois et l’assurance n’a toujours pas remboursé un centime.

    Bref, je ne conduit que rarement avec des écouteurs mais les automobilistes se croient seuls sur la route. Ce n’est pas une loi inapplicable qui va changer la non protection des cyclistes des dangereuses voitures et bus. Je veux garder ma liberté de répondre au téléphone en kit main libre, écouter mon GPS quand je vais à un endroit différent, écouter de la musique de temps en temps (en étant vigilant bien entendu) ou bien la radio le matin mon émission préférée.

    C’est prouvé par des études scientifique, plus efficace que la sanction c’est la prévention : il faut informer les cycliste du risque, que c’est important d’écouter ce qui se passe mais au grand dieu verbaliser n’est pas la solution – d’autant plus que ce ne sera pas appliqué-.
    Le cauchemar serait que cette loi entraine une dérive des assurances, qui trouvent une raison supplémentaire de ne pas indemniser les cycliste portant des écouteurs. Un peu comme le cauchemar des gars sans permis qui font des délits de fuite car pas assuré mais besoin de conduire. C’est grave, c’est très grave. Pendant qu’on y est, interdisons les piétons de porter des écouteurs au passage clouté.

    29 septembre 2015 at 10 h 57 min
  • Alvaro Reply

    Aujourd’hui j’ai eu un PV pour porter des oreillettes, je tiens à signaler que je n’étais même pas en train ni d’écouter la musique, ni de parler au téléphone. J’avais les oreillettes juste pour éviter le vent et aussi pour entendre la sonnerie de mon téléphone en cas d’appel, car si j’attends un appel important comme ça, au moins, je peux m’arrêter et puis décrocher, sans avoir besoin de chercher mon portable.

    Je trouve cette mesure, comme la plupart des personnes dans ce forum, très, très disproportionnée à l’égard des cyclistes. On ne pollue pas, on n’est pas à l’origine des accidents mortels, tout au contraire nous sommes souvent victimes de l’abus des quelques conducteurs irresponsables. Une mesure disproportionné, sans support scientifique et technique, pourtant qui ne reflète pas la réalité et qui punisse les plus faibles, après les piétons, sur la route et qui ne fait que décourager l’usage du vélo.

    1 octobre 2015 at 16 h 03 min
  • doree Reply

    Loi débile,sur mon vélo avec de la musique dans mon casque j’entends encore mieux ce qui arrive que dans une voiture même sans musique. Les abrutis qui pensent que c’est normal d’être tous traités de la même manière sont en général ceux qui se mangent des prunes et déversent leur haine sur ceux qui n’en prennent pas. Alors pas de discrimination tout le monde doit démonter la radio de sa voiture. Dites vous qu’un vélo en plus c’est une voiture en moins. Arrêtez de faire chier le monde et souvenez vous que l’enfer est pavé de bonnes intentions

    5 décembre 2015 at 12 h 12 min
  • Aurore Reply

    Bonjour à tous,
    Je reviens en France après un moment d’absence et j’entends parler de cette loi. J’ai l’habitude de faire du vélo avec un seul écouteur intra-occulaire, quand on en fait des kilomètres c’est quand même bien pratique d’avoir un peu de musique (tout en restant capable d’analyser les bruits extérieurs) ! Alors voilà ma question en espérant que quelqu’un pourra m’éclairer : peut-on être pénalisé pour avoir mis « un » écouteur ? Merci d’avance.

    12 avril 2016 at 12 h 00 min
  • vanlancker Reply

    ancien policier a la retraite
    suis désolé mais a vouloir trop interdire tout regenter on ne devient fou .
    ma passion du velo me pousse a continuer a rouler a 62 ans 12000 klms par ans et je ne vais certainement pas enlever mes ecouteurs quand je fais mes sortie de 4/5 h voir plus.
    si j’avais été encore en activité avec une telle loi je n’aurais certainement pas mis un pv pour un cycliste avec des ecouteurs.
    on est entrain de se marcher sur la tete dans ce pays. tous nos dirigeants et technocrates ,tete pensantes parlent comme des livres mais il manquent la moitié des pages. il faudrait certainement plus de séverité envers les automobilistes . refaire une éducation des jeunes qui manque cruellement dans notre pays plutot que de s’attaquer aux cyclistes qui ecoutent de la musique

    28 avril 2016 at 23 h 12 min
  • Raumin Reply

    Rien interdit de mettre une enceinte Bluetooth de plus c’est sur la route que c’est interdit donc il y’a encore les chemins et piste cyclables pour ceux qui critiquent les automobilistes sachez que sur la route on est tous responsables que ceux soit les deux roue motorisé ou non les voitures fan de skateboard et de roller… qui empreinte la route de temps à autre.

