logo blog LegiPermis

Témoignage: l’auto-école C.E.C.A. et le coût du permis

coût du permis de conduire
Témoignage: l’auto-école C.E.C.A. et le coût du permis
Mis à jour le 05/09/2014.

Le permis de conduire représente à budget non négligeable dans le foyer des français. Bien choisir son auto-école est essentiel. Voici le témoignage pour LegiPermis de Julien LORIN, gérant de l’auto-école C.E.C.A. à Maurepas dans les Yvelines expliquant le coût du permis du conduire par les frais de gestions importants dans le secteur des auto-écoles.

Reprendre une auto-école

L’auto-école C.E.C.A. de père en fils

Je m’appelle Julien LORIN, j’ai 32 ans, je suis fils d’enseignant de la conduite moto et auto ; autant dire que je baigne dans ce milieu depuis mon enfance ; et je suis devenu depuis peu et par la force des choses gérant d’une auto-école. L’auto-école C.E.C.A. (Centre d’Enseignement de la Conduite Automobile) a été créée en 1972 sur la commune de Maurepas dans les Yvelines (78), elle s’occupe uniquement de la formation conduite automobile. Elle a été reprise en 1999 par mon père, Guy LORIN, qui l’a rachetée avec un associé en S.A.R.L.. Cette auto-école comptait lors de la reprise 5 enseignants et donc 2 personnes au bureau, mon père et son associé.

Diplôme d’enseignement à la conduite

J’ai décidé de passer le B.E.P.E.C.A.S.E.R. diplôme permettant d’enseigner la conduite en 2005 et j’ai de suite commencé à travailler en tant que formateur au CECA. Au plus fort de notre activité, en 2010/2011, nous étions 12 personnes au total. En fin d’année 2012, l’associé de mon père est parti en retraite, j’ai décidé de racheté ses parts sociales en m’endettant sur 7 ans.

Gérer le personnel

Début 2013, je m’installe donc derrière le bureau à la place du gérant et commence à découvrir la partie gestion d’une auto-école que j’avais quelque peu apprise par le biais de mon père. Nous comptons 10 personnes en tout, 8 formateurs et 2 au bureau. Moins que lors du plus fort de notre activité, car des départs en retraites ainsi que le manque de places d’examen nous impose de réduire notre personnel, car si nous formons trop d’élèves nous pourrons plus les présenter au permis de conduire. Nous avons le potentiel de pouvoir travailler à 12 mais nous n’avons pas assez de places d’examen. Qu’il est frustrant de savoir que nous avons la possibilité de créer deux emplois mais que l’administration ne nous en donne pas les moyens. Ceci est un autre débat…

Frais de gestion de notre auto-école

L’investissement dans les locaux aux normes

Nous disposons d’un local tout neuf depuis le mois de Juillet 2013, où il a fallu investir près de 60 000€ de travaux et aménagements afin qu’il soit aux normes pour en faire un établissement d’enseignement de la conduite adapté à l’accueil des personnes à mobilité réduite. Un espace pour les renseignements et inscriptions avec deux postes de travail. Une salle de code de 30m² climatisée avec vidéoprojecteur et home cinéma. Ce local nous le louons 1.500€ par mois hors charges et assurances.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

auto-ecole-ceca-78

Une clientèle fidèle de génération en génération

Notre équipe de formateurs est très homogène. Il y a le doyen en place au C.E.C.A. depuis 1978, je n’étais même pas né, qui a appris à conduire aux mamans et papas qui à ce jour nous ramènent leurs enfants. Il y a le dynamique, le cool, le calme et le petit jeune. Ce qui nous permet d’adapter le formateur au candidat en fonction de son tempérament, lorsque nous réalisons un planning de conduite.

Entretien des véhicules de l’auto-école

Notre flotte de véhicules se compose de 10 véhicules, des C3, un véhicule par formateur, un qui sert de mulet car il arrive fréquemment que nos véhicules subissent des réparations dû à 95% à des chocs arrière, les usagers nous suivant de trop près ne peuvent éviter la collision, et un dernier qui m’est attribué afin d’aller aux examens théorique et pratique. Les 5% restant sont dû à des pneus éclatés sur un trottoir, ou une erreur d’appréciation du gabarit du véhicule par le candidat qui se crispe sur le volant et empêche l’intervention du formateur. Ces véhicules sont loués 450€ par mois/vhl sur une période d’un an et un forfait de 45 000km, nous les renouvelons de fait tous les ans. Lors de la restitution des véhicules, la concession nous fait payer des frais correspondant à des petites rayures, des kilométrages excédentaires. La facture moyenne s’élève à 6000€ par an.

Le coût du permis de conduire

Maintenant nous allons aborder le coût du permis de conduire et nous allons détailler ensemble qu’elles sont les charges pour une auto-école en s’appuyant sur notre exemple.

