logo blog LegiPermis

Le nombre de moto en France et l’accidentologie

nombre de 2 roues motorisés en France
Le nombre de moto en France et l’accidentologie
Dernière mise à jour: le 12/11/2014 à 16:56 .

Le nombre de 2 roues motorisés en France est souvent sujet à débat voire à polémique . Approximations,  études, contre-études … Bref, difficile de faire la part entre le vrai et le faux. Nous avons d’ailleurs été interpellés sur Twitter par des motards lorsque nous annoncions le chiffre de 2% de motos au sens large dans la part des véhicules motorisés de particulier. La Fédération Française des 2 Roues Motorisés (FF2RM) a dévoilé les résultats d’une étude complète l’année dernière sur le nombre réel de 2 roues en France. Alors que le gouvernement proposait un chiffre initial de 2 millions de deux roues, ce nombre serait largement supérieur.

3,6 millions de 2 roues motorisés en France

C’est le chiffre principal que révèle cette étude, très supérieur aux estimations antérieures du gouvernement sur le sujet. Voici d’autres chiffres qui affinent l’analyse :

  • 36,4% sont des scooters.
  • 13,2% sont des roadsters.
  • 10,9% des trials.
  • 9,2% des routières.
  • 6,8% des Basiques-classiques.
  • 6,2% des customs.
  • 4,7% des sportives.
  • 4,4% des GTs.

Alors évidemment, je vois déjà certains s’écrier de toute leur force en s’offusquant de la présence des scooters. C’est comme çà. Analyse nombre de moto en France Tous ces 2 roues motorisés et quelques autres ont parcouru près de 11 milliards de km en 2012, soit environ 1,9% de la circulation routière.

  • Une moyenne d’environ 3 050km/an par 2RM.
  • 1 sur 2 fait moins de 2000 km/an !
  • 1 sur 5 plus de 5000 km/an.

Alors que la moto au sens strict est principalement utilisée en tant que loisir, l’utilisation des scooters, cyclos et 125cm3 est dédiée à un usage quotidien et urbain. Je pense que pour beaucoup cela n’a rien d’une surprise. La consommation moyenne  relevée est de 5,8l/100km pour tous les véhicules. Les trois régions où l’on circule le plus en 2 roues sont : L’Ile de France, la Picardie et la région Provence Alpes Cotes d’Azur.

Une accidentologie qui pose débat

Lors de notre enquête sur les ralentisseurs, on avait révélé que dans 37,7% des cas des accidents mortels à moto aucun tiers n’est identifié. En revanche coïncidence des chiffres ou non, 66% des accidents mortels ont lieu en milieu urbain. Évaluer avec précision l’importance du trafic des motos permet d’évaluer globalement les risques. Oui, il est plus risqué de rouler à moto (2 roues au sens large) qu’en voiture. Le motard doit sans cesse être vu, il doit anticiper les erreurs des autres, comme le défaut de clignotant qui est très important pour les 2 roues. Il doit en plus être attentif aux défauts inhérents à l’état du réseau routier : avec notamment les fameux nids de poule. nombre de mort en moto en France Globalement, les 2RMs représentent 1,9% du trafic actif et 24% des morts sur la route. Si la tendance est à la baisse, cette dernière n’est pas aussi forte que pour les automobilistes.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Enfin, il est très important de noter que 5,2% des tués à deux roues ne portaient pas de casque.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (6)

  • Calay Reply

    Bonjour,

    Je constate qu’une fois encore, l’automobiliste est en grande partie responsable des accidents de motards (clignotants…) et que l’état des routes est également responsable des accidents des 2 roues.

    Par contre, vous ne parlez pas de l’attitude des motards sur la route : non respect des vitesses, lignes blanches snobées, roulage en groupe parfois compacts, doubler à droite, insultes aux automobilistes qui ne se jettent pas dans le fossé pour laisser passer la moto, et j’en passe…..

    La prévention routière ne nous parle que d’alcool au VOLANT, drogue au VOLANT, il serait parfois bon de changer VOLANT par GUIDON.

