logo blog LegiPermis

La vidéoverbalisation du téléphone pour bientôt ?

radar téléphone au volant vidéo caméra
La vidéoverbalisation du téléphone pour bientôt ?
Mis à jour le 03/09/2015.

Un rapport officiel préconise le déploiement de mesures d’optimisation des procédures de contrôles concernant certaines infractions. Particulièrement dans le viseur, l’usage du téléphone au volantAlors qu’on estime l’impact de cette infraction sur le permis à points en France à 1 million de points perdus par an (chiffres de 2013), le téléphone et particulièrement le smartphone sont plus que jamais au coeur des préoccupations de la sécurité routière pour ces prochaines années.

Le constat

Téléphoner au volant multiplie le risque d’accidents par 3. Envoyer un SMS ou utiliser une application, le multiplie par 23. Un récent sondage a montré que plus de 80% des jeunes conducteurs ont déjà envoyé un SMS au volant et plus de 60% ont déjà fait un selfie. Le téléphone est avec l’alcool et les stupéfiants, le nouveau fléau des routes de nos pays toujours plus connecté et « addict » au smartphone.

téléphoner sur la route - sécurité routière

La récente interdiction des oreillettes dans le cadre des mesures du 1er juillet 2015, est une première étape. L’automatisation avec la vidéoverbalisation sera la prochaineLe rapport définitif sur l’évaluation de la politique de sécurité routière va clairement dans ce sens. Cette logique d’automatisation reste la même que pour le croisement des données d’infractions et des fichiers assureurs en ce qui concerne la conduite sans assurance.

Une mesure pas encore à l’ordre du jour

La caméra de vidéosurveillance pour le stationnement ou l’usage du téléphone au volant ? Ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Cette préconisation n’a d’ailleurs pas été retenue dans les 26 mesures du mois de janvier 2015. En cause, une modification de la partie législative du Code de la route (L. 121-3) ainsi que des difficultés techniques. Il est en effet très difficile de distinguer par la vidéo quel objet un conducteur peut tenir dans sa main. La mesure ne sera pas pour tout de suite, mais elle commence à revenir avec insistance. Gageons que lorsque les derniers freins à son déploiement se seront évaporés que cette dernière sera décidée et entrera en vigueur.

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.