logo blog LegiPermis

De nouveaux tests salivaires pour le cannabis

cannabis-nouveau-test-salivaire
De nouveaux tests salivaires pour le cannabis

Le cannabis est un fléau au même titre que l’alcool. Il dégrade énormément le niveau de vigilance des conducteurs.  De nouveaux tests salivaires vont être expérimentés dans 10 départements avant une probable généralisation à toute la France le 1er Janvier 2015. Rappelons que les stupéfiants serait impliqués dans un accidents mortels sur 5 et que le cannabis multiplie le risque d’accident par 2.

Quels sont les départements concernés par les nouveaux tests salivaires ?

Seuls 10 départements sont concernés par ces tout nouveaux tests minutes pour détecter le cannabis :

  • les Alpes Maritimes (06)
  • la Dordogne (24)
  • la Gironde (33)
  • l’Ille-et-Vilaine (35)
  • la Loire-Atlantique (44)
  • la Moselle (57)
  • le Nord (59)
  • la Haute-Savoie (74)
  • les Yvelines (78)
  • Paris (75)

Les résultats de ces 10 départements conditionneront la généralisation de 2015. Le protocole actuel et le nouveau seront comparés.

Comment ça marchait jusqu’à maintenant ?

Dans le protocole de test actuel, un test salivaire devait être doublé d’une coûteuse analyse sanguine pratiquée par un médecin et envoyée au laboratoire. Le test n’était jamais pratiqué de manière aléatoire comme avec l’alcool (1/3 des tests pratiqués étaient positifs). On peut d’ailleurs s’interroger quant à la pertinence de comparer une méthode qui prend des sujets non-aléatoirement avec une autre semi-aléatoire …

le cannabis au volant et les accidents

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Comment fonctionne le nouveau test de détection du cannabis ?

Le protocole n’a vraiment plus rien à voir tant en terme de coûts que de temps. Pour résumer, un coton-tige qui sera passé au préalable  dans la bouche du conducteur sera suffisant. Si le premier test est positif, un second coton-tige sera utilisé  pour  confirmer le premier résultat. Ce sont l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) et l’Institut national de police scientifique (INPS) qui seront chargés d’analyser les prélèvements.

Source image : sciencesetavenir.fr

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (2)

  • Avatar
    Franclin Reply

    Marginaliser les marginaux , le stratège ultime ! S’il est incontestable que conduire après avoir consommé du Thc est une faute lourde réprimandable , la réalité sert à détruire les personnes qui n’entre pas dans le moule de la république . Si ces fameux test étaient effectivement en mesure de retracer la consommation récente de ce produit , moi consommateur depuis 20 ans , je serais le premier à en reconnaître son utilité et son efficacité . Cependant pour 6 heures de traçage annoncé , il en est dans les faits une tout autre réalité puisque jusque plus de 72 h apres une dernière consommation un usager peut se voir retirer son permis et être traité comme un lourd toxicomane .(deux ans de suivis médicaux ) . Le fait même que des traces subsistes sont dans l’exercice de la justice un motif suffisant pour provoquer une perte de permis donc une perte de travail et une perte d’assurance , sans même considérer les effets sur des familles . Alors que scientifiquement il est reconnu que passé quelques heures l’effet de ces produits s’est estompé , la justice et nos oligarques au dessus de tout en ont décidé tout autrement . Les usagers adultes et responsables ne sont pas de fait des délinquants portant préjudice à la société . Cette même société ne se soucis pas des contextes de vies de ces usagers , ni de l’absence d’encadrement de ceux là durant tant d’années qui les ont conduits à des addictions ou de simples usages . A ce compte là où étaient ces donneurs de morales lorsque les dits produits nuisibles se sont infiltrés dans nos collèges et nos lycées ? Et maintenant un matin on se réveille et le couperet tombe , il y a radicalisation des usages et desociabilisation de l’usager . Quelle preuve d’intelligence !

    22 mars 2016 at 18 h 41 min
  • Avatar
    gab Reply

    Merci infiniment Franclin, ca démontre que dans toute cette folie il reste encore une peu d’humanité! Combien de temps cette criminalisation aussi inutile que couteuse va t’elle encore durer? Comment organiser une résistance citoyenne? Je pense que si cela m’arrive je moraliserai les force de l’ordre (si tant est que cela soit possible, ils sont généralement fidele a leur reputation) mais je serai bien obligé de m’y plier vu que les peines en cas de refus d’obtemperer sont encore pires. Telle est la vie dans notre DEMOCRATIE FASCISTE… Apres tout la democratie n’est elle pas un moyen d’entériner le fascisme? De le justifier? De faire accepter, voire de faire plebisciter par la population un système injuste est dangereux.. parce que soi disant on l’a choisi!!!!!!!

    24 avril 2017 at 14 h 05 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.