logo blog LegiPermis

Le casque à vélo est-il obligatoire sur la route ?

casque vélo obligatoire ?
Le casque à vélo est-il obligatoire sur la route ?
Dernière mise à jour: le 27/12/2016 à 10:33 .

On compte près de 25 millions de vélos en France. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le port du casque fait l’objet de nombreux débats et controverses. Pour rappel, le nombre de morts cyclistes en 2013 est de 147 d’après les chiffres de la sécurité routière, soit environ 4% du total des 3268 victimes de la route de l’année dernière. Si le casque est généralement admis comme protégeant le crâne des chocs engendrant un traumatisme crânien (80% des décès), quelques opinions dénoncent une potentielle modification des comportements des automobilistes à son égard. Décryptage.

Le casque est-il obligatoire à vélo sur la route ?

Non, le casque n’est pas obligatoire pour les adultes à vélo en France. Oui il est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans à partir du 22/03/2017. Il reste très conseillé pour tout un chacun. Une fois cette réponse apportée, il convient néanmoins d’aller plus loin. Si son action est avérée comme efficace pour protéger contre les chocs à la tête, il apparaîtrait que les casques actuels ne seraient pas efficaces pour les chutes à plus de 20km/h, une vitesse facilement atteinte par un vélo de course sur du plat ou encore en descente, même avec un VTC. Ces casques sont fragiles, il faut les changer impérativement au premier choc quelle que soit son intensité !
Accidents vélos traumatismes crâniens

Lors d’un accident à vélo, la tête est touchée 1 fois sur 3.  Le casque protège la partie centrale du crâne mais pas sa globalité. Pour la moitié des blessures à la tête il ne serait pas efficace, ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas en porter loin de là. Alors qu’ils ont une boite crânienne plus fragile, les enfants sont fortement invités à porter un casque surtout lorsqu’ils sont en bas âge, notamment dans le siège bébé où à cette occasion nous considérons son port comme impératif. Lorsque vous faites du vélo avec eux, il faut montrer l’exemple et porter un casque.

Parachutecanada.org a créé un excellent guide à destination des enfants sur la bonne manière de mettre son casque.
bien mettre un casque de vélo pour enfant

Un débat complexe

Si le casque protège très bien pour les petits chocs en ville à faible vitesse, on a observé des résultats assez paradoxaux dans les pays où son utilisation a été rendue obligatoire. Une étude anglaise a montré qu’avec un casque le comportement des automobilistes changeaient. Ces derniers feraient moins attention et serait plus enclin à frôler les cyclistes qui portaient un casque sur la route.
De nombreux pays ont rendu le port du casque obligatoire au cours des 15 dernières années : la Finlande en 2003, la Suède, la Slovénie pour les moins de 15 ans en 2007,  puis la Nouvelle-Zélande et l’Australie plus tard. D’après les études, son utilisation n’a pas fait varier les chiffres de l’accidentologie de manière significative. Pire pour certains, il est avéré qu’en possession d’un casque certains cyclistes se sentiraient invincibles commentant de nombreuses imprudences, comme le fait griller un feu rouge par exemple. A vélo, à moto ou en voiture, on est jamais invincible sur la route.
Enfin une conséquence assez inattendue est que le port du casque découragerait les individus et les jeunes en particulier à faire du vélo et de l’activité physique. Pour nous, il est très clair que c’est le comportement des autres vis à vis des 2 roues qui doit changer et non l’inverse. C’est la manière de considérer le vélo et plus généralement les autres véhicules en insistant sur des mesures simples, comme l’utilisation du clignotant pour bien se rendre visible pour les 2 roues.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Nous vous conseillons de porter un casque en vélo.

Crédit photo : Thomas Hammoudi.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (30)

  • Guillaume D. Reply

    Il faut bien garder à l’esprit qu’un casque de vélo n’est en aucun cas conçu pour protéger d’un choc entre un vélo et une voiture, mais il sert à protéger la tête en cas de chute à vélo. Il serait bien illusoire de croire qu’un casque de vélo (poids: 300g environ) puisse être aussi efficace qu’un casque de moto (poids: 1,5kg en moyenne) en cas d’accident de la route.

