logo blog LegiPermis

Paris : 50€ d’amende de stationnement en 2018

amende stationnement Paris 2018
Paris : 50€ d’amende de stationnement en 2018

Au 1er janvier 2018, le nouveau forfait post stationnement (FPS) s’appliquera avec la décentralisation du stationnement sur voirie en France ainsi que sa dépénalisation. De fait, l’amende de stationnement passera de 17€ à 50€ dans certains arrondissements de Paris. Ces nouveaux montants seront votés à la fin du mois au Conseil de Paris.

Les montants des amendes par arrondissement

A partir du 01/01/2018, chaque ville pourra fixer le tarif de l’amende de stationnement payant en vertu de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (loi Maptam). A Paris, le montant de l’amende sera différent en fonction des arrondissements classés en Zone : Zone 1 : arrondissement de 1 à 11, Zone 2 : arrondissement de 12 à 20.

Arrondissement de Paris Prix amende stationnement
 Paris 75001  50€
 Paris 75002  50€
 Paris 75003  50€
 Paris 75004  50€
 Paris 75005  50€
 Paris 75006  50€
 Paris 75007  50€
 Paris 75008  50€
 Paris 75009  50€
 Paris 75010  50€
 Paris 75011  50€
 Paris 75012  35€
 Paris 75013  35€
 Paris 75014  35€
 Paris 75015  35€
 Paris 75016  35€
 Paris 75017  35€
 Paris 75018  35€
 Paris 75019  35€
 Paris 75020  35€

L’amende pourra être minorée à 35 euros pour la zone 1 et 24,5 euros pour la zone 2 en cas de paiement dans les 72 heures.

classement zone de stationnement à Paris

Source : Mairie de Paris

90% de fraude

A Paris, la fraude est estimée à 90% sur les 150000 places payantes, ce qui représenterait un manque à gagner de près de 300 millions d’euros chaque année. Pour lutter plus efficacement contre la fraude, le contrôle sera confié à des prestataires externes à partir de 2018.

L’autre objectif annoncé est d’améliorer la turn-over des places, 20% des véhicules circulants dans la capitale cherchant en effet une place pour se garer.

« C’est une mesure antifraude, pas antivoiture, l’objectif n’est pas de faire payer des amendes mais de faire respecter le stationnement, on a aujourd’hui un stationnement quasi gratuit à Paris, qui crée des voitures ventouses. Une meilleure rotation aidera notamment les professionnels à se garer et ceux qui veulent stationner longtemps sont ainsi incités à aller dans les parkings en sous-sols. » Christophe Najdovski, adjoint EELV aux transports de la ville de Paris.

Modifications des tarifs de stationnement

Les prix pour se garer vont connaître de légères modifications à l’horodateur en ce qui concerne les « visiteurs » de la capitale.

Nouveau Tarif parcmètre stationnement à Paris

Durée Tarif Zone 1 Tarif Zone 2
 1 heure  4€  2,4€
 2 heures  8€  4,8€
 3 heures  16€  9,6€
 4 heures  26€  16,8€
 5 heures  38€  25,4€
 6 heures  50€  35€

Il sera possible de rester garé jusqu’à 7 heures d’affilé contre 2 heures maximum jusqu’à maintenant.

Les tarifs résidentiels et professionnels ne changent pas.

Commentaires (2)

  • Avatar
    Michelon Reply

    Bravo !!!
    La vache à lait n°1 en France…
    D’ailleurs, on peut constater une dérive autoritaire en France, avec notamment la surveillance systématique des citoyens honnêtes.

    18 mars 2017 at 18 h 25 min
  • Avatar
    Chris Reply

    « C’est une mesure antifraude, pas antivoiture » … par un élu Europe Ecologie quand même. En gros, il avoue lui-même qu’il n’est pas écologiste parce qu’il n’est pas antivoiture. Les Franciliens qui utilisent leurs véhicules tous les jours, eux, le sont antivoiture. Car, eux, ils y sont souvent contraints à l’utiliser par l’éloignement de leur domicile avec leurs lieux de travail et l’inégale répartition des axes de transport en commun. Ils aimeraient faire autrement.

    Lui par contre, en bon prof d’économie qu’il est notre Christophe Najdovski (propriétaire d’un parking privé), il vous explique qu’il faut garder les voitures parce que c’est une manne financière (#fraude), qui fait grossir allègrement les caisses de l’ANTAI (cette agence que même les agents du ministère de l’Intérieur détestent) et les boîtes privées qui vont bientôt verbaliser à la place des contractuels et des ASVP, qui eux devaient sûrement coûter plus cher que leurs futurs intérimaires, qui se battront à mort pour faire toujours plus de chiffre. #prof #d’éco #écolo. Bref, au nom du cash.

    19 mai 2017 at 0 h 57 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.