logo blog LegiPermis

Nombre de stages permis à points en France

nombre de stagiaire permis à points par an en France
Nombre de stages permis à points en France
Mis à jour le 16/11/2015.

En 2014, en France près de 12,5 millions de points ont été perdus par des conducteurs d’auto et de moto. 59% de ces pertes de points sont des excès de vitesse dont plus des 3/4 sont inférieurs à 20km/h et moins de 1% sont des grands excès de vitesse supérieurs à 50km/h. A ce sujet, 92% des dépassements de vitesse autorisée sont constatés par des radars automatiques. Alors que la récupération de points automatique intervient après une certaine période sans commettre d’infraction (6 mois, 2 ans, 3 ans voire 10 ans), nous allons nous intéresser aux chiffres relatifs aux stages de sensibilisation à la sécurité routière qui permettent de récupérer jusqu’à 4 points sur le permis de conduire.

Plus de 20000 stages par an

En France, le nombre de stages permis à points organisés est de 20 000 par an. On constate néanmoins une baisse sensible à partir de 2013 avec un maximum aux alentours de 22 000 sessions de sensibilisation à la sécurité routière. Cette tendance suit globalement la baisse sensible du nombre de points perdus par les français ces dernières années, les français avaient perdu 13,5 millions en 2013, 12,5 en 2014, soit une baisse de 7% en un an.

Plus de 300000 stagiaires par an

Lorsque l’on parle des stagiaires il faut savoir qu’une session de stage peut accueillir entre 6 et 20 participants. Ce nombre est défini par la loi, le minimum était de 10 stagiaires auparavant. On distingue les stagiaires participant à des stages volontaires des participations obligatoires dans le cadre du permis probatoire ou encore des alternatives à la poursuite ou des peines complémentaires. On enregistre globalement 300 000 participations à des stages avec un pic en 2013 avec 333 000 stagiaires référencés par la Délégation à la Sécurité et la Circulation Routière (DSCR).

Répartition des stages de récupérations de points

Sur cet ensemble de stagiaires, 76% ont réalisé ce stage de manière volontaire dans l’optique de récupérer des points, 17% étaient présents dans le cadre d’une participation obligatoire en permis probatoire, 4% dans le cas d’une peine complémentaire et 3% dans le cadre d’une alternative à la poursuite.

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.