logo blog LegiPermis

Bilan 2019 Sécurité Routière : la mortalité au plus bas

Bilan 2019 Sécurité Routière : la mortalité au plus bas

Les statistiques de l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière) viennent de tomber. On a compté 3239 morts sur les routes en France en 2019, c’est le chiffre de mortalité routière le plus bas dans l’histoire des statistiques de la Sécurité Routière.

Une légère amélioration par rapport à 2018

Si ce chiffre est bon, il reste relativement modeste en terme d’évolution avec une baisse de 0,3% du nombre de morts par rapport à 2018 qui était jusqu’à présent l’année record. Cela représente en pratique 9 décès de moins sur toute l’année pour la France métropolitaine.

Cette amélioration est à saluer alors que les années précédentes (2014-2015-2016) étaient marquées par une dégradation des chiffres. La tendance s’est d’ailleurs inversée pour tous les usagers de la route.

Evolution du nombre de morts sur les routes sur 10 ans de 2009 à 2019

graphique de l'évolution des morts sur la route en France de 2009 à 2019

Graphique de l’évolution des morts sur la route en France de 2009 à 2019 – Source des données : ONISR mortalité routière en France métropolitaine

Année Nombre de morts sur les routes de France métropolitaine
2009 4273 morts
2010 3992 morts
2011 3963 morts
2012 3653 morts
2013 3268 morts
2014 3384 morts
2015 3461 morts
2016 3477 morts
2017 3448 morts
2018 3248 morts
2019 3239 morts

Un bilan différent en outre-mer

Cette année, le bilan est à nuancer en outre-mer avec une augmentation de l’insécurité routière (+5,8% soit 14 décès de plus par rapport à 2018).

Tous les usagers de la route en profite ou presque

Chiffre du nombre de victimes sur la route en 2019 par type d’usager :

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture
  • Automobilistes : 1621 décès soit -16 par rapport à 2018 ;
  • Motos : 747 décès soit -13 par rapport à 2018 ;
  • Camions : 38 décès soit -6 par rapport à 2018 ;
  • Piétons : 472 décès soit +1 par rapport à 2018 ;
  • Cyclistes : 184 décès soit +9 par rapport à 2018 ;

Un effet de la limitation à 80 km/h

C’est l’éternelle question et on mettra difficilement tout le monde d’accord.

D’après l’ONISR, 209 vies ont été épargnées durant la première année de la mise en place de juillet 2018 à juin 2019 sur le réseau hors agglomération et hors autoroute, concerné par la baisse à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée.

Il y a effectivement une nette amélioration de la sécurité routière sur le réseau secondaire hors agglomération qui vient en opposition aux chiffres de la mortalité routière en agglomération avec 1031 morts en 2019 contre 963 en 2018. Cette amélioration est très notable sur le réseau secondaire malgré la dégradation du réseau de radars automatiques avec la crise des « gilets jaunes ».

 

Source : Baromètre Sécurité Routière 2019 ONISR

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.