logo blog LegiPermis

Sécurité routière : -16,9% de morts en avril 2019 !

Baisse de -16;9% du nombre de morts sur les routes de france en 2019
Sécurité routière : -16,9% de morts en avril 2019 !

Les statistiques de la Sécurité Routière ont enregistré une baisse record du nombre de morts sur les routes de France avec une baisse de -16,9% en avril 2019 par rapport au même mois en 2018. Cette amélioration intervient après un début d’année en demi-teinte en ce qui concerne les chiffres avec notamment une hausse de +17% en février.

Une baisse de 16,9%

nombre de mort route france avril 2019

Source ONISR – Baromètre Avril 2019

On a compté 238 décès sur les routes de France en avril 2019, c’est 48 morts de moins qu’en avril 2018 pour la métropole. Le bilan est par contre négatif en DOM-TOM avec 6 tués de plus. Au niveau des autres statistiques, on a compté 4415 accidents corporels (une baisse de -5,5%) et 5572 personnes blessées (-5,3%). Cette baisse est focalisée essentiellement sur les automobilistes à l’inverse des cyclistes qui subissent toujours une forte mortalité avec 22 décès.

L’effet des 80 km/h ?

« 2018 est pour l’instant l’année la moins meurtrière sur nos routes de l’histoire de la Sécurité routière », d’après le Délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe.

Ce chiffre est très encourageant alors qu’on estime que le trafic a augmenté de 7% depuis 2013, l’année du précédant record. La Sécurité Routière estime que la mise en place de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes a permis d’économiser 127 vies en 2018. Les chiffres auraient même pu être meilleurs sans la dégradation constatée en novembre et décembre et la détérioration du parc de radars automatiques français. On rappelle que l’objectif initial du gouvernement d’Edouard Philippe est de faire baisser la mortalité routière de 400 vies par an grâce à cette mesure.

Une limitation de vitesse au cas par cas

Récemment, le gouvernement a ouvert la voie à un aménagement des 80 km/h sur les routes départementales à l’initiative des présidents des conseils départementaux. A ce sujet, la Haute-Marne s’est déclarée dans les premiers départements à vouloir repasser 12% de son réseau routier à 90 km/h.

 

 

 

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.