logo blog LegiPermis

Repasser le permis en 45 jours maximum avec la loi Macron

repasser le permis en 45 jours
Repasser le permis en 45 jours maximum avec la loi Macron
Mis à jour le 08/06/2016.

La loi Macron est une loi qui vise à fluidifier l’économie en redonnant du pouvoir d’achat aux Français. Le permis de conduire, dont un premier volet plus important que prévu a été voté en première lecture à l’assemblée nationale ce vendredi 30 janvier 2015, fait parti de cet ensemble. L’un des objectifs majeurs du ministre de l’économie est de réduire le coût du permis de conduire en réduisant drastiquement le délai pour le repasser.

45 jours maximum pour repasser son permis

C’est la promesse de ce texte. En effet, le délai pour repasser son permis fluctue énormément d’une région à l’autre. On passe ainsi de 1 mois dans le limousin à près de 6 mois comme en région parisienne. L’objectif est simple : « l’accès aux épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire est un service universel » pour tout candidat ayant le niveau et ce dans un délai maximum de 45 jours contre 98 jours en moyenne en 2013.

réforme du permis assemblée nationale loi macro

Si dans un premier temps, il était prévu à l’initiative de l’UMP de confier le passage des examens à des organismes privés agréés, la solution retenue par l’assemblée en première lecture est différente :

  • Tout d’abord le redéploiement de 35 examinateurs vers l’épreuve pratiquee du permis B dans les zones dites tendues.
  • Puis faire appel à des agents de la poste, anciens policiers ou militaires formés lorsque ce délai de 45 jours n’est pas respecté dans les départements concernés, et ce, à l’initiative des préfectures.

Si on peut comprendre la nécessité de réduire le délai pour repasser le permis, il n’en demeure pas moins que de nombreuses auto-écoles pointent du doigt par avance  la relative faiblesse de la formation qui sera dispensée. L’important étant pour eux ne pas sacrifier la qualité sur l’autel de la quantité à l’heure notamment de l’annonce des mesures visant à améliorer la sécurité routière. On comprendra que le gouvernement veut faire une pierre deux coups avec cette loi. Réduire le coût du permis de conduire , et redéployer certains effectifs de la Poste qui se doit de diversifier ses activités avec la baisse constante du volume de courriers à traiter.

La fin des 20h obligatoires

Un amendement plus surprenant a été voté, c’est celui sur la fin des 20h obligatoires. Mais alors qu’on pourrait penser qu’il a été voté pour permettre à des candidats de passer l’examen plus tôt lorsqu’ils sont prêts, c’est en réalité pour lever une ambiguïté que peuvent laisser suggérer les forfaits à prix bradés. En réalité, on estime qu’il faut en moyenne 35h de conduite avant d’être prêt. Si la plupart des auto-écoles ne cachent pas que 20h est largement insuffisant, d’autres en profitent pour pratiquer des prix d’appels très agressifs et appuyer sur d’autres frais comme les heures supplémentaires. Aujourd’hui, le coût du permis est très élevé, il est estimé à 1600€ en moyenne toujours avec de grandes disparités. Il n’est pas rare de mettre plus de 2000€ dans son permis à Paris.

De plus, à l’image de la fin des frais de transferts de dossiers d’une auto-école à une autre (loi conso 2014), les auto-écoles ne pourront plus facturer les frais de présentation à l’examen.

N’oublier pas aussi notre dossier sur comment choisir son auto-école.

Crédit photo : Parti Socialiste, photo non modifiée.

Commentaires (6)

  • Avatar
    jean claude Reply

    Bonjour.

    Ou en sommes nous de l’application de la suppression de ces 20h ?
    Motard 125 (pas scooter…) depuis plus de 10 ans et plus de 45000 km, je veux passer à plus gros pour la sécurité (frein abs, tenu de route, puissance pour dégagement d’urgence lorsque un chauffard coupe la route en lisant ses sms par ex..)

    Et 20h dans mon cas… autant laisser plus de place à ceux qui en ont besoin. Sauf si j’en ai vraiment besoin.. mais j’en doute..

    Jean claude

    5 septembre 2015 at 10 h 25 min
  • Avatar
    ilham Reply

    bonjour,

    Merci pour ce tuyau concernant les 20h en moins mais quand on en parle au auto école c’est limite si on devrait pas être au courant en tant que consommateur on me dit simplement que la loi est voté mais que  » il non pas encore reçu le « texte » pour leur auto école ) Soit c’est vraie ( ils attendent un fameux « texte ») soit ils se sont tous mis d’accord dans le bas Rhin ;

    Je suis inscrite pour ma part dans une auto école et j’en suis qu’au code que faire pour mes heures de permis ?

    Commencer? Attendre?

    J’attend vos conseils .

    Merci

    16 septembre 2015 at 14 h 04 min
  • Avatar
    Paul Reply

    Bonjour,

    Mon auto-école me dit qu’ils n’appliquent pas les 45 jours pour repasser après un deuxième échec parce que c’est une auto école qui fait des permis accélérés…est-ce normal ?

    Paul

    2 mars 2016 at 15 h 53 min
  • Avatar
    jean marc Lhomme Reply

    Apres une annulation de permis ( 59 ans, plus d’un million de KM, pas d’accident ni accrochage depuis 20 ans au moins) , j’ai tout repassé en candidat libre
    1/ Le code pas de probleme mais il m’a fallu 2 passages…… ( Je suis bac + 6 pour info….. ) . Bien sur 3 mois d’attente pour la deuxieme convocation….. OU SONT LES 45 JOURS…
    2/ La conduite : les auto ecole veulent bien données des cours ( sans minimum d’heure ) mais tandis je suis convoqué et qu’il me faut une voiture ( Double pédale…..) la ils ne veulent pas…. Donc il faut louer independemment une voiture……

    Si l’on ajoute que chacun à partir de 16 ans peut conduire une Voiturette…….

    Que de situations imbeciles

    22 mai 2016 at 10 h 03 min
  • Avatar
    TRIBOTÉ Reply

    Bonjour,
    ma fille est inscrite dans une auto école de Loire Atlantique, et le responsable nous à annoncé être dans impossibilité de lui proposer une nouvelle date après un échec , car dans se département il y as un manque d’inspecteur. Je souhaite faire un courrier à la préfecture en m’appuyant sur la loi Macron et la possibilité d’avoir une nouvelle place dans un délais de 45 jours. Je n’arrive pas à trouver une texte officiel.
    Pouvez vous m’aider?
    Cordialement,

    13 mars 2017 at 11 h 54 min
  • Avatar
    Caquelard Reply

    La loi Macron n’est pas respectée en ce qui concerne le délai d’attente pour repasser le permis après un premier échec. Celui-ci devait être de 45 jours maximum. Or ma fille a échoué à sa première tentative le 3 novembre 2016, et à ce jour, l’auto école située à Pontault Combault (77)ne propose toujours pas de date pour une deuxième tentative… soit 5 mois après !!! Que puis-je faire pour faire accélérer le processus? Me plaindre au niveau de la préfecture? Tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne….
    Merci
    Cordialement

    4 avril 2017 at 0 h 12 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.