    Je vous rejoins sur votre conclusion: je suis attéré du peu de personnes qui mettent leur clignotant pour dépasser un cycliste, merci pour les véhicules suivants. Néanmoins, il ne faut pas non plus occulter le fait que nombre de cyclistes n’ont pas un comportement responsable en circulant à 2 (voire plus) de front, un vrai danger en sortie de virage. Sans oublier ceux qui circulent dans l’obscurité sans aucun éclairage ni vêtement réfléchissant et ceux qui grillent les feux rouges…

    28 avril 2015 at 16 h 48 min
  • pascal Reply

    je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites que c’est le comportement des autres qui doit changer vis a vis des deux roues, je fait du velo et je suis motard donc je sais ce que c’est de rouler sur deux roues. les comportements des deux partis doivent evoluer.d’un cote il faudrait a chaque changement de direction ou depassement deja regarder dans les retroviseurs et ensuite mettre son clignotant (mais malheureusement en france d’apres ce que l’on peu constater les voitures ne doivent pas etres equipees de clignotants) et pour les autres il faudrait ne pas faire n’importe quoi.les cyclistes disent respecter nous mais eux n’ont aucun respect envers les autres lorsqu’ils roulent ils se prennent pour des rois(ca roule en troupeau a deux voire trois de front sans s’occuper de la circulation ni de la configuration de la route,au feu rouge on n s’arrette pas il faudrait enlever les pieds des cal pied)et encor plein d’autres chose qui sont inadmissibles.ilya encor pas mal de boulot a eduquer tout ce petit monde

    19 juillet 2015 at 11 h 42 min
    • Rey Reply

      En France, ça dépend.
      Dans le 77 et plus généralement en IDF, c’est clair que le clignotant, les rétros et les priorités, ça n’existe pas.

      14 juin 2017 at 11 h 16 min
  • Pujos Reply

    je pratique le vélo pour le loisir;je porte le casque depuis 1998;cela ma sauver la vie il y a 15 ans;victime d’une lourde chute provoquée par un autre cycliste je suis tombé sur le bitume sur la tête j’ai glissé ainsi sur une dizaine de mètres le casque a été broyé mais maintenu entier grasse aux sangles.Je suis persuadé que ce casque que j’avais payé environ 300 francs a l’époque m’a sauvé la vie. Je souhaite qu’il soit rendu obligatoire pour tous les cyclistes car on ne maitrise pas une chute et c’est la tête qui est le plus vulnérable.

    24 octobre 2015 at 23 h 02 min
  • Michel Reply

    Faire du sport, du vélo, par exemple, est un atout pour la santé, et SAUVE des vies. Le nombre de décès par crise cardiaque chez des sédentaires est bien supérieur aux accidents mortels en vélo. Donc comme l’obligation du casque en vélo en découragerait la pratique, elles serait la cause de plus de morts qu’elle n’en sauverait. Cela peut paraître cynique, mais l’objectif d’un gouvernement est de sauver le plus de gens possibles, et non un seul (ni même 147 seuls).

    29 octobre 2015 at 21 h 18 min
    • Gilles F. Reply

      Tout à fait ! Donc il faut rendre la pratique du vélo obligatoire !

      10 mai 2016 at 12 h 51 min
  • Vahc Reply

    C’est complètement stupide de prôner le non-port du casque.
    Les arguments en ce sens ne tiennent pas. Ca coûte quoi de porter
    un casque? Vaut-il mieux risquer de se décoiffer ou risquer de se faire exploser le
    crâne?

    6 novembre 2015 at 1 h 48 min
  • David Reply

    Plutôt de l’avis de Michel pour le coup, il y a d’autres priorités, comme par exemple que tous les cyclistes aient un éclairage décent et surtout bien sûr la nuit, et s’en servent même en milieu urbain (« ben y a des lampadaires ça sert à rien » m’ont répondu certains). Bandes réfléchissantes, vestes voyantes.

