logo blog LegiPermis

A moto, prévoir l’imprévisible est vital

moto anticiper conseils
A moto, prévoir l’imprévisible est vital

Article rédigé par Mika Roux du Journal des motards.

On peut nous rabattre les oreilles avec les excès de vitesse, mais la bonne vitesse n’est pas forcément celle donnée sur un panneau et décidée au fond d’un bureau sans l’expérience du terrain. La bonne allure est celle appropriée à l’état de la route et aux conditions climatiques, on peut rouler sans risque sur une double voie un matin à 130 au lieu des 90 que l’on voit parfois, tout comme certains jours aux heures de pointe et sous une mauvaise météo on se sentira plus à l’aise à 70.

Mais le principal est, pour un motard, l’anticipation

Si l’on veut avoir une chance de sauver ses fesses, il faut toujours penser au pire, au conducteur dans ses pensées qui même si il a vu la voiture qui est devant nous à 15 mètres ne va pas nous voir une fois sur deux. On peut rouler à 30km/h en ville ça n’empêchera pas le carton si l’on roule le nez en l’air en pensant que rien ne peut nous arriver à cette allure.

Qui peut dire la surprise qui va l’attendre, entre la ménagère sous antidépresseur, le chauffeur livreur pressé au téléphone, la personne âgée et sa vue défaillante, quel motard bien concentré et vigilant peut prévoir le comportement des ces usagers de la route ?

Dans cette vidéo, vous comprendrez mieux le genre de situation que l’on peut retrouver à moto :

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Aucun, que ce soit à 40 ou à 90 km/h si l’un d’entre eux est absorbé par ses préoccupations et se met à tourner sans clignotant sans jeter un coups d’oeil dans son rétroviseur, ou encore aveuglé par le soleil. Bien souvent l’automobiliste cherchant instinctivement la voiture plutôt que le 2 roues. C’est le moment où les motards doivent avoir une bonne étoile, un bon équipement et de sacrés réflexes.

Qui peut prévoir selon la saison, le blé sur la route, le raisin des vendanges et autres joies de la DDE trop souvent occupée à poser des pansements de graviers sur la voirie plutôt que de penser sécurité de tous les usagers de la route.
Chaque motard connaît dans sa vie ses moments de frayeur.

Les règles de bases, nos conseils

Franchissement d’une intersection

Plus de 60 % des accidents entre une voiture et une moto se produisent à une intersection. Ralentissez toujours même si vous avez la priorité. Les automobilistes ont du mal à percevoir les deux-roues et à estimer leur vitesse. Comme dit précédemment ils cherchent une voiture pas une moto donc tenez vous prêt à vous arrêter.

Virage

Attention aux excès de confiance et à votre vitesse en abordant les virages. Ne prenez jamais un virage trop près de l’accotement. Une modification de l’adhérence (gravillons, tâche d’huile sur la chaussée…) pourrait vous faire chuter et la force centrifuge vous entraîner vers l’extérieur du virage, la glissade avec un bon équipement est rarement grave, c’est l’obstacle qui va vous arrêter qui va faire mal.

Bouchon et ralentissement

Les remontées de file sont d’autant plus dangereuses que l’automobiliste ne s’attend pas à être dépassé et peut se rabattre ou se mettre sur la file de gauche pour changer de direction sans utiliser son clignotant et sans s’être assuré qu’il peut le faire sans couper votre trajectoire.
N’hésitez pas à faire quelques appels de phare pour tenter d’attirer leur attention, et ne faites pas l’erreur de mettre les feux de route (plein phare) car il sera plus difficile d’évaluer votre distance pour les autres en jetant un œil dans le rétro.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaire (1)

  • Avatar for Jeremy
    Jeremy Reply

    Jusqu’à présent je m’en suis toujours bien sorti avec le scooter en prévenant quelques comportements débiles dans les ronds point ou des conneries comme la vidéo.

    En revanche je n’avais jamais pensé à cette histoire de tache d’huile ou de gravier qui peut faire dévier le deux roues. Je ferais plus attention dorénavant et surtout, il faut absolument que je m’achète un équipement pour éviter de me déchirer (c’est le terme) en cas de chute !

    26 mai 2015 at 10 h 07 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.