logo blog LegiPermis

Réforme de la conduite accompagnée dès 15 ans ?

réforme de la conduite accompagnée
Réforme de la conduite accompagnée dès 15 ans ?
Mis à jour le 29/08/2014.

D’ici la fin de l’été, une réforme sur le permis de conduire risque de faire parler d’elle. Le conseil national de la sécurité routière ou CNSR envisage de débattre sur la mise en place de la conduite accompagnée dès l’âge de 15 ans.

Les avantages du passage de l’apprentissage anticipé de 16 ans à 15 ans

La sécurité routière cherche à réduire le nombre de morts sur la route dont 18% des accidents sont commis par les nouveaux détenteurs du permis de conduire ayant 18-25 ans. L’apprentissage anticipé à la conduite réduit le nombre d’accidents de 2 à 4 fois comparée à l’apprentissage dite classique. En Suède, l’abaissement de l’âge de la conduite accompagnée a permis une réduction de 20% du nombre d’accidents chez les jeunes. Mais le gouvernement cherche aussi à réduire significativement le nombre de morts en motocyclette qui est de 40% chez les 15-17 ans en 2102.

Voici les pistes d’amélioration de la conduite dès 15 ans:

  • Apprendre les bons gestes pour ancrer les bons réflexes dès le plus jeune âge.
  • Réduire le nombre d’accidents des détenteurs du nouveau permis.
  • Réduire le nombre de jeunes conduisant un 2 roues de moins de 50 cm3 dès 14 ans et donc leur nombre de morts.

Ce qui peut changer:

  • Passer l’âge légal de l’examen à 17 ans et demi au lieu de 18 ans.
  • Davantage de kilomètres à parcourir (4000 km) pour maitriser le véhicule et prendre confiance.

conduite accompagnée 15 ans

Qu’est ce que l’AAC?

Actuellement, la conduite accompagnée (AAC) peut permettre à un jeune de prendre le volant dès ses 16 ans. Après s’être inscrit dans une auto-école et avoir réalisé au minimum 20 heures de conduites, le jeune conducteur peut alors conduire avec son accompagnateur, souvent un de ses parents, titulaire de son permis B depuis plus de 5 ans. Il doit alors effectuer une distance minimum de 3000 km au court de son AAC. Il est, avec son accompagnateur, convié à des entretiens pédagogiques afin de corriger les mauvais automatismes. Ce n’est qu’à partir de 18 ans et après avoir passé son examen du permis de conduire qu’il peut conduire seul le véhicule.

De plus, la conduite accompagnée permet aussi de réduire son budget dédié au permis de conduire. En 2013, il fallait débourser 1110€ en AAC contre 1665€ pour une pratique traditionnelle de l’apprentissage à 18 ans. Cela est du principalement à un échec du permis impliquant des nouvelles heures et un nouveau passage d’examen facturé. En effet, le taux de réussite de l’examen dès le premier coup est de 70% en AAC contre 50%.

Depuis le 1er Janvier 2010, le dispositif AAC a été assoupli avec:

  • Plus de limitation à 3 ans pour parcourir les kilométres minimum obligatoires.
  • L’accompagnateur n’a plus l’obligation d’être âgé de 28 ans minimum.

Les limitations de vitesse en conduite accompagnée

  • 80 km/h à lieu de 90 km/h hors agglomération.
  • 100 km/h à lieu de 110 km/h sur les routes à deux voies avec chaussées séparées par un terre-plein central.
  • 110 km/h à lieu de 130 km/h sur autoroute.

Ces règles restent les mêmes en temps de pluie.

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.