    Par ailleurs il faudrait aussi qu’ils respectent un peu plus le code de la route, les feux ne sont pas faits que pour les véhicules motorisées, la route n’est pas qu’à eux et se mettre à droite sur la chaussée n’est pas souvent respecté.

    Maintenant avant de rendre obligatoire le port du casque, l’État pourrai aussi mettre un coup d’accélérateur au développement des pistes cyclables, seule solution pour bien protéger le cycliste en lui donnant un parcours plus sécurisé.

    La conception des casques serai à revoir, n’y a-t-il pas moyen de faire une armature métallique pour les casques, à partir d’un métal très solide, même si cela augmente légèrement le prix des casques ?

    Enfin un effort devrai aussi être fait pour éduquer les automobilistes, à mettre les clignotants (pratiquement aucune sanction pour cet oubli du coup devenu quasi systématique), a vérifier leurs angles morts, et plus généralement leurs rétros.

    16 janvier 2016 at 20 h 01 min
    • Emmanuel Reply

      Encore faudrait il que les cyclistes utilisent les pistes cyclable quand il y en a. Ils préfèrent rouler sur la route.

      10 avril 2016 at 21 h 24 min
      • sylvan Reply

        Très souvent les pistes cyclables sont de vrais coupe gorge, juste symbolisées au sol par du vert, elles longent des files de voitures garées d’ou sortent des gens qui n’ont rien a faire du cycliste.
        Les respecter bien souvent revient a prendre des risques monstres, comme une ouverture de portière intempestive qui vous envoie direct au sol, au pire en plein milieu de la voie de circulation. J’en ai déjà fait violemment les frais en subissant en plus la mauvaise fois puante de l’automobiliste en cause.
        Il n’y a que très peu de politiques viables quand au pistes cyclables. Ici a Toulouse, petite bourgade désargentée, la majorité sont justes des bandes vertes peintes au sol, et prise sur la largeur initiale de la chaussée, qui finissent en peau de chagrin avant une intersection à risques.
        Sans tenir compte du casque qui est un débat connexe, la pratique du vélo en ville est un sport extrême.
        Et même lorsque la piste cyclable est isolée, elle devient une voie pour scooter-poussette-groupe de piétons-roller-skate et j’en passe, malgré la présence d’un trottoir.

        16 juin 2016 at 13 h 25 min
      • Plovdiv Reply

        Encore faudrait-il que les pistes cyclables soient entretenues correctement. La seule de la ville d’Istres sert de chiottes pour les chiens et la municipalité a eu lieu la géniale idée de mettre des réceptacles à verre le long de son parcours. Résultat : elle est jonchée de débris de verre.

        PS : piste cyclable annoncée par un panneau rond = obligatoire
        piste cyclable annoncée par un panneau carré = facultative

        22 décembre 2016 at 11 h 44 min
      • Poppiecaillet Reply

        Je fais du vélo en ville, et pour être honnête avec vous… S’il y avait plus de pistes cyclables, je me sentirais bien plus à l’abri. Je rêve même de pouvoir me réfugier sur le trottoir !?
        Je me considère comme l’usager faible de la voie publique, du coup, j’agis comme tel en respectant le Code de la Route : je regarde à droite et à gauche avant de m’engager à un carrefour ! Je repecte tous les céder de passage, les stop et les feux !… J’espère donc, que les conducteurs de voiture respecteront également celui-ci et de cette façon éviter toute erreur de conduite et accident ! On partage la route, ça sert donc à rien de se renvoyer la balle ! Il y a de mauvais cyclistes et de très mauvais conducteurs de voiture !

        22 mars 2017 at 18 h 51 min
  • CHOLLET JEAN JACQUES Reply

    Je suis redevenu cycliste depuis de temps (à cause de mon coeur),effectivement je me rends compte que les cyclistes sont très vulnérables par l’inconscience des automobilistes je pense que le casque serait nécessaire.
    Bonne route à tous.

