logo blog LegiPermis

Prime à la casse doublée en 2019 avec les constructeurs ?

doublement de la prime à la casse en 2019 - surprime constructeur
Prime à la casse doublée en 2019 avec les constructeurs ?
Mis à jour le 14/11/2018.

Le gouvernement entend prendre les devants des manifestations du 17 novembre 2018 et souhaite aller plus loin avec la prime à la casse. Dés 2019, les constructeurs auto sont d’accord pour un effort coordonné pour une surprime en plus de la prime à la conversion déjà accordée par l’Etat.

MAJ 14/11/2018 : Edouard a philippe a annoncé le doublement de la prime à la conversion gouvernementale pour les 20% de français les plus modestes. Pour l’achat d’une voiture essence ou diesel, d’occasion ou neuve, cette prime sera donc de 4000€. La surprime constructeur auto viendra donc en plus de cette « super prime » gouvernementale.

Doubler la prime à la casse

Pour le ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, il y a une urgence à «sortir du tout-pétrole». «Il faut accélérer le renouvellement du parc automobile pour avoir des véhicules qui consomment moins» a déclaré le ministre dans une interview accordée au Parisien le 31 octobre dernier.

Afin de répondre au moins partiellement au mécontentement des automobilistes, notamment par l’intermédiaire d’une pétition qui rassemble près de 700 000 signataires (au 02/11), les constructeurs auto sont prêts à travailler à un doublement de la prime à la casse dés 2019.

Prime à la conversion : un enjeu écologique majeur

Pour rappel, la prime à la casse gouvernementale est limitée à 2500€ mais a déjà évolué pour les non-imposables en 2019 pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride qu’il soit neuf ou d’occasion (maj elle sera même doublée pour 20% des français les plus modestes à partir du 1er janvier).

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Avec cette surprime constructeur, la prime pourra aller jusqu’à 5000 euros dans certains cas. En revanche, le gouvernement n’entend pas faire baisser le prix de l’essence au travers d’une baisse de la fiscalité des énergies carbonées conformément aux engagements de la France dans ce domaine.

MAJ : avec la super prime de l’Etat qui va doubler la prime à la casse, difficile d’imaginer un doublement de la part des constructeurs. Il faut donc tabler sur un complément qui viendra en plus.

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a confirmé «vouloir accompagner les Français qui veulent changer de véhicule». Néanmoins, aucun «changement de fiscalité du gouvernement» n’est en vue.

Selon l’Observatoire climat-énergie, la France a émis 6,7% de gaz à effet de serre en trop l’année dernière par rapport aux objectifs de l’Accord de Paris. Un accord qui cible tout particulièrement le Diesel. Rappelons à ce titre qu’en 2024, tous les moteurs diesel seront interdits à Paris et que la fin de l’essence et du diesel est programmé pour 2040.

Une réflexion est clairement à mener pour faire cohabiter des enjeux contradictoires. Alors que de nombreux français ne peuvent se passer de leur voiture pour aller travailler et qu’ils n’ont pas les moyens de changer de voiture, l’on se doit de rappeler que la pollution tue et tuera de plus en plus. D’après une étude de l’agence Santé publique, parue en 2016, on estime à au moins 48 000 le nombre de morts par an imputable à la pollution aux particules fines.

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.