logo blog LegiPermis

Interdiction des oreillettes sur la route le 1er juillet 2015

Interdiction des oreillettes sur la route le 1er juillet 2015

MAJ 04/04/2015 : Cette mesure devrait intervenir d’après le ministère de l’intérieur à la date du 1er juillet 2015.

La législation détaillée et les sanctions de l’usage de l’oreillette sur la route sont disponibles sur LegiPermis.

A la suite des mauvais chiffres de la sécurité routière annoncés par le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, de nombreuses mesures ont été annoncées mais une a particulièrement retenue notre attention ainsi que celle des français. C’est l’interdiction des oreillettes sans fil ou non et des écouteurs dans les voitures. L’objectif de moins de 2000 morts sur la route à l’horizon 2020 reste la priorité du gouvernement.

Une vigilance en baisse lorsque l’on téléphone avec des oreillettes

Jusqu’à présent seule l’utilisation du téléphone en main était interdite, mais cette règle est étendue maintenant aux oreillettes bluetooth ou avec fil. De nombreuses études ont montré que l’utilisation de ces écouteurs réduisait la vigilance des automobilistes de l’ordre de 30% à la différence d’une conversation avec un passager ou d’écouter la radio. L’aspect isolation semble être un facteur déterminant dans les études. L’effet corollaire d’une telle mesure est qu’il sera aussi interdit d’écouter de la musique avec un casque en voiture sous peine de subir la même sanction : une perte de 3 points ainsi qu’une amende forfaitaire de 135€. Pour repérer plus efficacement les contrevenants, une nouvelle réglementation sur les vitres teintées est prévue mais dont les contours sont encore à fixer.

Le kit main libre bluetooth qui diffusera la conversation sur les haut parleur de la voiture restera cependant lui encore autorisé.

Une utilisation massive du téléphone sur la route

Le smartphone au volant est un véritable fléau pour la sécurité routière. Une étude pour Axa a montré que 34 % des automobilistes français téléphonent en conduisant, contre 18 % en 2004. Les jeunes vont beaucoup plus loin avec 57 % des 18-25 ans qui utilisent leur smartphone au volant, pour parler ou lire des SMS. On rappellera que téléphoner au volant multiplie les risques d’accident par 3 avec le téléphone en main et qu’envoyer un SMS le multiplie par 23 ! Cette donnée est aussi valable pour un statut facebook ou twitter évidemment ou encore pire en faisant un selfie en voiture.

smartphone au volant

Comment vont faire certains taxis et autres professionnels

Si cette mauvaise habitude des français est clairement critiquable, la situation risque d’être bien mal prise par certaines professions déjà en proie à des bouleversements économiques et technologiques massifs. On pourra citer les taxis qui sont déjà en guerre contre Uber et qui maintenant doivent faire face à ces nouvelles mesures. Les français dans leur grande majorité semblent rejeter cette interdiction. A noter que les motards semblent plus apprécier et comprendre cette mesure, car ils sont souvent avec les piétons et les cyclistes, les principales victimes de ces mauvais comportements routiers.

sms au volant accident

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaires (11)

  • Olivier Reply

    Les kits mains-libres bluetooth intégrés aux casques moto, autrement appelés intercoms bluetooth, sont indispensables aux motards pour écouter les instructions de leur GPS (qui au demeurant peut-être un smartphone) sans quitter la route des yeux, pour échanger avec leur passager sans se contorsionner ni exagérément ralentir pour baisser le régime moteur.

    28 janvier 2015 at 16 h 30 min
  • berthou Reply

    Je suis formateur sur le risque routier en entreprise, comment faire l’épreuve en circulation ou je dois suivre une moto avec un système de radioguidage sans fil !

    5 février 2015 at 15 h 50 min
  • Alain Reply

    Rien n’interdit les intercoms:

    Nouvelle rédaction de l’article R.412-6-1 du code de la route,
    prévue à ce stade, dans l’attente de l’avis du Conseil d’État
    «L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est
    interdit.
    Est également interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout
    dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs
    de surdité.
    Les dispositions du deuxième alinéa ne sont pas applicables aux conducteurs des véhicules
    d’intérêt général prioritaire prévus à l’article R. 311-1, ni dans le cadre de l’enseignement de la
    conduite des cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur ou de l’examen
    du permis de conduire ces véhicules.
    Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de
    l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
    Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de
    conduire.»

    Pour résumer, seront interdits, tous les dispositifs tenus à la main, ou portés par l’oreille.
    Les intercoms étant intégrés au casque, ils ne seront pas concernés.

    19 juin 2015 at 12 h 50 min
  • cycloche Reply

    C’est clairement discriminatoire pour les vélos qui ne causent pourtant pas les mêmes accidents graves. Il existe des bonnets avec oreillettes bluetooth, est-ce qu’on y aura droit ? L’été ça va être super sous le soleil ! Il y a aussi des casques audio sans fil ouverts qui isolent moins de l’extérieur mais je doute que les forces de l’ordre fassent la distinction, tellement ce sera facile à repérer de loin par rapport à un automobiliste enfermé dans son habitacle insonorisé et la musique à fond. Beaucoup de flou encore dans cette loi qui met tout le monde dans le même panier alors qu’il faudrait encourager les transports doux.