    28 février 2016 at 17 h 17 min
  • paul Reply

    Je prend mon vélo de temps en temps, et il vrai que si je devais m’arnacher de la même manière que la moto et bien je prendrais celle ci !!
    Il faudrait que l’on nous laisse un peu de liberté, je porte mon casque a moto bien sur, mais plus par confort ( vent,moustiques etc ) que par sécurité, car un casque moto est tester a 40 km alors sur des machine qui atteignent aisément 250 km (0…100 en 2.6 s !!) cela apporte peu en termes de sécurité.

    12 avril 2016 at 15 h 35 min
    • Frédéric
      Frédéric Reply

      Nous publions votre commentaire, mais nous le trouvons assez irresponsable. Le casque à moto sauve des vies. De plus, nous vous rappelons que la vitesse est limitée à 130km/h maximum en France et sur autoroute et non 240km/h…

      14 avril 2016 at 9 h 49 min
  • Daniel Beucherie Reply

    Je viens de passer quelques jours à Amsterdam. Il y a, parait-il, 800.000 cyclistes de tous les âges qui ont leurs pistes réservées. Ils roulent très, très vite, bien droits sur leur vélo; à haut guidon.
    Mais AUCUN ne porte un casque et il n’y a pas d’accident.
    Les Hollandais sont-ils des gens imprudents qui ne connaissent pas le principe de précaution qui nous est si cher ! ! !!

    27 avril 2016 at 20 h 43 min
  • Patka Reply

    Porter un casque à vélo doit rester un choix personnel. On s’adresse à des adultes et jusqu’à nouvel ordre , en France le suicide reste autorisé. La collectivité n’a pas à le droit moral d’intervenir de manière répressive comme elle le fait pour le port de la ceinture en voiture ou du casque en deux roues motorisé.

    29 mai 2016 at 15 h 26 min
  • Aucagos Reply

    Bonjour, je lis beaucoup de commentaire, ce qui est rigolo :ce sont les mêmes qui se transforme !mémoire sélective !je suis cycliste et coureur à pied. A pied fini depuis des années les routes de campagne, quand au vélo… Ces bonhommes tout rouge qui font du vélo en groupe, le dimanche matin, pour ce donner bonne conscience. Pas de respect en voiture, pas plus en vélo. Le casque oui, la courtoisie aussi. La route est à moi !tant que ce sera la pensée dominante, une armure ne nous protégera pas. Prudence et anticipation.

    18 juin 2016 at 14 h 58 min
  • Corinne Reply

    Je travaille à la poste comme factrice, je distribue mon courrier en vélo électrique. Ma direction m obligé à porter un casque alors que je ne fais pratiquement que du trottoir et des arrêts tous les 3 à 4 mètres. J aurais voulu savoir si ma direction est dans son droit de rendre obligatoire le port du casque étant donné qu’ il n existe aucun texte de loi? Quelqu un peut- il répondre à ma question. Merci par avance’

    23 juillet 2016 at 14 h 20 min
    • Yvedep Reply

      Bonjour,
      Il faut poser cette question à la Direction du Travail, c’est eux qui imposent ce genre d’obligations.
      Et s’ils n’ont pas imposé ça aux facteurs c’est que tu n’est pas obligée.
      Dans ma région tous les facteurs à vélos électriques que je croise ne portent pas de casque, ils filent cheveux au vent ☺

      3 septembre 2016 at 16 h 01 min
  • Christ Reply

    Bonjour à tous
    Suite à Sylvan : regarder sur google map la piste cyclable à Canteleu sur tout la long de la Seine. Un pur danger,
    inadapté, juste fait pour les politiques pris en photos en velo lors de l’inauguration. Roulez déjà à 20km/h sur cette piste !
    Celle qui passe sous le pont Flaubert de Rouen fini par trois poteaux au milieu de la piste cyclable.
    Suite à Daniel Beucherie : passant 90% de mes vacances au Pays bas, au niveau adaptation de la presence de cyclistes
    sur la voie publique, nous sommes sur une autre planète. Visitez ce pays à velo (bien plus pratique quand voiture)
    regardez, observez, et vous vous direz que la France en est au niveau de l’age de pierre des pistes cyclables et de l’utilisation du velo. Un conseil : evitez de vous promenez à pieds sur les pistes cyclables : les Hollandais roulent (très)vite et quelques fois pas agreable avec les pietons ! (chacun à sa place)
    Quant au port du casque, il commence timidement a être porté.
    J’ai roulé aux Pays bas , au Danemark et en Suéde : pays nordiques mais pas latins dans le comportement routier, velo et automobiliste compris.
    Perso, je porte toujours un casque.

