logo blog LegiPermis

Un test salivaire pour détecter la fatigue au volant

test salive pour détecter la fatigue au volant
Un test salivaire pour détecter la fatigue au volant

La somnolence au volant est la première cause de mortalité sur autoroute et serait responsable de plus du tiers des accidents de la route. Nous avions déjà évoqué les nouveaux tests salivaires pour détecter le cannabis, aujourd’hui il est question de la même procédure pour détecter les conducteurs trop fatigués. On pense notamment aux poids lourds. On parle des premières expérimentations pour la fin 2015.

Le centre du sommeil et de la vigilance au service de la sécurité routière

Les chercheurs du centre du sommeil et de la vigilance de l’hôtel dieu, pour le compte de l’entreprise Vinci Autoroutes, ont développé un test salivaire qui permettrait de détecter les conducteurs trop fatigués pour conduire. Fonctionnant à la manière d’un éthylotest, le test est constitué d’une languette qui détecte sur la langue les indicateurs physiologiques relatifs à la privation de sommeil. Le verdict est en revanche un peu plus long que pour l’alcool, puisqu’il faudra attendre bien 10 minutes pour avoir le résultat. Il faudra oublier donc pour l’instant, les contrôles en masse du soir.

La moitié des français conduisent en étant trop fatigués

D’après un sondage sur les habitudes des conducteurs français mené fin 2014, ils sont 47% à déclarer conduire souvent en étant trop fatigué. Pression sociale, stress lié au travail, multiplication des activités, il existe de nombreuses causes à la fatigue. Ce genre de test, si sa fiabilité était prouvée, jetterait un véritable pavé dans la marre surtout si on considère les autres facteurs combinatoires comme la prise de médicaments ou encore l’utilisation du téléphone au volant, une infraction dans la ligne de mire dans la politique de sécurité routière.

Quels sont les signes de la fatigue au volant ?

Quelques symptômes doivent vous alarmer et vous engager à faire une pause ou tout simplement vous reposer :

  • Vous avez les jambes lourdes, sur autoroute particulièrement elles restent statiques.
  • Vous éprouvez le besoin de changer de position très souvent, votre dos et votre nuque sont raides.
  • Vous avez les yeux qui piquent, vos paupières sont lourdes, là il faut vous arrêter !
  • Vous n’arrivez pas à conserver votre voie, vous constatez que vous faites des écarts réguliers dans votre trajectoire, pareil il faut vous arrêter!

Cette mesure, si sa fiabilité était prouvée, pourrait apparaître comme un remède aux horaires excessifs de nombreux transporteurs poids lourds et plus généralement pour tous les véhicules sur autoroute.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

 

Crédit photo : Antoine, photo modifiée

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.