logo blog LegiPermis

Prime à la conversion : 48% pour l’achat d’un Diesel

Prime à la conversion, bilan de l'année 2018, près de la moitié de diesel
Prime à la conversion : 48% pour l’achat d’un Diesel

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire et le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) ont publié le bilan 2018 de la prime à la conversion. Si le dispositif gouvernemental est un succès populaire indéniable avec près de 300 000 demandes en 2018, les chiffres révélés montrent que dans près de la moitié des cas cette nouvelle prime à la casse concerne l’acquisition d’un véhicule diesel.

48% des nouvelles primes pour l’achat d’un diesel

C’est l’un des principaux chiffres qui ressort de l’étude, près de la moitié des bénéficiaires de la nouvelle prime à la conversion l’ont utilisée pour acheter une voiture diesel et plus globalement 95% pour l’achat d’une voiture thermique :

  • 48% véhicules diesel;
  • 47% véhicules essence;
  • 5% véhicules électriques;

Le nombre de dossiers de prime à la conversion déposés en 2018 est de 295 765.

Autres chiffres

Véhicules neufs ou d’occasion

  • Véhicules neufs : 39%;
  • Véhicules occasion : 61%;

Oui, la prime à la conversion pour une occasion est possible. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales du succès de la mesure qui initialement tablait sur 100 000 primes par an. Le gouvernement s’attend maintenant plutôt à 1 000 000 dossiers sur l’ensemble du quinquennat.

Foyers imposables et non-imposables

  • Foyers imposables : 29%;
  • Foyers non-imposables : 71%;

On le sait notamment pour la super-prime de 4000€, la prime à la conversion gouvernementale cible les foyers les plus modestes (condition de revenu fiscal de référence ≤ 6300€ pour 2019). Pour l’achat d’un véhicule essence ou diesel peu polluant neuf ou d’occasion (avec une vignette Crit’Air 1 ou 2 avec un taux d’émission max de CO2 est : 122g/km).

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Demandes par les concessionnaires

  • Demandes par l’intermédiaire d’un concessionnaire : 68% (taux d’éligibilité par ce canal : 97%);
  • Demandes individuelles : 32% (taux d’éligibilité par ce canal : 86%);

Rappelons que dans de nombreux cas, le concessionnaire fait l’avance de la prime en dépit des nombreux retards de paiement des dossiers observés fin 2018. Certes depuis de nombreux vendeurs ont pris l’initiative de refuser l’avance pour le moment (7 sur 10 d’après Autoplus sur 100 vendeurs contactés).

Fin des retards de paiement en 2019 ?

Le Ministère de la transition écologique a pris des mesures afin de mettre fin aux retards de paiement de la prime pour 2019 (notamment pour rembourser les concessionnaires auto qui ont pu se mettre en danger en faisant l’avance) :

  • affectation du budget de la prime à la conversion au budget général du ministère : fin des à coups dans les paiements d’après le CNPA;
  • constitution d’un fonds de roulement d’un mois de dépense ajusté en fonction des dépenses anticipées;

 

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.