Le prix de l’inscription d’un nouveau candidat

Dans un premier temps, il y a l’inscription. Facturée 40€, cette dernière comprend le temps passé à accueillir les candidats, la réalisation du contrat, du cerfa 02, de la carte à puce, l’accès EasyWeb et enfin les aller et retour en sous-préfecture pour enregistrer les dossiers et les traités. Ces frais représentent une partie de mon salaire et payent nos frais fixes. (électricité, eau du local)

Le coût de l’examen théorique

Dans un second temps, pour le code, nous sommes ouverts 6 jours sur 7 et disposons de 40 heures de code par semaine. Nous sommes équipés d’un ordinateur qui nous permet de projeter les séries de code ; (banque de données de + de 4000 questions) et chaque candidats disposent d’une carte à puce nominative qu’ils insèrent dans un boîtier (identique à celui de l’examen) qui lui permet d’avoir les résultats en direct, un suivi de ses résultats et un thème graphique lui permettant de réviser sur les thèmes dont il a le plus besoin. Pour le travail à la maison nous fournissons le livre de code ainsi qu’un accès au code en ligne. Je suis toujours présent au bureau afin de répondre aux questions des candidats et je vais essayer de mettre en place à la rentrée des cours théoriques de code que j’animerai.

Le forfait code

Notre forfait code est proposé à 320€. Il a fallu investir dans le matériel qui se décompose comme suit : un ordinateur (environ 800€), les logiciels (environ 1500€ pour les 2), le lecteur de carte à puce (50€), la balise radio pour recevoir et envoyer les résultats en temps réel (100€), une centaine de carte à puce (18€ pièce), et enfin les boîtiers (30 boîtiers à 150€ pièce). Soit un coût d’investissement de 8.750€. Vous me direz qu’une fois le matériel amortis je récupère la somme investie. Donc 28 inscriptions m’ont permis de rentabiliser mon matériel. N’oublions pas que mon ordinateur a besoin d’électricité pour fonctionner et qu’il tourne 40heures par semaine, 6jours/7, 52 semaines dans l’année. Il est nécessaire de le changer tous les 3 à 4 ans.

Il y a aussi ma présence dans la salle de code afin d’apporter des éléments de réponse sur des questions qui n’auraient pas été comprises. Avec le code par internet, certains candidats m’envoient des mails avec le numéro de la question qui leur a posé problème et je consulte et réponds au moins 2 fois par jour. Ce temps n’est pas chiffré en heure mais fait partie du forfait code. Car dans beaucoup d’auto-école c’est une secrétaire non diplômée qui passe les séries de code…

Le matériel à disposition des élèves

Mais c’est sans compter les cartes qui sont perdues ou qui ne fonctionnent plus ; les boîtiers qui tombent régulièrement (leur smartphone ne tombe presque jamais par contre il y a au moins deux boîtiers qui finissent par terre tous les jours) il faut ensuite les envoyer en S.A.V. (environ 50€ la réparation) ; les boîtiers qui sont vandalisés (2 à 3 par mois) donc je prends sur mon temps pour les réparer si je le peux sinon c’est encore le S.A.V. Je n’ai jamais cherché à chiffrer exactement le coût que cela représente mais il ne doit pas être négligeable…

Les frais du code

Enfin il y a la présentation à l’examen code. La « fameuse » place d’examen que nous facturons 100€ et qui n’est pas comprise dans le forfait. Ce montant comprend le temps que je passe à faire le bordereau d’examen (environ 20 minutes par bordereau) ; le déplacement (usure du véhicule + carburant + entretien + assurance) ; ma présence lors de l’examen code (2 voire 3 sessions par mercredi) et le traitement des contrats et des fiches lorsque les résultats me sont communiqués.

Pour terminer sur cette partie code je pense que le prix est justifié au vue des services que nous proposons, après il y aura toujours des personnes qui souhaitent du low-cost mais je pense que les services ne seraient pas les mêmes.

Le prix de l’examen pratique à la conduite

Les frais de la conduite pour une auto-école

Dans un troisième temps, nous allons nous intéresser aux heures de conduite et ce « fameux » forfait 20 heures. L’heure de conduite est facturée 55€ à l’unité ou 260€ par forfait de 5 heures, ce qui revient à 52€ de l’heure. Le forfait 20h est a 1040€ sans la présentation à l’examen.