    24 juin 2015 at 10 h 22 min
  • Martin Reply

    Ce n’est que pour faire du fric et nullement pour faire moins de mort.
    2000 morts ,lol
    Combien y a t’il de mort tous les ans a cause de la cigarette ?
    C’est pas pour ca qu’ils interdisent la cigarette

    24 juin 2015 at 20 h 03 min
  • romaric Reply

    nous tournons désespérément dans le ridicule le telephone a la main certes
    Que ce soit interdit en conduisant mais a ce moment là pourquoi on insite les constructeur de voiture à intégré dans les véhicules tous système de navigation et de téléphonie que ce soit porter à l oreille ou dans l habitacle d un véhicule l attention est la même !!
    Et pourquoi ne pas interdire l usage du gps qui est fixer sur le pare-brise !de toute manière tout est une histoire d argent et rien d autre et merci à toutes ces associations qui ne font qu’à envenimer les choses ce n est pas a faire pression sur des loi que ça fera revenir leur defun des morts y en aura toujours un coup c est la vitesse un cou c est l telephone ,et pour la vitesse pourquoi ne pas brider les voitures voilà une solution logique ,mais plus de vitesse c est plus d amande et voilà un bon coup de gueule et c est pas fini
    Salut

    27 juin 2015 at 14 h 43 min
  • GAIGNIERRE Reply

    Je roule en moto depuis des années avec des oreillettes
    Je m’en sert pour les instructions GPS de mon portable NOKIA
    J’ai aussi des livres audios, voir des fonds musicaux que j’écoute à niveau modéré.
    Jamais je ne téléphone, ni en voiture , ni en moto.

    Je vis très mal cette mesure interdisant mon oreillette
    C’est injuste que dans ma voiture, je puisse avoir le droit de mettre ma radio MP3 à fond et parler avec les passagers, alors qu’en moto je ne puisse pas écouter mon GPS ?

    Pourquoi un casque qui intégrerait un système Bluetooth intégré « autorisé » serait moins dangereux que mon oreillette sous mon casque intégral ?

    Sachant que l’alcool est responsable de tant de drames de la route pourquoi l’autorise t on encore au volant ? Y a t il des lobbies industriels vinicoles à ménager ? Ou est la sécurité dans cette « tolérance ».

    Je ne comprend pas cette mesure liberticide concernant les oreillettes à moto.
    Si j’y suis contraint, je vais faire comme ces grosses motos qui ont une grosse radio 120 watts qui gueule sur leur guidon en remontant les files.
    (bien que je trouve cela profondément irrespectueux pour les autres usagers de la route, les piétons et les habitants).

    Incroyable cette loi liberticide !

    8 juillet 2015 at 17 h 45 min
    • Jibe Reply

      Gaignierre, je comprends et partage votre sidération devant tant de contradictions mais avec un casque moto vos oreillettes seront bien à l’abri des regards. Ce qui n’est pas du tout le cas pour les vélos même avec casque qui ne couvre pas les oreilles. En tant que motard, je trouve la mesure juste stupide mais ça ne m’empêchera pas d’écouter mon GPS assez sereinement. En tant que cycliste, j’enrage de ne plus pouvoir écouter la radio sinon en risquant une amende à chaque fois que je croiserai un agent.

      19 septembre 2015 at 17 h 20 min
  • YVES Reply

    Je porte des prothèses auditives, c’est un dispositif médical officiel, et admis par le code de la route tout comme les lunettes.

    Ces appareils disposent d’une télécommande portée au cou avec un cordon qui constitue une « boucle magnétique »; elle permet entre autre d’ajuster le volume, mais aussi, grâce à une interface « Blou-Tousse » d’entendre la télé sans que les voisins tapent au plafond, et, bien sûr de raccorder le tel portable.

    C’est là que ça se corse, en voiture.

    Avec ces appareils, j’entends parfaitement les bruits ambiants, le moteur, les pneus, le vent sur autoroute, et en ville, le klaxon de l’abruti qui est derrière moi, un millième de seconde après que le feu est passé au vert !

    Que faire ?
    -Prendre le tel à travers l’auto radio ? je peux, sauf que je n’écoute JAMAIS la radio, ça me casse les ………..oreilles !
    -A travers le GPS (nomade) ? je peux aussi mais le son n’est vraiment pas formidable.
    -ou grâce à mes oreillettes super-bio-ioniques ?

    Ces dernières me permettent de conserver une parfaite intelligibilité des bruits environnants, plus le tel, sans que l’un gêne l’autre, exactement comme si un passager me parlait avec une voix normale.

    Je n’ai rien trouvé sur ce point précis sur le net, alors si quelqu’un sait, ou si un juriste passe par-là par hasard …

    Cordialement

    13 juillet 2015 at 13 h 33 min
    • Strappal Reply

      Bonjour Yves,

      Le texte est très précis à ce sujet. Sont autorisés les dispositifs de corrections auditives.

      Si ton dispositif est bluetooth, pas de problème dans la mesure ou sont utilisation principale est bien une correction de la surdité.

      Même si tu venais à te faire verbaliser (ce qui peut arriver car je suppose que certains vont s’empresser de contourner le texte via cette méthode) il te suffira de justifier de la nécessité medicale de porter ce type de dispositif.

      16 juillet 2015 at 18 h 44 min
  • Jordan Reply

    Je ne comprend pas là . On peut rouler en t-shirt et short sans problèmes par contre écouter la musique ou le GPS c’est interdit. Bravo d’avoir créé la loi la plus idiote au monde … c’est quand qu’on sera obligé de rouler avec les petites roulettes pour pas tomber ?!. Sur ce bonne journée.

    2 décembre 2015 at 13 h 51 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.