Assurance auto pour conducteur malussé

Après des infractions routières comme l'alcool au volant ou les stupéfiants, avec un statut de jeune conducteur ou encore après de multiples sinistres, le malus auto dans le cadre du système bonus-malus est une majoration de cotisation pouvant aller jusqu'à +250%. Même si vous êtes un automobiliste malussé, l'assurance auto est obligatoire. Trouver le prix le moins cher risque de devenir alors difficile. Voici quelques conseils pour trouver le meilleur contrat correspondant à votre situation.

Assurance Auto
Comparer 60 contrats en 3 minutes
et bénéficiez de 45% d’économie.

Pourquoi le malus ?

Le malus représente votre historique de conducteur dans le cadre du système "réduction, majoration" plus communément appelé bonus-malus. Après de nombreux sinistres partiellement ou totalement responsables, le malus est une surprime pouvant aller jusqu'à une majoration de 250% de la prime de base (coefficient CRM de 3,50). Ce malus est recalculé chaque année en fonction de vos antécédants.

Trouver une assurance malus

L'assurance auto responsabilité civile est obligatoire pour tous les véhicules à moteur (article L211-1 du Code des assurances et article L324-1 Code de la route). Avec un malus élevé, certaines compagnies d'assurance auto vont même jusqu'à résilier le contrat de leurs assurés à cause d'un niveau de risque trop élevé.

Si vous êtes un conducteur malussé, il existe des contrats d'assurance auto malus spécialisé au meilleur prix. Pour trouver ce genre de prestation très spécifique il faut faire une simulation de devis en ligne afin de comparer rapidement toutes les solutions (les contrats évoluent avec le temps).

Les conseils pour payer moins

Bien évidemment, le choix du véhicule sera très important au moment du calcul du coût de l'assurance auto, il faut dans la mesure du possible éviter les voitures de sport ou de luxe et privilégier les modèles en dessous de 6CV fiscaux. Il faudra mettre sa voiture au parking plutôt que la garer dans la rue. La plupart du temps, une assurance auto conducteur maluséé sera une assurance au tiers et non tous risques.

Le temps de faire le bon choix, il est possible de prendre une assurance auto temporaire afin de bien réfléchir au bon contrat notamment en ce qui concerne les questions des franchises auto qui peuvent être un piège en cas d'accident de la route et/ou de dommage.

Assurance Auto
Comparer 60 contrats en 3 minutes
et bénéficiez de 45% d’économie.

Impossible d'assurer son véhicule ?

Si l'assurance refuse de vous couvrir, vous pouvez demander 2 exemplaires du formulaire de "proposition d'assurance" qu'il faut remplir et envoyer un exemplaire en lettre recommandée avec accusé de réception au siège social de la compagnie d'assurance. Il faudra joindre à votre courrier une copie de votre dernier relevé d'informations, ainsi qu'une photocopie de votre certificat d'immatriculation et de votre permis de conduire. L'assureur aura un délai de 45 jours pour vous faire parvenir un devis ou pour potentiellement confirmer son refus.

Si vous n'arrivez toujours pas à assurer votre voiture, il vous est alors possible, en tant que conducteur malusé, de saisir le Bureau Central de Tarification (BCT) après au moins 2 refus de compagnies d'assurance, ou en cas d'absence de réponse, dans un délai de 15 jours pour la garantie minimale (responsabilité civile). Le BCT pourra intervenir pour trouver un contrat responsabilité civile auprès d'un assureur. Le BCT fixe le montant de la cotisation. La décision est prise dans un délai d'environ 2 mois.

Il faut savoir que c'est à vous de désigner la compagnie d'assurance auprès de laquelle vous voulez souscrire et non le BCT.

De manière classique, les refus interviennent souvent dans les cas suivants :

  • Récidive de conduite en état d'ivresse ou de consommation de stupéfiants (THC cannabis, cocaïne, héroïne),
  • Pour les conducteurs de plus de 70 ans,
Mis à jour le 19/12/2016.