    Bien à vous

    19 septembre 2016 at 8 h 45 min
    • Zarum Reply

      Bonjour,
      Pourquoi accuse t’on toujours les automobilistes et rarement les motards ?
      Imaginez une collision entre un motard et un automobilistes, dans un premier temps, imaginons que le motard est en grave infraction (il roule à 40km/h au dessus de la limite et grille des feux rouges, ce qui arrive très rarement), dans la plupart des cas, il mourra dans l’accident mais l’automobiliste aura peu de chances d’être gravement blessé.
      Maintenant, lors de la même collision, imaginons que le motard respecte parfaitement le code de la route, cette fois-ci, c’est l’automobiliste qui à fait une erreur qui parait inoffensive (oubli de clignotant car portable au volant, ce qui arrive relativement souvent), cette fois-ci, l’automobiliste (qui à donc causé l’accident) survivra et sera au pire légèrement blessé mais le motard, lui, à de beaucoup plus grandes chances d’être gravement blessé voire pire.
      Voila, voila, en gros : un motard n’est généralement responsable que de sa vie alors que les automobilistes sont souvent responsables de la vie des motards.

      20 septembre 2016 at 21 h 58 min
  • Pisani Reply

    Un motard sera toujours responsable pour l’automobiliste. Je suis motard depuis 1976 date de ma première 125 et je fais 15000 km par ans donc j’ai arrêté de rêver depuis longtemps. Il y a autant de chasseurs que de motards demandez vous lequel des 2 influe le plus sur nos politiques et vous verrez qu’il y a une piste pour améliorer le sort des motards (glissière de sécurité ou circulation entre les files)

    19 avril 2017 at 16 h 35 min
  • Renaut Reply

    Bonjour, je circule en 2 roues et surtout en ville. comment faire pour que le nombre d’automobilistes et aussi des 2 roues, pour utiliser leur indicateurs de direction? Il y a tous les ages, hommes, femmes et nouveau conducteur A. J’ai déjà été renversé 3 fois en 1 an et j’ai évité plusieurs collisions à cause d’absence de clignotants. Heureusement que j’ai comme un sixième sens quand je suis derrière un véhicule, Je garde une distance préventive. . Pour moi l’excès de 10 km heure est moins dangereux mais il n’y a rien pour les infractions de changements de direction. Quoi faire et peut-on signer une pétition pour la prise en compte des services publiques pour mettre le doigt sur le problème, genre signalisations, encart publicitaire, éducation. Je rêve d’avoir un système photographique pour constater et compter réellement le nombre d’infractions que je constate, sans être mouchard. Je pense qu’il y a des accidents non élucidés, à cause des clignotants , et le pire c’est que quand vous indiquez au conducteur qu’il n’a pas mis son clignotant , vous risquez de vous attirer des ennuis. Personnellement je suis attentif avec mes rétroviseurs qui est un autre soucis et je met toujours mes clignotants.
    Merci de votre écoute et cordiales salutations.
    Eric Renaut

    5 juin 2017 at 19 h 37 min
  • Nicolas Reply

    « Bonjour, je circule en 2 roues et surtout en ville. comment faire pour que le nombre d’automobilistes et aussi des 2 roues, pour utiliser leur indicateurs de direction? »

    Respecter le code de la route: ne par circuler entre les voies, ne pas doubler par la droite, ne doubler que s’il y a une autre voie libre pour votre véhicule et pas de ligne continue ou de dissuasion ni de véhicule en face arrivant en sans inverse. Ne pas doubler à l’approche des intersections. Respecter les limites de vitesses et les distances de sécurité.

    24 mars 2018 at 14 h 31 min
  • Eric Reply

    Je suis souvent au volant de voitures ou de poids lourd la plus grande partie de l’année mais je suis aussi motard des que le temps permet. Les usagers de la route cherchent toujours des excuses et oublient que la vitesse est responsable des morts sur la route, les dernières études montrent même que plus 50% des motards tues étaient en excès de vitesse quand est survenus l’accident, de même avec les piétons traversant au mauvais endroit au mauvais moment. Parler des nids de poule ou des cliquetants me semble un dédouanement certain bien que cela ne soit pas dans les causes principales.

    29 mai 2018 at 15 h 02 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.