logo blog LegiPermis

Contrôle vidéo des infractions à Paris

vidéo verbalisation Caméra vidéo à paris liste des rues
Contrôle vidéo des infractions à Paris
Mis à jour le 25/08/2015.

A Paris comme dans toutes les grandes villes « pressées », les infractions au code de la route sont légions. Depuis le 1er Avril 2013, 13 zones routières sont contrôlées par des caméras vidéo afin de constater des infractions sur des axes très accidentogènes ou très souvent bouchés. A partir de la date du 11 mai 2015, c’est 34 nouveaux axes de Paris qui devraient être concernés par cette « vidéo-verbalisation », insistant particulièrement sur la surveillance des couloirs de bus. Quelle est la liste des rues touchées par cette mesure ? Quelles sont les infractions qui sont relevées ?

Les endroits déjà surveillés

Depuis le 1er Avril 2013, les axes contrôlés par des caméras vidéos sont :

  • L’avenue des Champs Elysées
  • La rue Rivoli
  • La rue Vaugirard
  • La rue Max-Dormoy
  • Le quai Anatole France
  • L’avenue de l’Opéra
  • L’avenue du Général Leclerc
  • L’avenue Jean-Jaurès
  • L’avenue de Clichy
  • Le boulevard Saint-Germain
  • Le boulevard Saint-Denis
  • Le boulevard Montmartre
  • Le boulevard Poissonnière
  • Le boulevard Barbès
  • Le boulevard Sébastopol
  • La place Saint-Augustin

A partir du 11 mai 2015

Ces nouvelles zones seront surveillées afin de constater des infractions par vidéo :

  • Le boulevard de la Madeleine : 1er et 9e arrondissement
  • Le boulevard des Capucines : 2e et 9e arrondissement
  • Le boulevard des Italiens : 2e et 9e arrondissement
  • La place de la République : 3e, 10e et 11e arrondissement
  • La rue Saint Antoine : 4e arrondissement
  • Le boulevard de Port Royal : 5e, 13e et 14e arrondissement
  • Le boulevard du Montparnasse : 5e, 6e, 7e, 14e et 15e arrondissement
  • Le boulevard des Invalides : 7e arrondissement
  • L’avenue de Friedland : 8e arrondissement
  • La rue Royale : 8e arrondissement
  • Le boulevard Haussmann : 8e et 9e arrondissement
  • L’avenue Winston-Churchill : 8e arrondissement
  • La rue Lafayette : 9e et 10e arrondissement
  • Le boulevard de Clichy : 9e et 18e arrondissement
  • Le boulevard de Rochechouart : 9e et 18e arrondissement
  • Le boulevard de Magenta : 10e arrondissement
  • La rue du Faubourg Saint Martin : 10e arrondissement
  • Le boulevard de la Chapelle : 10e et 18e arrondissement
  • Le boulevard de Strasbourg : 10e arrondissement
  • Le boulevard Voltaire : 11e arrondissement
  • La rue du Faubourg Saint Antoine : 11e et 12e arrondissement
  • La place d’Italie : 13e arrondissement
  • La place Valhubert : 13e arrondissement
  • Le boulevard Saint Marcel : 13e arrondissement
  • L’avenue d’Italie : 13e arrondissement
  • Le boulevard de l’Hôpital : 13e arrondissement
  • L’avenue Denfert Rochereau : 14e arrondissement
  • La place Denfert Rochereau : 14e arrondissement
  • Le boulevard de Grenelle : 15e arrondissement
  • La place de la Porte Maillot : 16e arrondissement
  • L’avenue de Versailles : 16e arrondissement
  • La Porte de Saint Cloud : 16e arrondissement
  • L’avenue de Saint Ouen : 17e et 18e arrondissement
  • Le boulevard Macdonald : 19e arrondissement
  • L’avenue de Flandre : 19e arrondissement
  • Le boulevard Davout : 20e arrondissement

Quelles sont les infractions que contrôlées par la vidéo ?

Les infractions contrôlées par la vidéo sont :

  • Les plus graves comme le fait de griller un feu rouge.
  • Les infractions qui posent problème en terme d’engorgement du trafic comme le stationnement sur les voies de bus ou en double file.

Un dispositif déjà expérimenté dans d’autres villes de France

Ce dispositif de « vidéoverbalisation » a déjà été expérimenté dans plusieurs villes de France : Marseille, Nice, Aix-en-Provence, Chartres, Saint-Mandé, Puteaux et Asnières-sur-Seine. Depuis la mise en place des 125 caméras en 2013 sur le réseau parisien, les usagers de la route ont déjà été flashés 61.465 fois.

 

Crédit photo : Jean-François Gornet, photo modifiée.

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.