logo blog LegiPermis

Sanctions pour rouler sur la voie réservée aux taxis sur l’A1

Voie réservée aux taxis aéroports Roissy
Sanctions pour rouler sur la voie réservée aux taxis sur l’A1
Mis à jour le 19/08/2015.

Une partie de l’autoroute A1 reliant l’aéroport de Roissy à Paris est depuis la date du mercredi 29 avril 2015 réservée aux bus et aux taxis dans la tranche horaire de 6 heures 30 à 10h du matin le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi (les jours de semaine) en dehors de la période estivale. L’objectif  affiché est de réduire le temps de trajet de l’aéroport à Paris de 8 minutes ainsi que de rendre plus compétitif les taxis parisiens.

Comment s’applique cette mesure ?

Il s’agit d’un tronçon de 5km sur l’autoroute A1 dans le sens Province-Paris sur la voie de gauche de 6h30 à 10h en semaine entre la Courneuve et le Stade de France avant l’entrée dans le tunnel du Landy. L’obligation pour les automobilistes est donc la suivante : il faut laisser passer les véhicules prioritaires et ne pas rouler sur la voie de gauche durant ces horaires. A noter qu’un dispositif similaire sera appliqué prochainement sur l’autoroute A6 pour ce qui est de l’aéroport d’Orly.

Enfin, le dispositif pourra levé en cas de fermetures de voies imputables à des phénomènes exceptionnels comme des accidents ou des travaux.

Qui peut rouler sur cette voie réservée ?

Les taxis équipés de borne lumineuse ainsi que les lignes de bus 252, 350 et le Roissy-Bus, les services de transports de personnes à mobilité réduite du réseau PAM et les lignes de cars assurant la liaison de l’aéroport pourront rouler sur cette voie durant les heures ainsi désignées. Les VTC ne pourront pas emprunter cette voie, la mesure étant réclamée par les taxis auprès du ministère des transports de longue date. Elle constitue en quelque sorte une contrepartie.

Des véhicules autorisés auxquels s’ajoutent bien évidemment tous les transports d’urgence.

Quelle est l’amende lorsque l’on roule sur cette voie réservée ?

La sanction prévue pour tout véhicule empruntant cette voie dans les horaires alloués aux taxis et aux bus sera passible d’une contravention de 135€, traité comme tout autre PV de flash de radar automatique. Le mesure sera contrôlée par un dispositif vidéo automatique composé de 3 caméras qui identifieront les plaques d’immatriculation à la manière des contrôles vidéos dans les couloirs de bus à Paris.

Néanmoins dans un premier temps c’est l’approche pédagogique qui sera privilégiée avec une tolérance durant les 2 premiers mois (aucune date précise n’est donnée). Des panneaux lumineux sont installés à l’entrée du tronçon, ils permettent aux usagers de la route d’être informés du début et de la fin de la zone.

 

Crédit photo : Citizen59, photo modifiée.

Commentaires (2)

  • Avatar
    David Reply

    Ma taxe d’habitation sert bien à financer la totalité des 3 voies de l’A1 et pas seulement 2. Moi aussi je vais travailler le matin. Encore les taxis qui font la pluie et le beau temps en faisant pression sur des élus chèrements payés à prendre des décisions qui ne les impactent pas.

    12 mai 2017 at 20 h 08 min
  • Avatar
    Bisson Reply

    Bonjour,

    Où peut-on accéder au rapport technique d’évaluation de cette mesure ?

    cdlt

    6 octobre 2018 at 15 h 43 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.