logo blog LegiPermis

Signaler un radar sur Internet. Est-ce autorisé ?

Signaler un radar sur Internet. Est-ce autorisé ?
Mis à jour le 08/02/2016.

15 internautes ont comparu devant la justice le 9 septembre pour avoir signalé des emplacements de radars  sur Facebook notamment sur le groupe appelé : « qui te dit où est la police en Aveyron ».

Une pratique répandue sur les réseaux sociaux

Cette pratique est aujourd’hui assez répandue sur Internet, que ce soit sur Facebook ou sur Twitter où les comptes pullulent. On estime qu’en France, il y a environ 800000 internautes qui suivent ou participent à ces réseaux et qui signalent l’emplacement des radars mobiles. Alors que cette pratique est bien évidemment interdite (l’article R-413-15 du Code de la route interdit les “appareils, dispositifs ou produits”), la plupart des utilisateurs se défendent d’avertir les travaux et les accidents. Après tout, cette pratique n’est que la généralisation d’un principe que beaucoup ont connu dans le passé avec le principe de l’appel de phare. De plus, on pourrait aussi pointer du doigts les fameuses zones dangereuses que les dispositifs et autres applications mobiles signalent allègrement. Nous avions vu par exemple que l’application Waze peut être très facilement débloquée sous Android afin de participer à une communauté qui signale les radars sur une carte avec GPS.

radars sur facebook

Pénaliser ces gens, reviendrait à pénaliser des utilisateurs néophytes et naifs, plutôt que des profils plus initiés aux nouvelles technologies et qui communiquent sous des profils anonymes.

Un ras le bol général

Par dessus tout, ces groupes témoignent d’un ras le bol général de gens qui ont en marre de payer, de perdre des points et qui ne sont pas satisfaits des pouvoirs public de manière générale. Ce qu’on peut lire dans ces statuts relève clairement de l’outrage, de l’insulte envers des gendarmes et parfois même de l’incitation à la violence. C’est aussi çà qui est pointé du doigts par le juge. Ce sont plus des groupes « anti-flics » que des ensembles de personnes qui s’entraident. Tout y est mélangé, de la parodie d’agents de l’état à des mises en avant de « bavures » sans preuves clairement mise en avant.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.