logo blog LegiPermis

Sécurité routière : un plan présenté par Emmanuel Macron en Octobre

nouveau plan sécurité routière annoncé en octobre 2017
Sécurité routière : un plan présenté par Emmanuel Macron en Octobre

Après trois années consécutives de hausse de la mortalité routière en France avec notamment +0,2% en 2016 avec 3469 morts, le temps de la réaction est semble-t-il arrivé. Pour le nouveau président de la République Emmanuel Macron, ces chiffres « ne sont pas bons » et il faut agir vite. Un nouveau plan d’action contre les accidents sera présenté en octobre 2017. Quelle sera la direction prise par le nouveau gouvernement d’Édouard Philippe ? Rupture ou continuité ?

Les propositions des associations

40 millions d’automobilistes

En matière de sécurité routière, chacun a son mot à dire et les avis parfois divergent.

Dernièrement la très active association 40 Millions d’Automobilistes a présenté un livre blanc pour réduire à court terme le nombre d’accident par deux sur la route. On retrouve parmi ses propositions :

  • Alcool et stupéfiants : la multiplication des actions de sensibilisation et de prévention à proximité des boites de nuit ainsi qu’une meilleur application de la loi concernant la mise en place d’EAD (Ethylotest Anti-Démarrage).
  • Excès de vitesse : alors que la grande majorité des dépassements de vitesse sont « petits », l’association demande de revoir le barème des sanctions des excès de vitesse. Typiquement, il s’agirait d’abandonner le retrait de point sur le permis pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h hors agglomération. L’association insiste aussi sur l’augmentation de la marge de tolérance technique appliquée au radar fixes et mobiles. Enfin l’association voudrait aussi abandonner la délégation à des sociétés privées du contrôle radar mobile, une mesure récemment testée en Normandie.
  • Acuité visuelle : l’association demande un examen de contrôle de la vue avant de passer le permis à renouveler tous les 15 ans.
  • Alternative à la sanction : il s’agit de proposer au contrevenant un stage de sensibilisation à la sécurité routière en lien avec l’infraction commise.

Les associations de lutte contre l’insécurité routière

Les associations de lutte contre l’insécurité routière ont une approche dans la lignée des mesures prises lors de ces dernières années par les différents gouvernements successifs.

Chantal Perrichon de la Ligue Contre la Violence Routière veut par exemple abaisser la vitesse à 80 km/h sur certaines routes, une mesure qui est déjà en expérimentation depuis 2015 sur trois routes.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention routière, demande le droit à la déconnexion pour les trajets professionnels pour lutter contre le téléphone au volant.

De son côté Jacques Robin, expert en accidentologie, estime que les « distracteurs – téléphones portables, voyants toujours plus nombreux sur les tableaux de bord, applications […] obligent à quitter la route des yeux pendant trois secondes. Les collisions frontales ont monté en flèche depuis deux ou trois ans. » La priorité reste pour lui la prévention auprès des 18-30 ans.

Les premières pistes de la feuille de route gouvernementale

Selon la feuille de route du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, le gouvernement veut « renforcer la qualité du système de sanctions ». Sont évoqués : la vidéo-verbalisation, les kits de détection de l’usage de produits stupéfiants, la « refonte de la stratégie radars en ayant recours à des leurres » et la privatisation des contrôles radars (déjà en place en Normandie avant d’être étendues à d’autres régions). D’autres pistes de réflexions sont envisagées, comme une évolution des règles de limitation de la vitesse ou la législation concernant les voitures autonomes.

Des mesures qui viendront renforcer les nouvelles règles du 1er juillet 2015 (alcool jeune conducteur abaissé à 0,2g, interdiction des oreillettes) et du CISR d’octobre 2015 (22 mesures du 02/10/2015). Rendez-vous courant du mois d’octobre pour y voir plus clair.

 

 

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaire (1)

  • Jérôme Renault Reply

    Sachant que tout les nouveaux véhicules et meme les autoradios de 2eme monte sont équipés du bluetooth pour le téléphone, qu’il suffit de dire « dis siri » ou « ok google » pour envoyer oralement un sms avec n’importe quel smartphone, mes principaux distracteurs au volant sont mes enfants. Bientot, le conducteur aura l’interdiction de se trouver seul à bord d’un véhicule avec des enfants en bas ages…
    Quel parent n’a t’il jamais quitté la route des yeux pour regarder avec insistance dans le petit miroir dédié à la surveillance des enfants quand il y en a un, ou n’a t’il pas carrément reglé son retro principal sur eux voir pire, c’est retourné pour voir ou était le doudoud tombé?
    Je veux bien croire que le téléphone soit distrayant, tout comme les nouvelles tablettes intégrées, mais en général, ces distractions sont tres proche voir dans le champs de vision…..
    Alors quand en plus on vient me dire qu’il va falloir rouler à 80 sachant que 90 c’est déja à peine suffisant pour dépasser un camping car se prélassant ou un poid lourd, je me dis que heureusement que par chez moi, il y a beaucoup de voies express à 110, mais je me dis surtout qu’on nous prend pour des c….

    9 janvier 2018 at 12 h 13 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.