Ce prix de l’heure comprend :

  • La location du véhicule (450€ pour un véhicule)
  • L’assurance du véhicule (1800€ par an pour une voiture)
  • Le carburant (2000€ par mois)
  • L’entretien (une révision et un train de pneu = env. 450€)
  • Réparation (250€ de franchise si véhicule en tort)
  • Le lavage et l’aspirateur du véhicule (env. 1000€ par an)
  • Le formateur (14,5€ Brut de l’heure pour 35h majoré en cas d’heures supplémentaires 25% et 50%)
  • La taxe professionnelle (4500€ par an)
  • La taxe d’apprentissage (3000€ par an)
  • Les congés payés du formateur (la voiture est immobilisée et le formateur est payé)
  • L’impôt sur les sociétés 33% du bénéfice (1500€ pour 2013)
  • La T.V.A. à 20% (environ 10 000€ par mois)
  • L’abonnement téléphone + mobile + internet
  • L’abonnement à PRINTEL qui nous permet de récupérer les places d’examen. (environ 900€ par an)

coût du permis de conduire
Bref, nous avions calculé il y a quelques années le bénéfice net sur une heure de conduite ; 0,35€ par heure. (heure facturée 55€ que le formateur effectue dans la limite de 35H ; si il est payé en heure supplémentaire cela nous coûte de l’argent) Ce qui revient à dire que si le formateur crève un pneu pendant son heure de conduite nous sommes déficitaires.

Les pièces administratives pour passer l’examen

Ensuite il y a la place d’examen conduite, facturée 120€. Ce prix comprend : la réalisation du bordereau d’examen + la réalisation du cerfa. 06 nécessaire à l’établissement du permis définitif que l’administration nous a bien gentiment délégué + l’aller-retour avec notre véhicule au centre d’examen (carburant + entretien + usure du véhicule + assurance) + le temps passé sur le centre d’examen (parfois c’est un formateur qui va à l’examen) + le traitement des résultats (fiches plus contrats)

Comment réduire le prix du permis?

Comparaison du prix du permis avec d’autres professions

Donc, oui le permis coûte cher. Avant le permis se passait à l’armée donc les familles n’avaient pas ce coût dans leur budget. Mais quelle est le prix d’une vie sur la route. Un collègue dit à ses élèves : « Toutes les semaines l’équivalent d’une classe meurt sur les routes de France ; vous rentrez dans votre classe un Lundi et tous vos camarades ont disparus, on vous change de classe et toutes les semaines le scénario se reproduit… ».Un élève en terminale coûte à l’Etat ; donc indirectement à nous ; 1500€.

Une coupe de cheveux pour homme chez un coiffeur coûte en moyenne 20€ pour 15min., ce qui revient à 100€ de l’heure, mais lui il n’est pas cher. Certain candidat viennent à l’auto-école me dire que la formation commence à être coûteuse, mais avec tout ce qu’il porte sur lui et son smartphone il a l’équivalent de la somme du permis de conduire… L’auto-école et les formateurs ont des responsabilités à former des élèves, parfois mineurs, sur la route. Le permis est pour la vie donc ramener sur la durée on ne peut pas dire qu’il est cher mais que c’est plutôt un investissement.

Le facteur principal des problèmes des auto-écoles est l’examen du permis de conduire. En augmentant la durée de l’examen (de 15min. à 35min. en 2005) et en supprimant un fonctionnaire sur deux le coût du permis s’est envolé ainsi que les délais d’attente. Un examen plus long, donc une formation plus longue, donc plus coûteuse. Je terminerai en listant les différentes solutions pour réduire les coûts du permis de conduire, mais ceci est l’objet d’un autre débat…

Nos suggestions faites à l’état

Exemple de propositions afin de réduire le coût du permis (propositions que nous avons faites auprès des pouvoirs publics et des différents acteurs de la sécurité routière sans jamais avoir de réponse) :

  • Annexer le prix du permis sur le coefficient familiale ; c’est-à-dire plus on a d’enfants moins on paye.
  • Remettre en place un service civique de 6 mois où la formation théorique et/ou pratique serait enseignée.
  • Réduire la durée de l’épreuve du permis de conduire donc réduire le coût et en plus réduire les délais de repassage du permis ; car plus d’élèves examinés sans embaucher d’inspecteurs. (permis à 20 min. = 12 le matin/7 l’après-midi ; permis à 35 min. = 7 le matin/5 l’après-midi)
  • Réduire ou supprimer la TVA sur le forfait 20 heures.
  • Remettre en place le timbre fiscal.
  • Réduire les charges sociales qui pèsent sur les PME et qui freinent les embauches par la même occasion.
  • Etc… Cette liste n’est pas exhaustive.

Témoignage de M. Julien LORIN, Gérant du C.E.C.A.
11/13 Av. de Langres
78310 – MAUREPAS
01.30.50.32.98
www.auto-ecole-ceca.fr

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaire (1)

  • Poriel Reply

    Bonjour
    Aujourdhui le permis est pour beaucoup de personne une vrai nécessité. Le passer est souvent comme vous le soulignez une question de priorité, et pas forcément à droite.

    28 octobre 2014 at 16 h 44 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.