logo blog LegiPermis

Problèmes de santé en voiture 2/3 des français concernés

Santé sur la route sondage été 2015
Problèmes de santé en voiture 2/3 des français concernés

Mené en commun par l’association prévention routière ainsi que le laboratoire MSD, un sondage révèle quelques chiffres inquiétants quant à l’état de santé des français au volant. On parle souvent d’excès de vitesse, de téléphone au volant, d’alcoolémie et de stupéfiants mais plus rarement de médicaments et de maladie alors que la question est bien réelle à l’heure de la remise en cause de la politique de sécurité routière.

2/3 des français concernés

Deux français sur trois déclarent avoir déjà eu un problème de santé au volant durant les deux dernières années. Dans cet échantillon, ils sont même 20% à déclarer avoir évité un accident de la route de justesse. Le principaux « symptômes » invoqués par les conducteurs de l’hexagone sont :

  • un manque de concentration : 41%
  • des problèmes de vue : 33%
  • des difficultés à apprécier les distances : 22%
  • des palpitations cardiaques : 20%
  • engourdissement et tremblements : 19%

Les raisons de ces chiffres

Ces chiffres sont plutôt alarmants lorsque l’on considère les efforts qui sont mis en place actuellement dans la politique générale de sécurité routière. Les raisons de ces problèmes de santé sont toujours d’après ce sondage :

  • Le manque de sommeil dans 77% des cas. Nous avions vu à ce sujet, qu’un test salivaire détecteur de fatigue était à l’étude pour la fin d’année. Il existe aussi des dispositifs connectés comme Stopsleep pour détecter l’endormissement du conducteur sur la route.
  • Le stress pour 54% d’entres eux, ce facteur est d’ailleurs largement à combiner avec le manque de sommeil.
  • Un problème de santé non traité serait l’explication dans 16% des cas.
  • La prise de médicament pour 16% des français. Rappelons à ce sujet que l’alcool et les médicaments ne font pas ménage notamment avec les médicaments de la classe des benzodiazépines.

Ces chiffres révèlent enfin la pauvreté voire l’absence de suivi médical des conducteurs en France. Ils sont ainsi près de 70% à déclarer qu’ils n’ont jamais parlé de ces problèmes à un médecin. Des mesures ont été prises notamment en ce qui concerne la réduction des contresens sur l’autoroute. Dans le cadre des 26 mesures de sécurité routière annoncées par le ministère de l’intérieur en début d’année, de nouveaux panneaux sens interdits sur fond jaune ont été déployés à l’entrée des bretelles d’autoroutes afin d’éviter les contresens.

Serait-il temps de prévoir d’autres tests pour détecter les excès d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs ?

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture
Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.