logo blog LegiPermis

Mauvais bilan en matière de sécurité routière en février 2015

mortalité routière février 2015
Mauvais bilan en matière de sécurité routière en février 2015

On avait déjà eu une première augmentation de la mortalité routière en janvier 2015 avec +12%, le tendance se confirme malheureusement encore une fois en février avec une hausse du nombre de morts de +6,7%. On ne peut néanmoins pas encore donner de conclusions quand à la pertinence des 26 mesures annoncées par le ministre de l’intérieur car elles ne sont pas encore entrée en vigueur pour la plupart d’entres elles.

Les statistiques dans le détail

En février 2015, voici les chiffres dans le détail :

  • 240 morts contre 224 en 2014. ( +6,7%)
  • 3695 accidents corporels contre 4079 en 2014 ( -9,4%)
  • 4631 blessés contre 5074 en 2014 ( -8,4%)
  • 1685 personnes hospitalisées contre 1713 en 2014 ( -1,6%)

On peut le voir les chiffres sont contrastés et ne sont pas homogènes non plus comme en témoigne la déclaration de l’observatoire national de la sécurité routière (ONSR).

« Cette hausse concerne principalement les automobilistes, les cyclistes et les piétons. En revanche, la mortalité des usagers à moto semble se stabiliser ces derniers mois alors que celle des cyclomotoristes (utilisateurs d’un deux-roues motorisé, dont la cylindrée n’excède pas 50 cm3) renoue avec la baisse. »

Les radars automatiques ne suffisent plus

Lutter contre les excès de vitesse est quelque chose d’important, car on le sait la vitesse est un facteur aggravant pour tous les accidents de la route. Néanmoins, de nouveaux fronts s’ouvrent pour la sécurité routière. L’usage du smartphone au volant et et les stupéfiants sont deux fléaux qui touchent de nouvelles générations de conducteurs. Il va être très difficile de créer des radars automatiques qui détecteront les conducteurs qui téléphoneront voir même utiliseront leur smartphone au volant pour envoyer un sms, aller sur internet ou chater sur Facebook. (voir « elle discute sur Facebook au volant, 3 enfants tués » )

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

smartphone au volant facebook

L’enjeu est la prise de conscience des automobilistes sur les dangers liés à ces nouveaux usages. L’arrivée des nouveaux dispositifs de voitures connectées à la Car Play ou Android auto pourraient aider à améliorer les choses avant l’hypothétique automobile autonome, mais elle n’est pas prêt d’arriver dans nos contrées si on prend en compte les variables technologiques, économiques et législatives.

La prise de conscience des automobilistes et donc l’acceptabilité des mesures de sécurité routière pour que le message passe restent les clés du problèmes

Crédit photo : Phil Jackson, photo modifiée.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.