logo blog LegiPermis

Bien choisir son assurance auto jeune conducteur

choisir son assurance auto jeune conducteur
Bien choisir son assurance auto jeune conducteur
Mis à jour le 04/12/2019.

Devenir jeune conducteur est comme un rite initiatique de passage à l’âge adulte. Avec son lot de nouvelles responsabilités, les dépenses concernant les débuts d’une vie en autonomie vont aussi en augmentant. Choisir sa première voiture est une chose, bien choisir sa première assurance auto en est une autre. Voici quelques clés pour vous aider à faire votre choix et surtout payer moins cher avec un devis en ligne dédié à votre statut de jeune conducteur

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Un jeune conducteur est une personne titulaire du permis de conduire depuis moins de trois ans, ils sont en permis probatoire. Si certains assureurs choisissent de ne pas les assurer, d’autres appliquent des surprimes qui peuvent faire augmenter le tarif jusqu’à 100 %. Cette surprime s’explique en raison des chiffres de la sécurité routière qui prouvent quotidiennement que les jeunes conducteurs sont des profils à risques, en raison de leur manque d’expérience et de leur tendance à sous-estimer les dangers inhérents à la route.

Payer moins cher son assurance auto jeune conducteur, c’est possible !

Lorsque vous possédez un véhicule, la loi vous oblige à l’assurer. Pour un jeune conducteur, le budget assurance auto peut peser très lourd et réduire considérablement le pouvoir d’achat. Pas de panique ! Voici quelques astuces pour payer moins cher votre assurance auto :

  • Avant de passer le permis, renseignez-vous sur les possibilités d’effectuer la conduite accompagnée. En effet, dans ces conditions, la surprime imputée aux jeunes conducteurs peut être réduite d’un maximum de 50 %.
  • Choisissiez bien votre première voiture : en préférant un modèle d’occasion, de faible puissance, de type citadine et de préférence essence, vous réunissez les critères pour souscrire une assurance auto parmi les moins chers figurant dans les grilles des assureurs.
  • Si vous n’avez pas encore fait l’acquisition de votre premier véhicule, c’est l’occasion de vous assurer sur le véhicule de vos parents, en tant que conducteur secondaire. Ainsi, le jour où vous vous assurerez en tant que conducteur principal sur votre propre véhicule, il suffira de stipuler à votre assureur, les années d’expériences en tant que conducteur secondaire déclaré sur le véhicule de vos parents. Attention toutefois, se déclarer conducteur secondaire et ses parents en tant que conducteurs principaux de son propre véhicule, constitue une fausse déclaration.
  • Choisissez bien votre formule : tiers ou tous risques ? Tout dépend de la valeur de votre véhicule à l’achat. Un véhicule d’occasion et un véhicule neuf ne s’assurent pas de la même manière.
  • Choisissez bien vos garanties et votre kilométrage en fonction de vos besoins.
  • Souscrivez, lorsque cela est possible, une assurance « pay how you drive ». Plus votre conduite sera irréprochable, plus votre bonus augmentera au fil des années.
  • Effectuez un ou plusieurs devis en ligne, comparez les tarifs des assureurs et/ou négociez les tarifs chez l’assureur de vos parents, faites jouer la concurrence !

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez bénéficier d’une prime d’assurance auto jeune conducteur qui ne sera pas exorbitante. Il existe en outre, beaucoup d’autres critères qui permettent de calculer le prix d’une assurance auto, tels que le modèle du véhicule, le stationnement quotidien du véhicule, votre domiciliation, etc.

Sachez aussi, qu’en l’absence de sinistre, votre surprime de jeune conducteur disparaîtra au bout de deux ans.

 

Crédit photo : marcovdz, image modifiée.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.