logo blog LegiPermis

Le radar double face, la nouvelle arme de la sécurité routière

Le radar double face, la nouvelle arme de la sécurité routière
Mis à jour le 08/02/2016.

Depuis quelques jours, c’est dans le Rhône, le Var et en Gironde qu’un nouveau type de radar va être testé pour lutter contre les excès de vitesse. Le radar double face, est un radar permettant de prendre une photo de l’avant et de l’arrière du véhicule afin d’augmenter le taux d’élucidation des infractions.

Jusqu’à 38% des clichés inexploitables aujourd’hui

Aujourd’hui en dépit du fait que les radars automatiques représentent près de 92% des excès de vitesse constatés, il n’en demeure pas moins que près de 38% des clichés sont encore inexploitables. Le rôle de ces nouveaux radars déployés dans 3 endroits en France est de prendre 2 clichés du véhicule pour multiplier par 2 le taux de réussite.

importance des radars automatiques dans les excès de vitesse

Techniquement, la sécurité routière va tester 2 dispositifs de radars double sens bien distincts :

  • Un dispositif avec 2 cabines qui vont prendre simultanément une photo à l’avant et à l’arrière du véhicule, le prenant littéralement en sandwich. C’est ce dispositif qu’on retrouvera dans le Rhône à Feyzin sur la départementale 301, et sur la départementale 6 à Lacanau, dans la Gironde.
  • Le deuxième dispositif est composé d’une cabine qui prendra alternativement 2 photos du véhicule. Plus discret, ce dispositif pourrait être plus efficace. Ces premiers radars seront placés sur la départementale 137 à Saint-Laurent d’Arce en Gironde et la départementale 6098 à Nice.

A noter que ce premier test est prévu pour durer 3 mois et qu’il n’entraînera pas d’avis de contravention. Si le test est concluant, on irait vers une généralisation en 2016.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Des radars plus efficaces

Globalement le nombre de radars devrait rester stable en 2015 avec un nombre de 4200 appareils sur toute la France. On devrait voir de nombreuses cabines traditionnelles disparaître au profit de radars chantiers qui d’après les premiers retours pourraient verbaliser jusqu’à 100% des automobilistes à certains endroits. De nombreux conducteurs ne respectent pas la limitation de vitesse dans les zones de travaux. Mobiles et temporaires, ces radars créeront la surprise en dépit d’un coût très onéreux (on parle de 200 000€ le radar et près de 30 000€ de maintenance).

Enfin le dernier aspect de cette politique de radars est la généralisation des radars mobiles nouvelles génération à d’autres types de véhicules. C’est 120 voitures supplémentaires en plus des 200 déjà en circulation qui sont prévues.

On retrouvera donc en type de voitures :

  • Citroën Berlingo
  • Renault Mégane
  • Peugeot 208
  • Et maintenant la Peugeot 308

 

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.