logo blog LegiPermis

Alcool au volant : la marge d’erreur applicable

marge erreur alcool au volant
Alcool au volant : la marge d’erreur applicable
Mis à jour le 22/06/2020.

L’arrêt de la Cour de cassation du 26 mars 2019 pourrait faire date en matière d’alcool au volant. En invoquant la nécessité d’être jugé « selon les mêmes règles », la Cour de cassation s’est prononcée en faveur de l’application de marges d’erreur du taux d’alcoolémie dans l’air expiré et mesuré par un éthylomètre.

Une marge d’erreur technique

Bien que la marge d’erreur était prévue dans le Droit pour les contraventions et délits d’alcool au volant, les juges du fond pouvaient ou non l’appliquer. C’est bien là le problème.

L’arrêt n°338 de la Cour de cassation du 26 mars 2019 juge que « les personnes se trouvant dans des conditions semblables et poursuivies pour les mêmes infractions doivent être jugées selon les mêmes règles ».

En conséquence, la plus haute juridiction française a cassé une condamnation pour alcoolémie au motif que la marge d’erreur de l’éthylomètre n’avait pas été appliquée.

« C’est un arrêt qui fait date et qui bouleverse pas mal de choses […] ce revirement de jurisprudence modifie le barème des sanctions » – Maître Remy Josseaume avocat de l’automobiliste

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Tout comme pour la marge d’erreur des excès de vitesse, les juges ont estimé qu’une marge d’erreur doit s’appliquer aux éthylomètres qui mesurent l’alcoolémie dans l’air expiré en mg/L d’air. Ce n’est pas une tolérance, c’est une marge technique du fait que les éthylomètres ne sont pas parfaits tout comme les radars automatiques.

Valeur de la marge d’erreur

Ces marges d’erreurs pour l’alcool au volant sont :

  • 0,032 mg/l pour les concentrations dans l’air inférieures à 0,4 mg/l ;
  • 8 % de la valeur mesurée pour les concentrations supérieures ou égales à 0,4 mg/l et inférieures ou égales à 2 mg/l ;
  • 30 % de la valeur mesurée pour les concentrations supérieures à 2 mg/l.

Le taux d’alcoolémie en pratique avec la marge d’erreur

En pratique, lorsque cette décision sera répercutée par le ministère de l’Intérieur sur le terrain les taux d’alcoolémie contraventionnels et délictuels dans l’air seront de :

Cette marge d’erreur ne concerne que les éthylomètres et ne modifie pas le taux d’alcool limite mesuré dans le sang qui reste à 0,5 g/L de sang pour la contravention et 0,8 g/L de sang pour le délit (environ 3 verres).

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (5)

  • Avatar for Duchounet
    Duchounet Reply

    Mais à qui faut-il s’adresser pour requalifier le délit en contravention ?

    30 mars 2019 at 9 h 36 min
  • Avatar for Yoan
    Yoan Reply

    Bonjour je me suis fait contrôler avec un taux de 0.44 d air expiré mon permis est en rétention qu’est ce je risque?

    13 octobre 2019 at 20 h 06 min
    • Avatar for Elodie
      Elodie Reply

      Bonjour Yoan, votre taux d’alcool étant supérieur à 0.4mg/L d’air, vous allez perdre 6 points sur votre permis et probablement avoir une suspension administrative du permis. Vous pouvez consulter les sanctions pour délit d’alcoolémie.

      15 octobre 2019 at 14 h 08 min
  • Avatar for Nicolas
    Nicolas Reply

    Bonjour je me suis fait contrôler avec un taux de 0,31mg/l ramener a 0,27mg/l. Or, au vu de votre article, il faut etre a 0,28mg/l pour que cela soit considéré comme une contravention?

    7 novembre 2019 at 14 h 20 min
  • Avatar for lassus
    lassus Reply

    je viens d’ être condamné pour récidive alcoolique, pour 0.42 sans marge d’ erreur, ni avec le 2ème passage (15 mn). Erreur abusive ou pas? Je reconnais l’ infraction.

    5 décembre 2019 at 18 h 17 min

Répondre à Nicolas Annuler la réponse

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.