logo blog LegiPermis

Prêt de voiture et assurance auto

Prêter sa voiture et assurance auto
Prêt de voiture et assurance auto
Mis à jour le 01/06/2020.

Prêter sa voiture à un son enfant, un membre de sa famille ou un ami est une chose courante. Pourtant, il convient de s’interroger si votre assurance auto prend en charge les conducteurs occasionnels. Une question dont vous aurez la réponse notamment en ce qui concerne les garanties optionnelles lors de la simulation de votre devis d’assurance. Si la plupart des contrats d’assurance auto autorisent le prêt de l’automobile, il convient de bien lire avec attention son contrat et de vérifier la réalité des conditions de garanties lorsque l’on calcule le tarif de son assurance auto. En prêtant votre voiture, vous engagez votre responsabilité et les garanties du contrat peuvent être limitées en cas de sinistre: accident ou vol.

Contrat avec conducteur exclusif

Certains contrats d’assurance moins cher contiennent une clause d’exclusivité. L’assuré s’engage dans ce cas à être le seul à conduire le véhicule. L’interdiction est totale. Si cette règle est souvent appliquée à des voitures de sport ou très haut de gamme, elle peut néanmoins être aménagée avec des exceptions pour un conjoint ou encore un enfant.

Contrat avec possibilité de prêter la voiture

Dans la plupart des contrats d’assurance auto, les conditions du prêt de volant sont exprimés dans une clause autorisant l’assuré à prêter sa voiture. Ce prêt doit être exceptionnel, de courte durée et strictement privé. En cas d’accident responsable, la garantie responsabilité civile s’applique, par contre les préjudices du conducteur ne seront pas pris en charge dans la globalité.

Conseil : Si un prêt devient plus régulier, il faut contacter votre assureur afin d’ajouter votre enfant, votre conjoint ou votre ami en tant que conducteur secondaire. Chez certaines assurances, la prime n’augmentera que pour un jeune conducteur et le principe du bonus-malus sera conservé indépendamment pour chacun des conducteur.

Différentes autorisations de prêt de volant :

  • Prêt autorisé sans restriction, ni majoration de franchise en cas d’accident,
  • Prêt autorisé avec majoration de franchise en cas d’accident,
  • Prêt autorisé pour les jeunes conducteurs,
  • Prêt autorisé qu’aux seuls membres de la famille.

Prêter sa voiture à une personne sans permis valide

Avant de prêter le volant à quelqu’un, il faut vous assurer que cette personne possède bien un permis valide avec 12 points. Après un retrait de permis et en cas d’accident responsable, l’indemnisation sera refusée.

Passer le volant et contrat d’assurance

Vous avez trop bu, et ne pouvez prendre le volant. Passer le volant à un conducteur sobre c’est bien mais sachez que la situation est identique, il s’agit d’un prêt auto.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.