logo blog LegiPermis

Boite noire auto, repérer les bons et mauvais conducteurs

boite noire auto, repérer les mauvais conducteurs en France
Boite noire auto, repérer les bons et mauvais conducteurs

Les boites noires dans les voitures pourraient bientôt faire leur apparition à la manière de ce que l’on trouve déjà dans les avions. Aux Etats-Unis, ce système a été introduit au début des années 2000 et la majorité des véhicules neufs en sont déjà équipés. Il aurait permis selon les autorités de réduire de 20% en 5 ans le nombre d’accidents de la route.

Qu’enregistre la boite noire dans l’auto ?

La boite noire enregistre de nombreuses informations capitales notamment lors d’un accident de la route. Les données quelques secondes avant et après un accident sont souvent très révélatrices de la nature du sinistre. Savoir qui a tort et qui a raison quand il n’y a pas de témoin pour une compagnie d’assurance par exemple. Mais pas que. La responsabilité pénale serait au centre des questions puisqu’aux Etats-Unis ce sont les forces de Police qui sont chargées d’analyser les données des boites noires.

La boite noire enregistre la vitesse, le régime du moteur, l’accélération, l’importance du freinage ainsi que le moment où les airbags se sont ouverts. Il permet de savoir aussi si le chauffeur avait mis sa ceinture ou pas. Elle pourrait aussi analyser le nombre de kilomètres parcouru, avoir la position GPS du véhicule à chaque instant et voir si vous respectez les temps d’arrêt recommandés pour les grandes distances. Enfin, il serait possible de déterminer votre style de conduite : écologique, brutale, urbaine ou rurale, des paramètres importants pour déterminer le tarif d’une assurance auto.

Par contre, il n’y a ni son, ni image, on ne sait pas par conséquent si le conducteur était au téléphone au moment d’un accident par exemple.

L’arrivée en Europe, des questions sur la vie privée

L’Angleterre et l’Italie sont les 2 pays les plus à la pointe au sujet des boites noires dans les autos. En Belgique la question se pose de plus en plus. La seule barrière, c’est que les compagnies d’assurances doivent trouver un accord avec la commission de la protection de la vie privée explique Benoît Godart, porte-parole de l’IBSR.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Rappelons aussi que le dispositif eCall (dispositif d’appel automatique des secours) sera obligatoire dans l’UE en 2018. Ce dispositif utilisera déjà des capteurs et la position GPS. Il ne faudrait pas faire doublon.

Un contrat d’assurance qui vous correspond

Un avantage potentiel de cette mesure si on met de coté la question de la vie privée est la modulation des primes d’assurances qui se baseraient non pas sur un profil général, mais sur une analyse personnalisée de vos habitudes de conduite. Evidemment la première année, il faudrait d’abord conduire pour savoir quel conducteur vous êtes. Bien entendu, certaines trouveront peut-être le moyen de pirater le système pour se faire passer pour des conducteurs prudents alors que ce sont de vrais dangers de la route. Toujours est-il que les associations de sécurité routière et les compagnies d’assurances belges sont plutôt favorables à cette mesure.

A quand en France ? Pas certains que cette mesure soit bien appréciée de la population.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.