logo blog LegiPermis

Audi e-diesel : un carburant à base d’eau et d’air

e-diesel un carburant à base d'eau et d'air par Audi
Audi e-diesel : un carburant à base d’eau et d’air

Si Audi est principalement connue pour ces modèles de voiture haut de gamme à l’image de la R8, l’enseigne n’en demeure pas moins bien placée sur le terrain de l’innovation technologique orientée écologie. Nous l’avons vu fin 2014 avec l’A3 E-tron, un modèle hybride permettant de parcourir plus de 900km. Aujourd’hui, la marque allemande innove et lance un espoir dans la quête des énergies propres. Tenez-vous bien, un carburant à base d’eau et d’air compatible avec les moteurs diesel ni plus ni moins. Le bilan énergétique global du procédé serait comparable à celui d’un véhicule 100% électrique. Un nouveau feu de paille ou une avancée majeure ?

Utiliser le CO2 et l’eau comme source de carburant

Développé dans un laboratoire de recherche à Dresde en Allemagne en partenariat avec le spécialiste de combustible Sunfire, l’e-diesel n’aurait besoin que d’eau et de CO2 pour être fabriqué selon un procédé de fabrication en 3 étapes.

procédé de fabrication de l'e-diesel

source de l’image Audi

Le système a néanmoins besoin d’électricité pour fonctionner, Audi nous présente cette chaîne de production comme durable avec la présence d’éoliennes (et plus globalement d’énergies renouvelables) pour fournir l’énergie nécessaire à l’électrolyse génératrice d’hydrogène.

Si la ministre de l’Education et de la Recherche allemande Johan Wanka assure la communication en mettant 5  litres de ce fameux e-diesel dans son Audi A8 3.0 TDI pour la photo, aujourd’hui nous ne connaissons pas l’incidence technique d’un tel carburant dans nos moteurs diesel. Enfin, il faudra étudier la question centrale du coût de ce procédé, la marque allemande ne pouvant produire pour l’instant que 160 litres de son carburant écologique par jour. La prochaine étape serait fixée à 3000 litres par jour et on devrait en entendre de nouveau parler si le procédé est techniquement et économiquement viable avec de grands volumes.

Réutiliser le CO2 à grande échelle

L’autre enjeu, qui pourra paraître totalement illusoire et foncièrement naïf de prime abord, c’est la réutilisation du dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’air. La capture du CO2 à grande échelle est un peu une chimère pour les scientifiques. Il faudrait déjà replanter les nombreuses étendues de la forêt amazonienne pour prétendre à une telle ambition. Néanmoins l’entreprise Climeworks a développé une technologie de capture du CO2 qui fournit une partie du CO2 nécessaire à la synthèse du e-diesel. Peut-être que ce n’est qu’un argument afin d’équilibrer le bilan carbone du processus de fabrication. L’avenir le dira.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Les intentions d’Audi envers le Diesel, un carburant aujourd’hui très décrié (voir l’interdiction du diesel à Paris en 2020) sont louables et font partie d’un ensemble d’efforts de recherche global qu’a entrepris la marque allemande qu’il s’agisse : des voitures autonomes sans conducteurs, l’e-gasoline et l’e-ethanol.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.