    23 septembre 2016 at 13 h 20 min
  • Frigant Reply

    A ce jour – 25/09/2016 -, aucun décret d’application n’est paru en France, rendant le port du casque obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. La recommandation du CISR du 02/10/2015 n’est donc pas applicable à ce jour.

    25 septembre 2016 at 21 h 46 min
    • frakemus Reply

      Et bien c’est chose faite depuis aujourd’hui !
      Ce sera donc obligatoire en mars 2017

      22 décembre 2016 at 21 h 24 min
  • Chris Reply

    Bonjour à tous
    J’oublais : le port du casque n’est pas obligatoire lorsque l’on conduit un cyclomoteur au Pays-bas !

    5 octobre 2016 at 10 h 37 min
  • diegues Reply

    Bonjour à toutes et à tous
    Et si l’état mettait des pistes cyclables un peu partout avec nos impôts,
    peut être que l’on aurait nul besoin de mettre un casque.
    Donc une dépense de moins pour l’utilisateur.

    19 mars 2017 at 19 h 56 min
  • Viviane Reply

    bonjour
    mon employeur m’a conseillé de porter un casque car selon lui je ne serais pas couverte en cas d’accident de trajet.
    existe-t-il un texte en la matière ?
    par ailleurs, en cas d’accident de vélo, mon assurance peut-elle refuser une prise en charge pour non-port du casque ?
    merci pour vos réponses.

    18 mai 2017 at 11 h 34 min
  • PEYRAUD Reply

    Bonjour

    L’étude citée est conforme à la réalité constatée : les cyclistes casqués prennent des risques inconsidérés sur la route : c’est la triste réalité constatée lors de déplacements quotidiens en vélo : donc inutile de rendre le casque obligatoire pour les adultes irresponsables Michel

    17 juin 2017 at 22 h 35 min
  • VAN HEES Reply

    Bonjour à tous
    Quoi dire après tous ces commentaires ? Plus ou moins farfelus !!
    Vous qui lisez ce texte, vous utilisez votre tête !! J’ose espérer que celle-ci doit le bien le plus précieux pour vous !?
    Pour moi le débat ne se pose pas. Quand je vais à la montagne faire du ski, je porte des lunettes de soleil, pour protéger mes yeux, un casque pour mon crâne, des gants etc … quand je travaille je met mes chaussures de sécurité des gants si nécessaire. Dans ma voiture j’zi Mon gilet jaune à bandes réfléchissantes etc …
    Cela veut dire quoi ? Tout simplement que j’utilise tout ce qui peut être mis à ma disposition pour me protéger. Et je rajouterai que je réfléchis quand j’utilise une machine par exemple, si on ne peut pas trouver une solution pour améliorer la sécurité.
    Pour conclure, si vous n’aimez pas les obligations (dictées par la loi) prenez soin de vous au quotidien portez les équipements existants et le législateur ne vera pas l’utilité de créer une loi … Bonne santé à tous

    15 octobre 2017 at 10 h 57 min
    • salia Reply

      Bonjour a tous
      moi je fait souvent du vélo, je porte mon casque bien sur
      donc il a des voiture qui me doublent dangereusement malgré que la route que je prend est souvent vide,
      et aussi mm les grands camions remorque qui me doublent on dirai qu’ils me voient pas
      je dis bonne route à tout le monde

      11 décembre 2017 at 13 h 08 min
  • guite Reply

    il est vraiment tres utile le casque

    14 mai 2018 at 19 h 40 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.