logo blog LegiPermis

Les jeunes conducteurs et la conduite supervisée

jeune conducteur et conduite supervisée
Les jeunes conducteurs et la conduite supervisée

La conduite supervisée, semblable à la conduite accompagnée (ou apprentissage anticipé de la conduite – ACC), permet aux personnes majeures d’acquérir une meilleure expérience de la route avant le passage du permis.

La conduite supervisée, qu’est-ce que c’est ?

La conduite supervisée s’adresse aux personnes de plus de 18 ans, inscrites en auto-école, ayant obtenu le code et effectuées les 20 heures de conduite obligatoires.

Si un candidat ne se sent pas encore certain pour passer le permis, ou qu’il désire acquérir, au préalable, davantage d’expérience sur la route, il peut opter pour la conduite supervisée. Il devra ensuite effectuer un minimum de 1 000 km pour pouvoir se présenter à l’examen du permis de conduire.

La conduite supervisée peut également être envisagée dans le cas où un candidat aurait échoué au passage du permis, et souhaiterait alors acquérir plus d’expérience sans payer de nouvelles heures de conduite à son auto-école.

Cependant, le candidat ne doit pas être un danger pour les autres, ni pour lui-même, sur la route. Le départ en conduite supervisée se fait donc avec l’accord de l’auto-école. Cet accord est donné, ou non, selon :

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture
  • la maîtrise du véhicule, de la part du candidat,
  • son comportement sur la route,
  • et si la personne l’accompagnant est âgée de plus de 23 ans et en possession du permis de conduire depuis au moins 5 ans.

Bon à savoir

Contrairement à la conduite accompagnée, la conduite supervisée ne réduit pas la durée de la période probatoire. Lors de l’obtention du permis, suite à une conduite supervisée, le candidat dispose de seulement 6 points sur son permis. Il gagnera ensuite 2 points supplémentaires par année durant sa période probatoire. Les 12 points du permis sont donc obtenus après ces 3 ans sous réserve qu’aucune infraction n’ait été commise.

La conduite supervisée et l’assurance auto : comment ça marche ?

Afin de pouvoir effectuer sa conduite supervisée, il y a quelques règles à respecter avec son assurance auto :

  • obtenir un accord écrit de l’assureur confirmant l’extension de garantie sur le(s) véhicule(s) utilisé(s) pour la formation.
  • l’accord doit spécifier le ou les noms des personnes autorisées à former le candidat.

Une fois la période de conduite supervisée terminée, et le permis obtenu, le candidat n’est plus assuré. Il lui faudra donc trouver une assurance auto afin de pouvoir profiter de cette liberté qu’offre le permis de conduire. Des assurances auto telles que L’olivier , proposent des contrats à prix intéressant pour les jeunes conducteurs.

Pour conclure : conduite supervisée, ou conduite accompagnée ?

La conduite supervisée

  • si vous êtes majeur(e)
  • si vous êtes inscrit(e) dans une auto-école
  • si vous avez obtenu le code
  • si vous avez effectué, au moins, 20h de conduite avec l’auto-école
  • si vous n’avez pas encore passé le permis
  • ou si vous avez déjà échoué à l’examen

La conduite accompagnée

  • si vous avez entre 15 et 18 ans
  • si vous voulez faciliter l’obtention de votre permis à vos 18 ans
Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.