logo blog LegiPermis

Le plan anti pollution d’Anne Hidalgo crée la polémique

Paris Hidalgo Pollution
Le plan anti pollution d’Anne Hidalgo crée la polémique

La ville de Paris tout comme les grandes métropoles mondiales (en particulier chinoise) et française, est soumise aux problèmes de la pollution et des pics néfastes notamment pour les personnes fragiles sur le plan respiratoire.  Lundi 19 mai 2014, Anne Hidalgo a présenté lors du premier conseil municipal de la ville de Paris, son plan anti-pollution. Un plan qui s’attire déjà les foudres de toutes les associations de défense des automobilistes.

Limiter la vitesse à 30 km/h

Le premier volet du plan d’action important est la nouvelle limitation de vitesse qui passe de 50 à 30 km/h hors certains grands axes qui bénéficieront d’exceptions. La mesure a pour vocation d’ « améliorer la vie des Parisiens ». De nombreuses associations pointent du doigts un autre objectif plus ou moins caché: éliminer purement et simplement la voiture dans la ville de Paris. Jean-Paul Morin, spécialiste de l’environnement à l’INSERM, pointe du doigts ce nouveau dispositif en se basant sur des chiffres du SETRA. Ces derniers révéleraient en réalité de potentiels résultats contraires imputables à cette mesure. Il semblerait et particulièrement pour les diesels, qu’on pollue plus à 30 qu’à 50km/h.

pollution à 30km/h comparaison 50

Source SETRA

C’est le fonctionnement des moteurs et la température des filtres diesel entre 0 et 30km/h qui est ici en cause. Cette augmentation serait très importante de l’ordre de 50% ! Premier point d’anicroche et il semble loin d’être idéologique mais appuyé sur des données scientifiques et mesurables.

Éliminer les voitures Diesel

Le deuxième point de ce plan est l’élimination du diesel qui est de nouveau réputé comme plus polluant. Les premiers véhicules visés sont ceux de la municipalité et de la RATP, l’objectif est de ne plus avoir de véhicules publics au diesel dans la ville de Paris d’ici l’horizon 2020. Là encore, un point de désaccord. S’il semble utile de se poser la question du diesel effectivement, c’est plus sur la nécessité d’un renouvellement du parc avec des véhicules filtrés que les associations d’automobilistes insistes. Cette condamnation aveugle est décrite comme purement idéologique et utilisant largement la méconnaissance du public sur le sujet.

plan anti pollution paris hidalgo
Aussi afin d’accélérer cette transition en douceur, la mairie offrira un an de transport à la RATP pour les utilisateurs « se débarrassant » de leur modèle diesel.

Estimer la cote auto pour vendre sa voiture

Les pics de pollution

Lors des journées de pic de pollution, les stationnements résidentiels deviendront gratuits, ainsi que les Vélib’, les Autolib’s, les transports en commun. Enfin la circulation alternée aura vocation à devenir systématique. Pas de jaloux : plaques paires et impaires seront logées à la même enseigne.

Trouver un stage de récupération de points proche de chez vous

Commentaire (1)

  • Tabchnik Reply

    Hidalgo peut supprimer les voitures elle aura toujours celle de fonction qui l’emmène partout où elle veut; prendra-t-elle un vélo ou des rollers ? et toutes ces voitures officielles qui foncent dans Paris précédées de motards ? ça s’arrête aussi ? Bon, elle peut aussi prendre le métro aux heures de pointe. La démagogie fait partie de l’arsenal des politiques. Ras le bol

    23 septembre 2016 at 17 h 04 min

Réagissez et laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publiée.