    16 mai 2016 at 8 h 33 min
  • bernie 06 Reply

    Bon c’est simple, l’administration peut-elle indiquer le nombre d’accidents dû au port de casques intra?

    Si non pourquoi créer une nouvelle interdiction quant on ne sait pas ce qu’elle va avoir comme effet, c’est d’un ridicule bien français, alors rouler en bonnet avec une clef usb à l’intérieur, et dire à l’agent que l’on n’a pas ses papier car ce n’est pas obligatoire, et qu’il n’a pas le droit de nous dévêtir…Recours devant la cour européenne des droits de l’homme s’il nous arrache le bonnet et là on est sûr de gagner.

    20 juin 2016 at 19 h 56 min
  • Suricate à vélo Reply

    Bonjour les cyclistes !
    Si personne ne faisait d’excès, on en serait pas là. Cela étant…
    Je pratique le vélo de route et je fais bon an mal an quelques milliers de kms. Je possède un truc qui donne pulsation cardiaque, vitesse, cadence, parcours pré-enregistré sur écran, l’heure, calories perdues, température extérieure, distance du prochain sommet… tout le truc quoi et même bientôt les programmes TV sans doute.
    La loi ne m’empêche pas de regarder mon écran…tout en évitant les plaques d’égouts, les nids de poule, gravillons et autres rencontres à éviter d’urgence ainsi que les véhicules bien entendu.
    Vu mon grand âge (humour) ma vue de près est nettement moins bonne et pour obtenir le guidage vocal et donc ne plus le trouver sur écran j’ai acheté hier un truc bluetooth qui peut à la fois rendre ce service (super) mais aussi transmettre de la musique du smartphone (aïe !).
    J’ai trouvé la solution pour ne pas être éventuellement « soulagé » de 135 euros : je vais utiliser ce système pour le guidage vocal et je scotché mon téléphone contre mon oreille : pas très « fun » mais « inside » la loi française.
    promis je vous tiens au courant de la tête du prochain fl… ,pardon, policier qui m’arrête.

    31 juillet 2016 at 20 h 48 min
  • Xavier Reply

    Il faudrait interdire les voitures électriques qui ne font pas de bruit, ou les obliger à klaxonner à l approche d’un cycliste

    20 mai 2017 at 13 h 32 min
  • Didier Reply

    Bonjour

    il existe de nos jours des dispositifs fonctionnant par conduction osseuse. Ce type de casque laisse libre le conduit auditif, il se porte « autour » de l’oreille. (des ex chez la marque aftershokz )
    Sur la page citée en haut de cet article il est indiqué que « C’est le port d’un dispositif dans l’oreille qui est sanctionné. » (de même les images en haut de cette page, ne reflètent pas ce type de produit)
    du coup ce n’est pas très clair s’ils sont aussi visés par ces sanctions. Est ce que quelqu’un sait ce qu’il en est?

    ps: J’ai pour ma part, pu tester ce genre de produit à vélo et on entend très bien la circulation autour de soit.

    30 mai 2017 at 9 h 14 min
  • Guigeek Reply

    Bonjour,

    Qu’en est-il à vélo pour les écouteurs à conduction osseuse (qui ne couvrent pas l’oreille et laissent tous les sons de l’environnement entrer jusqu’au tympan) ?

    D’autre ici en on parlé mais n’ont pas reçu de réponse.

    19 septembre 2017 at 19 h 04 min
  • Flo Reply

    Je ne comprends pas cette loi si on a accident en vélo avec des écouteurs, on ne peut s’en prendre qu’à soit, tout comme le port de la ceinture. Pourquoi nous sanctionner encore ? L’argent facile dans les caisses de l’Etat !…

    22 septembre 2017 at 15 h 37 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.